;
WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était» [Paul Valéry]



Lettre de parents conciliants à leur manifestant de fils

Un ami m'a adressé cette lettre qui me paraît aussi amusante que parfaitement justifiée. Néanmoins, il me semble qu'elle pourrait parfaitement s'adresser à beaucoup d'autres personnes qu'à l'enfant de ses parents « conciliants ».



Mais qu'ont fait les futures générations pour nous ?
Mais qu'ont fait les futures générations pour nous ?
En effet, qui en ce moment, à l'exception de quelques survivalistes déterminés, serait capable de se passer, sans délai, du quart de la moitié de tout ce qui est évoqué dans cette lettre ?

J'ai déjà eu l'occasion de l'écrire ici, je pense que tout le monde est conscient en ce moment de la gravité extrême de la situation, à part quelques fêlés récupérables, mais, en même temps, comme dit l'autre, la plupart des gens sont incapables d'en tirer les conclusions qui s'imposent pour leur mode de vie immédiat.

Comme notre gouvernement et la majorité d'autres gouvernements dans le monde n'ont toujours pas pris les dispositions qui s'imposent pour commencer à modifier le mode de vie de leur citoyens, parce que c'est politiquement suicidaire, ce changement radical de mode de vie sera imposé dans la précipitation et au dernier moment. C'est-à-dire trop tard pour les citoyens... et avec un certain délai, pour les dirigeants.

Nos dirigeants en sont conscients depuis longtemps et soyez sûrs que s'ils ne savent pas quoi faire contre le dérèglement climatique, ils seront toujours prêts pour nous forcer à changer de vie lorsque cela sera inéluctable.

En attendant ces jours funestes où la dictature remplacera le semblant de démocratie qui nous reste encore, amusons-nous avec les conseil savisés prodigués à ce jeune homme qui manifeste contre l'inaction de ceux qui nous gouvernent concernant les mesures à prendre très raidement pour sauver notre planète.

La lettre des parents "concilants"

Mon chéri,

Vendredi, plutôt que d’aller au lycée, tu as participé à la manifestation pour la défense du climat et le sauvetage de la planète.

Tu n’imagines pas combien nous avons été fiers de te voir engagé dans une cause aussi essentielle.

Profondément émus par tant de maturité et de noblesse d’âme, nous avons été totalement conquis par la pertinence de ton combat.

Aussi, je t’informe que ta mère et moi avons décidé d'être indéfectiblement solidaires et, dès aujourd’hui, de tout faire pour réduire l’empreinte carbone de la famille.

Alors, pour commencer, nous nous débarrassons tous les Smartphones de la maison.

Et puis aussi de la télévision.

Tu ne verras aucune objection, naturellement, à ce que ta console subisse le même sort : on dit que cela génère des déchets électroniques polluants qui empoisonnent les rivières du sud-est asiatique.

Évidemment, nous avons entrepris de résilier aussi tous les abonnements téléphoniques et la box d’accès à l'internet.

Nous pensons également qu’il est nécessaire de corriger nos modes de vie : nous cesserons donc de partir en vacances au ski ou à l'étranger.

Ni même sur la côte d'Azur avec le camping-car que, d'ailleurs, nous avons la ferme intention de revendre.

Et, bien sûr, fini l’avion ! Pour l'été prochain, ta mère et moi avons programmé de remonter le canal du Midi par les berges, à vélo.

Comme tu vas aller désormais au collège avec ton VTT, cela te fera un excellent entraînement.

Oui, parce que la batterie de ta trottinette électrique n’étant pas recyclable, il te faudra oublier ce mode de locomotion. Mais c’est déjà fait, j’imagine.

Ah ! Pour tes vêtements, nous avons décidé de ne plus acheter de marques (fabriquées par des mains d'enfants dans les pays du tiers-monde comme tu le sais).

Tu nous approuveras, nous en sommes persuadés.

Nous envisageons par conséquent de t'acheter des vêtements en matières éco-responsables, comme le lin ou la laine, que nous choisirons de préférence écrus (les teintures sont parmi les plus grands polluants).

Dans la foulée, nous nous mettrons à l’alimentation bio et privilégierons les circuits courts.

Et pour aller au plus court, nous songeons même à acheter des poules afin d’avoir des œufs frais à portée de main : tu vas adorer ! Ta mère a même pensé à un mouton pour tondre le gazon.

Et puis, j’ai adressé une candidature en bonne et due forme à la mairie pour obtenir l’affectation d’une parcelle dans les jardins familiaux partagés.

Nous comptons sur toi pour nous aider à cultiver nos légumes.

Il va sans dire que, dans cette démarche, nous bannirons les aliments industriels.

Désolé pour le Coca et le Nutella dont tu faisais grande consommation et dont tu devras te priver à présent.

Mais nous ne doutons pas un instant de ton approbation.

Enfin, pour palier le manque de distractions par écran interposés, le soir, nous nous remettrons à la lecture (dans des livres en papier recyclé, cela va de soi) ou nous jouerons aux échecs et pourquoi pas aux petits chevaux : il y a une éternité que nous n’avons pas fait une partie de ce jeu désopilant.

Nous achèterons un plateau et des pièces en bois du Jura, comme il se doit.

Et nous veillerons à nous coucher plus tôt pour économiser la lumière.

Voilà, nous sommes certains que tu adhèreras pleinement à ce sympathique programme qui s’inscrit en ligne directe dans ton combat pour sauver la planète.

Et nous te remercions encore de nous avoir ouvert les yeux.

Tes parents qui t’admirent et qui t’aiment.


Parents conciliants.






Lundi 13 Février 2023

Lu 176 fois

En même temps ! - 31/10/2023

1 2 3 4 5 » ... 19

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Intelligence Artificielle | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Archives | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Partenaires