;
WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était» [Paul Valéry]



La république du bras d'honneur permanent

Un édito de Daniel Schneidermann, du site arretsurimage.net. Dans mon précédent article, j'évoquais justement le très récent bras d'honneur aux Français de Micron 1er, à Kinshasa.



Françaises, Français...
Françaises, Français...
L'édito :


La république du bras d'honneur permanent

Il y a des vidéo-surveillances partout. Dans les supermarchés, dans les parkings, dans les villes et les villages, dans les entrées d'immeubles, aux bouches de métro. On se gratte le nez dans la rue, on est vidéo-repéré en trois exemplaires. Partout, sauf dans l'hémicycle de l'Assemblée Nationale, braquée sur le banc du gouvernement. Ainsi, à l'heure où le matinaute matine, n'a-t-il pas encore vu de ses yeux les deux bras d'honneur adressés par le garde des sceaux au président des députés LR, Olivier Marleix (certains croient tout de même avoir vu l'un de ces deux gestes, en l'occurrence le deuxième, dans cet extrait diffusé par LCP).

C'est compliqué, d'interpréter un bras d'honneur. Eric Dupond-Moretti, assure-t-il, n'a pas fait de bras d'honneur à Olivier Marleix, mais à la présomption d'innocence. Plus précisément, il a accusé Marleix de faire lui-même un bras d'honneur à la présomption d'innocence, en mentionnant sa mise en examen à lui, Dupont-Moretti, pour prise illégale d'intérêts, dans un débat sur l'inéligibilité des élus accusés de violences conjugales. Ce bras d'honneur, Votre Honneur, dénonçait les bras d'honneur. C'était un bras d'honneur anti-bras d'honneur. Il n'a pas été compris. Sommé par la présidente de séance, le brasseur compulsif s'excuse néanmoins.

Pour se faire une idée claire du mauvais geste, il faudrait la video, comme au foot. Mais la video n'existe pas. Sauf peut-être dans les archives de la captation des séances à l'Assemblée. Marleix l'a demandée à Braun-Pivet. Yaël Braun-Pivet, vous vous souvenez, cette présidente de l'Assemblée qui garde un oeil sévère sur les zadistes de la France Insoumise. Heureusement, ce n'est pas elle qui présidait ce jour-là. Qu'est-ce qu'elle lui aurait mis, à Dupond-Moretti ! (Breaking news : elle est intervenue en coulisse, pour convaincre le présumé innocent de s'excuser).

Ce bras d'honneur ne vient pas de nulle part. L'imposante personne elle-même de Dupond-Moretti, sa présence à ce poste, constitue elle-même un bras d'honneur d'Emmanuel Macron. Au principe, édicté par lui-même, Macron, selon lequel un mis en examen n'a pas sa place au gouvernement.

Or le justiciable Eric Dupond-Moretti est mis en examen, dans une affaire inextricable, qui l'oppose au Parquet National Financier sur lequel il a, en tant que ministre, autorité. Cette situation devrait, en vertu du simple bon sens, lui interdire de rester ministre de la Justice. Cela n'a pas empêché le président de le maintenir à ce poste, dans un superbe bras d'honneur à l'éthique, au bon sens (et surtout à la Justice financière, la Justice de répression des riches).

Ce bras d'honneur n'est que le dernier maillon, le plus visible, d'une République du bras d'honneur permanent.

N.B

On ne saurait mieux dire.

Pour « juger » la défense du ministre de la Justice (mis en examen, et pas près, lui, d'être jugé) un extrait vidéo de la séance à l'A.N.

Le caméraman officiel a semble-t-il raté, ou n'a pas souhaité en faire profiter la postérité, les deux bras d'honneur du « prévenu » -c'est comme cela qu'est qualifiée sa situation juridique actuelle par la justice dont il est, je le rappelle, le plus haut représentant- mais tous les députés l'ont vu.

Défense du prévenu : j'ai effectivement fait, non pas un, mais deux bras d'honneur, mais, je cite : c'est au déni de la présomption d'innocence que j'ai les ait faits.

C'est un peu comme si un homme qui a tué sa femme parce qu'elle l'a trompé disait au président du tribunal, pour sa défense :

- En tuant ma femme, j'ai dit, je vous le jure, Monsieur le Président, ce n'est pas toi que je tue, mais ton amant. Mais, personne ne m'a entendu.

Et dire que cet homme fut un des meilleurs avocats de France…

Non seulement le pouvoir corrompt mais de plus, il oblitère la plupart de leurs qualités antérieures.

Pour regarder la vidéo cliquez sur ce lien



Mercredi 8 Mars 2023

Lu 242 fois
1 2 3 4 5 » ... 19

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Intelligence Artificielle | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Archives | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Partenaires