WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

« L'avenir n'est plus ce qu'il était » [Paul Valéry]



Vous reprendrez bien une quatrième dose ?

Lu sur Internet : « Très bientôt, les triples vaccinés auront peur des doubles vaccinés » Une lettre d'information de Xavier Bazin



Vous reprendrez bien une quatrième dose ?
Car comme le disait GABIN à BLIER (film Archimède le clochard) : C'est taquin, on s'y ferait vite! Revoir la séquence: 😋 c'est gouleyant.

Lu sur Internet : « Très bientôt, les triples vaccinés auront peur des doubles vaccinés »

Cela peut faire sourire… mais ce n’est pas faux ! Avec les vaccins anti-Covid actuels, vous pouvez être certain que les doses vont se multiplier !

Regardez plutôt cette info : Ceux qui pensaient « retrouver une vie normale » après deux doses doivent se réveiller d’urgence. Au contraire, ils ont contracté une sorte d’abonnement vaccinal dont il sera difficile de sortir. Même ceux qui ont choisi le vaccin Janssen et Janssen pour ne faire qu’une dose ont été trompés : les autorités leur demandent maintenant de faire une deuxième injection, avec Pfizer ou Moderna[1].

Pour les doubles vaccinés Pfizer, AstraZeneca ou Moderna, la 3ème dose arrive déjà. En France, la Haute Autorité de Santé (HAS) vient de « préconiser une 3ème dose aux plus de 65 ans »[2] ! (Notez que la HAS préconise de faire ces rappels massivement en octobre… pour pouvoir injecter le vaccin contre la grippe en même temps ! Et tant pis pour le risque d’injecter deux vaccins à la fois. Selon la présidente de la HAS, « Nous n'anticipons pas de problème avec une vaccination conjointe » - on est rassuré !).

Le ministre Olivier Véran, lui, veut aller encore plus vite et donner la 3ème dose dès que possible. Dès le 13 septembre, la 3ème dose sera proposée aux personnes les « plus fragiles ».

Mais dites-moi, tous ces gens « vulnérables » seront-ils bientôt privés de pass sanitaire s’ils ne se vaccinent pas une troisième fois ? Interrogé, le Ministère de la Santé a déclaré : « La réponse, à ce stade, est plutôt non »[3]. Puis, le ministre Olivier Véran s’est montré plus affirmatif : « il n'y aura pas d'impact de la troisième dose sur le pass sanitaire »[4].

Permettez-moi de vous dire que je n’en crois pas un mot. Je vous invite à voir cette vidéo où l’on voit Olivier Véran et d’autres nous jurer leurs grands dieux qu’ils n’imposeront JAMAIS le pass sanitaire dans les restaurants ou centres commerciaux. Donc leur parole ne vaut plus rien, et je pense qu’ils imposeront la 3ème dose dans le pass sanitaire dès qu’ils pourront le faire.

Déjà, le mouvement vers la 3ème dose est lancé mondialement. C’est déjà en cours aux États-Unis, et c’est acté en Allemagne, au Royaume-Uni, etc. Alors, que se passe-t-il exactement ?

On nous avait promis monts et merveilles avec ces vaccins 2 doses, « efficaces à 95 % ». Pourquoi faudrait-il maintenant une troisième dose, après seulement 6 mois ? Il faut regarder ce qui se passe en Israël pour comprendre :

Israël : ce pays « modèle » qui subit une des pires vagues de Covid de son histoire En avril dernier, les médias claironnaient partout que, grâce à sa vaccination massive, Israël pouvait « revenir à une vie normale ». Début juin, le Pr Cyril Cohen nous expliquait même que « le Covid-19 est derrière nous en Israël » grâce au vaccin qui est « une baguette magique »[5]. Sauf qu’à la mi-août, la situation sanitaire était tellement désastreuse en Israël que le même Pr Cohen était obligé d’avouer que « la menace d’un confinement plane sur Israël »[6]. De fait, malgré une population adulte vaccinée à plus de 85 %, Israël a connu une énorme augmentation des cas Covid cet été. Et ce ne sont pas seulement des cas « bénins ». La preuve avec cette courbe de l’évolution du nombre d’admissions en soins intensifs :

Comme vous le voyez, on a quasiment atteint le niveau de la vague d’octobre dernier… alors que la population est vaccinée et qu’on est en plein été ! Bref, Israël est la preuve de l’échec manifeste des vaccins ARN. On essaie de vous rassurer en disant que les vaccinés ont encore moins de risques de faire une forme grave que les non-vaccinés. Peut-être. Mais cette explosion de cas et d’hospitalisations n’était pas censée se produire avec des vaccins durablement efficaces.

