WEB SIDE STORIES

«Le problème est que Dieu nous a donné un cerveau et un sexe, et pas assez de sang pour faire marcher les deux en même temps»



Le réseau, ou la fin des chefs

Le développement irrésistible d'Internet, qui est avant tout un réseau, va entraîner la fin des chefs. A mon avis le processus est déjà bien engagé et, dans notre pays, Macron est le premier président à en subir les conséquences. Ce qui n'est pas pour me déplaire, vous vous en doutez. Un article très intéressant d'Agoravox, ce "média" animé par des particuliers qui ne sont ni éditocrates, ni journalistes, qui gagnerait à être plus connu.



Le réseau, ou la fin des chefs
Dans un cerveau il n’existe pas un neurone en chef qui ordonne à tous les autres car une telle structure serait trop fragile : il suffirait d’un seul virus infectant ce neurone, pour tuer tout l’organisme. N’attendez donc pas que les gilets jaunes élisent un chef puisqu’ils sont organisés en réseau, comme les neurones dans le cerveau. Il est là le nouveau monde.


La nécessité du chef

En dehors des gilets jaunes et de leurs soutiens, l’opinion main stream est unanime : il faut qu’ils élisent des chefs qui iront négocier avec le gouvernement. Ces décideurs auront pour rôle de faire une synthèse de toutes les revendications hétéroclites en une demande cohérente, puis de négocier avec le gouvernement. Il est donc important qu’il s’agisse de chefs, et pas de simples représentants, car il faudra prendre des décisions au nom du plus grand nombre au cours de cette négociation, et seul un chef possède l’autorité pour le faire, le simple représentant n’ayant pas le pouvoir direct de décision.

Tout cela tombe sous le sens, notamment au point de vue matériel car il n’existe aucun hémicycle pouvant recevoir 66 millions de français simultanément, et même s’il existait, il serait impossible de débattre dans un tel capharnaüm. C’est pour cela que depuis le néolithique on fait avec des conseils de chefs qui décident pour les peuples, pourquoi voulez-vous que ça change ?

La réponse à cette dernière question est : à cause du réseau internet.

Lire la suite ici :

Parmi les nombreux commentaires à cet article j'ai relevé celui-ci, qui est de l'auteur lui même, et qui me semble aussi pertinent que son article.

"Toute transition d’un état naturel à un autre n’est pas linéaire, mais exponentielle. Une transition d’un état à un autre, en fonction du temps, ressemble à une marche d’escalier, aux angles arrondis, mais pas à une rampe en pente douce.

Nos sociétés sont déjà dans l’angle arrondi, elles vont donc franchir la marche sous peu. Comme un tsunami commence par des vaguelettes, les GJ sont les vaguelettes de ce qui vient maintenant, et de plus en plus vite. Qu’ils réussissent ou pas, la seconde vague sera plus rapprochée et beaucoup plus forte, et la suivante encore plus, et ainsi de suite, jusqu’à LA vague.

Le réseau n’a jamais fait de concession à la pyramide dans l’histoire de l’évolution, la détruisant systématiquement pour garantir sa survie. Les champignons, les plantes, les animaux sont le résultat des victoires du réseau sur la pyramide. Le vivant est la preuve même de la supériorité du réseau sur la pyramide. La loi de la jungle, c’est celle de la diversité complexe en réseau, pas celle du plus fort.

Observez les pyramides dans votre monde, cherchez tout ce qui est uniforme, et regardez les bien, car ils vont disparaître. Les militaires portent un uniforme : ils sont devenus tellement inadaptés à notre monde (bombe nucléaire vs attentats islamistes) qu’on les remplace par des drones, les curés et cardinaux en soutanes : on les condamne pour pédophilie, les syndicats et les partis, à la pensée unique : on les refuse ostensiblement, la commission pyramidale de Bruxelles : peu peuvent se prévaloir de tant de haine à son encontre. Je m’arrête ici pour vous laisser continuer l’exercice par vous même, dans votre vie de tous les jours : détectez pyramide et uniforme, et observez. Rien ne va plus pour eux, bien qu’ils fanfaronnent pour donner bonne figure.

Ce dont je parle est ici, maintenant. Et je vous promets que si le grand joueur d’échec vous prête vie pour encore quelques années, vous allez retrouver votre optimisme. Mais accrochez votre ceinture, parce que ça va secouer sévère."

Vendredi 8 Mars 2019

Lu 267 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique | Archives | Environnement