WEB SIDE STORIES

« Ce n'était qu'un combat, continuons le début !» [Coluche]



Macron, t'es foutu, le peuple est dans la rue !

Hier soir à 19 h, Macron, barricadé dans son bureau, a décrété, sans avoir consulté son premier ministre et alors que ce dernier venait de présenter son projet de moratoire sur les taxes carbone pendant 5h30 à l’Assemblée Nationale (!) que :



Ce n'était qu'un combat, continuons le début !
Ce n'était qu'un combat, continuons le début !
Les taxes carbones sont annulées,
Mais pas question de rétablir l'Impôt Sur la Fortune !

Le message est encore une fois on ne peut plus clair. Il veut bien tout céder sur l'écologie, mais il refuse obstinément de contrarier les riches.

Ce qui prouve, s'il était besoin, que Macron restera, jusqu'au bout, le président des riches. La taxe carbone n'était pour lui qu'une arnaque pour boucher les trous de son budget. D’ailleurs, sa décision de tout céder sur les taxes ne serait pas étrangère au fait que la solution du moratoire aurait fatalement entraîné des recherches approfondies des partenaires de la concertation sur ce qui est réellement advenu des taxes déjà perçues, et donc la révélation de l’arnaque à la taxe carbone pratiquée par Macron, au nom de la défense de l’écologie.

A écouter ici, l’excellente l’émission politique de France Info : Les Informés, où des journalistes, de tous les horizons, donnent leur avis sur l’actualité. Attention : cela n’a rien à voir avec les fadaises, voire les menteries, qu’on vous inflige dans les J.T de la TV, ou les journaux radios traditionnels. Ce sont des spécialistes qui discutent, parfois âprement, et sans langue de bois. Ce qui ne court pas les médias en ce moment.

Le lien, vers l’émission d’hier soir, particulièrement intéressante :

Mon opinion sur ces questions :

La France court un grand danger actuellement. Pas tellement à cause des gilets jaunes, même pas à cause des casseurs qui se mêlent, comme ils le font chaque fois, à leurs cortèges, mais en raison de l’attitude, jugée incompréhensible par beaucoup d’observateurs, de notre président de la République.

Depuis le début de son mandat, il nous la joue droit dans ses bottes,

Il voulait de la concertation, mais il faisait savoir systématiquement a priori, qu’il ne lâchera rien, qu’il garderait le cap.

Depuis quelques jours, contraint et forcé, il commence à céder aux revendications, ce qu’il aurait pu faire depuis un mois.

Il cède même totalement sur l’écologie en contredisant son premier ministre, qui l’avait pourtant dûment averti que ce ne serait pas une bonne solution. Quand on a résisté aussi longtemps, on le lâche pas tout d’un coup. Ça n’a pas traîné, les gilets jaunes en veulent encore, et demandent maintenant ouvertement la démission de Macron.

Beaucoup d’observateurs en témoignent : en ce moment, c’est panique totale à l'Élysée, et Matignon ne sait plus quoi faire pour éviter la catastrophe. L’épisode d'hier soir ne va certainement pas arranger les choses.

Nous avons donc des manifestants de plus en plus remontés et de plus en plus nombreux. Avec, en face, un gouvernement réduit à l'impuissance par son propre président.

J’y ajoute des forces de l’ordre à la peine car dirigées pour ces “événements” inédits par un ministre de l’Intérieur débutant, et de surcroît pas doué du tout. Traiter une manif sur les Champs-Élysée comme une fan zone, fallait oser !

Quant à Macron, j’ai mon opinion depuis longtemps sur les raisons de son attitude pour le moins étrange et manifestement dangereuse pour la nation.

Nous avons un psychopathe à l'Elysée !

Un psychiatre italien l‘avait déjà démontré dans une vidéo, avant même son élection.

Voir mon article ici :

Le moins qu'on puisse dire est que l'attitude de Macron depuis son élection, et maintenant à l’occasion de cette grave crise que traverse notre pays, ne peut que donner raison à ce psychiatre.

Les comportements passés et actuels de Macron sontc'est de plus en plus caractéristiques d’un psychopathe:

J’ai trouvé sur Internet les principaux signes pour détecter un psychopathe

1- Il ne ressent rien pour les autres
2- Il n'avoue jamais sa culpabilité
3- Il dévalorise les autres sans cesse
4- Aucune relation sociable durable
5- Paranoïaque, il s’énerve rapidement
6- La tromperie continuelle
7- L'indifférence froide

C'est effrayant, car il a tout bon, à tous les signes !

Source :

En France il n'existe pas de procédure d'impeachment, mais grâce à François Hollande (!) une procédure analogue existe depuis 2014, qui s'appelle destitution du président de la République. Elle est prononcée le Parlement, avec une majorité des ⅔,voir le texte ici :



Dois-je insister sur le fait qu'un psychopathe à la tête de la République, c'est extrêmement grave ? Dans la crise profonde qui agite la France en ce moment les réactions de Macron, réactions de psychopathe, entraînent une aggravation de la crise, et non une résolution de celle-ci.

Il a déjà lâché sur l’essentiel des revendications des manifestants mais il s’entête à refuser de céder sur ce qui est essentiel pour lui, à savoir la protection des riches. C’est-à-dire de ceux qui l’ont aidé à devenir président. Des seules personnes finalement pour lesquelles il éprouve une certaine empathie.

Comme il ne voudra jamais démissionner, la seule solution pour le pays est sa destitution. Mais pour cela il faudra encore beaucoup de manifestations, qui deviendront de plus en plus dangereuses pour l'ordre public. Il faudra aussi que les politiques se mettent d’accord pour le destituer. Ce qui, pour l’instant, n’est pas près d’arriver.

Cela fait des décennies que tous les observateurs sérieux étaient d’accord pour penser que la France était une marmite bouillante qui ne demandait qu’à exploser. Les révolutions adviennent lorsque les citoyens n’ont plus rien à perdre.

Nous y sommes !

1968-2018 ! 50 ans après, la France connaît de nouveau de graves “événements”.

En plus grave, j’en ai peur, car Mai 68, c’était au printemps. Décembre 2018, c’est en hiver. Il faut beaucoup de motivation, et beaucoup de rage au cœur, pour faire la révolution en plein hiver ! Pourtant, beaucoup de gilets jaunes envisagent sans frémir de passer Noël et le 1er janvier sur leur rond-points.

Et quelle est leur motivation profonde, maintenant qu’on leur a donné raison sur le prix de l’essence : destituer Macron !

Comme quoi, il n’y a pas besoin d’être psychiatre pour comprendre le comportement de celui qui a trompé les français depuis le tout début de son mandat.

Je l’ai écrit depuis longtemps ici : en France, on ne gouverne pas longtemps contre les français.

La caste financière qui domine le monde, et dont Macron est le parfait représentant, a trop tiré sur la corde et scié la branche sur laquelle elle se gavait.

Macron, t’es foutu, le peuple est dans la rue !



Macron, t'es foutu, le peuple est dans la rue !

Jeudi 6 Décembre 2018

Lu 269 fois
1 2 3 4 5

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique | Archives | Environnement