Depuis juillet, Israël ne cesse d’imposer de nouvelles restrictions. Le 18 août, le pays étendait le pass sanitaire aux enfants de 3 ans[7] !! Cette semaine, la 3ème dose du vaccin est ouverte aux 12 ans et plus – et bientôt leur pass sanitaire ne sera plus valide avec seulement 2 doses ! « Je crois que nous sommes en guerre » a même déclaré au Parlement israélien le haut responsable pour la gestion du Covid, le Pr. Salman Zarka. Je répète que ce n’est PAS ce qui était promis avec ces vaccins « baguette magique » !

En réalité, ce qui se passe en ce moment était totalement prévisible pour ceux qui avaient les yeux ouverts : L’efficacité du vaccin diminue au fil du temps… comme prévu ! Quand on vous dit qu’on n’a aucun recul sur ces vaccins, ce n’est pas seulement sur ses effets indésirables… c’est aussi sur la durée de son efficacité.

Le problème est que les laboratoires pharmaceutiques se sont arrangés – avec la bénédiction des autorités sanitaires – pour ne pas tester sérieusement leur produit. Ils ont arrêté leurs essais cliniques au bout de 2 mois, et ont claironné une efficacité à 95 %. Cette période de « 2 mois » n’a pas été choisie par hasard : car c’est au bout de 3 mois qu’on observe un rapide déclin des anticorps vaccinaux ! On le savait d’ailleurs dès le mois de mai dernier : des chercheurs indépendants ont montré que les anticorps vaccinaux chutent de 80 % après 12 semaines[8] !

C’est un énorme problème, car avoir des anticorps « faiblards » peut être pire que de ne pas en avoir du tout ! C’est la menace des « anticorps facilitateurs », observés dans d’autres coronavirus[9], qui conduisent le vaccin à augmenter le risque d’une maladie grave plutôt que d’en protéger. Serait-ce qui est en train de se passer en Israël, et qui justifie l’injection en urgence de la 3ème dose à des enfants de 12 ans ? Je ne sais pas, mais il est troublant qu’Israël ne communique plus sur la proportion de morts chez les vaccinés et non vaccinés.

En tout cas, avec cette troisième dose, Israël avoue que l’immunité vaccinale ne dure pas plus que quelques mois. Et il y a bien sûr aussi l’apparition du nouveau variant Delta… mais c’était là encore parfaitement prévisible ! Comme prévu (encore), ce variant réduit considérablement l’efficacité du vaccin Voici ce que je vous écrivais le 22 mars 2020 (donc au tout début de l’épidémie !) : « Le coronavirus chinois peut parfaitement muter d’ici la confection du vaccin. Or une légère mutation du virus pourrait rendre le vaccin inutile… ou même contre-productif ! »[10]

Et voici ce que je vous écrivais fin janvier de cette année 2021, il y a 7 mois : « Axel Kahn avoue que la vaccination va conduire le virus à muter encore plus vite, ce qui rendra les vaccins en circulation rapidement inefficaces. Donc, je le dis à tous ceux qui croient que le vaccin permettra ENFIN d’éviter les masques, le confinement et la vie insupportable qu’on nous fait subir depuis un an : ce n’est pas le cas !

Vu la vitesse de mutation du virus, ils n’hésiteront pas à continuer à vous forcer à mettre un masque et à vous confiner même si vous êtes vacciné ! Il est donc certain que le vaccin n’est pas la solution miracle pour mettre fin à l’épidémie et retrouver une vie normale. »[11]

Avec le variant Delta, la vérité commence à apparaître, enfin. Déjà, il est évident qu’avec ce variant, le vaccin n’empêche plus les contaminations[12]. Ce qui veut dire que l’immunité collective vaccinale est impossible, et le pass sanitaire inutile et idiot. Et cela pourrait même devenir encore pire, très vite. Une équipe de chercheurs japonais vient d’alerter sur le fait que le variant Delta est proche d’une petite mutation encore plus problématique[13]. Selon eux, avec l’évolution actuelle du variant Delta la 3ème dose sera non seulement inefficace, mais pourrait même aggraver la situation des vaccinés !

D’ailleurs, savez-vous seulement ce qu’il y a dans cette fameuse 3ème dose ? Les autorités ne le crient pas sur les toits, mais le contenu de la 3ème dose sera exactement le même que celui de la deuxième et la première (ce qui n’a pas empêché Pfizer et Moderna de nous la vendre beaucoup plus cher…). Il n’y a pas eu de « mise à jour » des vaccins ARN, qui contiennent donc toujours la protéine Spike de la souche originelle de Wuhan… alors que le virus a largement muté depuis !

Mais ne vous inquiétez pas : la 4ème dose prendra peut-être en compte les nouveaux variants. Puis la 5ème, la 6ème, etc.

Vous voyez où nous mène la politique sanitaire actuelle, pour le plus grand bonheur de Big Pharma. Personnellement, ce sera 0 dose.

Je préfère compter sur mon système immunitaire, avec prévention et traitement précoce si nécessaire.

Bonne santé, Xavier Bazin


Jeudi 9 Septembre 2021

Lu 143 fois

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires