WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était » [Paul Valéry]



Si vous avez passé la St Valentin seul, ne bous morfondez pas : le célibat est bon pour la santé !

Amis célibataires réjouissez-vous : votre situation amoureuse est bonne pour la santé ! Ce n’est pas une blague, une panoplie d’études scientifiques et de sondages montrent que les célibataires sont plus sociaux, plus minces, et tirent plus facilement parti du temps passé seul que les gens mariés ou en couple. Cicéron ne disait-il pas que le lit d’un célibataire était le plus confortable ?



N.D.L.R

Je confirme : j'ai été marié pendant 30 ans, je suis célibataire depuis 20 ans ; je n'ai jamais été en aussi bonne santé !

Lorsque j'étais marié, il y a 50 ans, et pendant 30 ans, j'avais un tendance certaine à me laisser aller. Evidemment, je ne faisais pas grand chose à la maison, ce n'était pas encore à la mode (😁) La télé n'était pas encore aussi stupide que maintenant, il n' avait pas d'Internet, donc la maison, après le boulot, pour moi comme pour beaucoup d'hommes de cette époque, c'était le "cocoon" où l'on posait son séant sur le canapé en regardant la télé et n sirotant son, voire ses apéros, tout en savourant, en ce qui me concerne, soit du saucisson soit du pâté (je n'ai jamais été sucre, heureusement)

Résultats, j'étais gros, entre 90 et 95 kilos, pour 1,80 m, gras et poussif. Je mangeais trop, je buvais trop, et je ne bougeais pas assez.

Il y a 20 ans, dès que je me suis séparé de ma seconde épouse, après une période de flottement où j'ai beaucoup trop fréquenté les restaurants, je me suis petit à petit fixé une discipline assez stricte : manger moins au resto, boire peu et seulement à la maison. J'avais une excellente technique, tous les soirs je faisais parfois 3 à 6 km à pied rien que pour aller chercher "une" bière. Et, dès que j'ai été à la retraite, il y a déjà 11 ans, du sport tous les jours, c'est à dire de la marche rapide sur la plage (dans le sable mou) ou en montagne, entrecoupé de quelques courses décontractées pour assouplir la vieille carcasse.

J'ai de plus en plus amélioré ces saines habitudes, en y ajoutant le fait (nouveau pour moi) de cuisiner depuis que j'habite en Crète. Avec les magnifiques fruits et légumes de ce pays, la viande locale (mouton et chèvres) et les poissons en abondance, c'est un plaisir de faire la cuisine, même pour moi tout seul.

Résultats : je pèse désormais 73 kg, et mon poids ne bouge pratiquement jamais, et je suis dans une forme physique étonnante pour un homme de mon âge. Mon moral est au beau fixe, je ne m'ennuie jamais une seconde et...je n'abandonnerai mon célibat, pour rien au monde.

Ce qui ne veut pas dire pour autant que je suis "rangé des voitures", côté sexualité. Certes non ! En fait, une seul chose me manque en Crète, par rapport à la Thaïlande et à Madagascar, que j'ai beaucoup fréquentées quand j'étais célibataire à la Réunion : le sexe. Comme je suis incapable d'envisager seulement l'idée de faire l'amour avec une personne de mon âge, voire même de plus de 40 ans (j'ai trop longtemps vécu dans des contrées où fréquenter bibliquement une femme majeure de moins de 35 ans, ne me posait aucun souci) je continue de me rendre tous les six mois à Mada, où je peux , dans la joie et la bonne humeur, avec beaucoup de danse locale avant, aérer ma sexualité, et remplir ma tête de plein de bons souvenirs pour le reste de l'année.

Je vais écrire un article très prochainement, sur mon dernier séjour à Madagascar, et vous constaterez que ce n'est pas triste du tout.

Lire l'article sur les bienfaits du célibats ici :


Vendredi 23 Février 2018

Lu 294 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique | Archives