;
WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était» [Paul Valéry]



Clément Viktorovitch : réforme des retraites : est-il légitime de bloquer le pays ?

Je rappelle que ce jeune homme est docteur en sciences politique. Sa réponse est : Oui, n’en déplaise aux ministres, faire grève, bloquer, tenter de faire échec à une décision du gouvernement, c’est légitime. Prétendre le contraire, c’est tenter de saper la légitimité d’un droit fondamental, démocratique et constitutionnel : le droit de grève, purement et simplement.



Vous pourrez tous faire du vélo, mais sans la selle !
Vous pourrez tous faire du vélo, mais sans la selle !
Démonstration imparable en trois points :




  • Prétendre « accepter les grèves mais refuser le blocage », c’est introduire une distinction largement fallacieuse : dans les faits, c’est souvent la même chose.

  • Les grèves ne mettent pas « en danger » l'économie du pays

  • D'un point de vue démocratique, la grève est légitime


Lire et regarder la vidéo ici :

N.D.L.R

Diriger le pays à coups de 49-3, parce que l'on ne dispose plus de la majorité à l'Assemblée nationale, cela n'a plus rien à voir avec la démocratie. Cela se rapproche même dangereusement de la dictature.

Micron ne pourra certainement pas faire cela pendant encore plus de trois ans.

  • Soit, son gouvernement va finir par être renversé. Mais, cela ne changera rien au fond du problème qui est le suivant : c'est Micron qui doit démissionner, et pas son équipe de bras cassés.

  • Soit, la chaos va s'amplifier de jour en jour et finalement ceux qui ont mis Micron en place, pour gagner de l'argent et pas pour en perdre, vont lui « suggérer » de lâcher l'affaire.

  • Soit, dans le cas de nouvelles élections, le R.N prendra finalement le pouvoir, tout à fait démocratiquement. Je rappelle que si lors ses élections précédentes, le R.N a pu faire entrer 87 députés à l'Assemblée nationale, avec seulement 100 000 voix de plus, 160 députés, soit presque autant que le parti Renaissance, auraient pris leurs places dans l'hémicycle. 100 000 voix de plus, c'est très peu, et Micron les a largement perdues depuis sa réélection. Il a ouvert un boulevard au R.N. Mais cette stratégie qui a déjà permis à plusieurs présidents français de s'imposer, a grâce à Micron 1er, et dernier, car quand Brigitte sera enceinte, les poules auront des dents, toutes les chances de se retourner contre son dernier défenseur

  • Soit, la révolte va se transformer en révolution : c'est ce qui arrive quand dans un pays des millions de personnes n'ont plus rien à perdre. Surtout, quand ce pays s'appelle la France.

En démocratie, on ne peut très longtemps gouverner contre son peuple. Et, contre l'assemblée de ses représentants.

Macron, t'es foutu, la France est dans la rue.


Vendredi 17 Mars 2023

Lu 105 fois

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires