WEB SIDE STORIES

« Quintessence de la pensée présidentielle : les riches ruissellent, les pauvres déconnent» [Daniel Schneidermann]



"Je traverse la rue" : tout le macronisme en un échange

Une chronique de Daniel Schneidermann de l'excellent site Arretsurimages à laquelle j'adhère parfaitement.



Du travail ? "Je traverse la rue, et je vous en trouve..." Macron ne connait rien de ce jeune homme. Ni son niveau de diplôme, ni les raisons pour lesquelles il a choisi l'horticulture. Et direct, il l'envoie à la plonge. Passons sur la surdité du président, qui semble n'avoir pas entendu le mot "horticole". Passons pour le gag, sur les employeurs potentiels qui attendraient le jeune homme à bras ouverts, s'il traversait le faubourg Saint-Honoré, où se trouve l'Elysée. Allez savoir, on recrute peut-être dans la confection de bouquets de mariée.

"je traverse la rue"

Macron, en vérité, l'envoie un peu plus loin. Il l'envoie "à Montparnasse, par exemple, vous faites la rue où il y a tous les cafés et les restaurants...". C'est dans cette réplique, que s'exprime le hors-sol du macronisme. Où veut-il que ce jeune homme trouve à se loger ? Connait-il le montant des loyers dans le quartier de Montparnasse, à Paris ? Connait-il le montant des loyers à Paris en général ? Pense-t-il que le loyer d'une simple chambre y soit accessible avec une paie de plongeur ?

Cette vidéo donne tout son sens à l'expression "Macron et son monde". Le monde de Macron, c'est ce monde dans lequel vous avez la vocation de l'horticulture, mais si vous voulez vraiment travailler, eh bien, la plonge vous tend les bras. Cette vidéo donne tout son sens au macronisme. Elle donne tout son sens à Parcoursup (notre émission ici) : peu importent tes aspirations, inscris-toi où il reste de la place, et estime-toi heureux. Elle donne tout son sens à l'affaire Benalla : que mérite d'autre la racaille manifestante contre la loi travail, sinon des nervis ? Elle donne tout son sens à la suppression de 1800 postes à l'Education Nationale, dans le secondaire. A quoi bon offrir des études de qualité à de futurs plongeurs ? Bien des mesures macroniennes pourront désormais être lues à la lueur de ce bref échange.

La vidéo

"Je traverse la rue" : tout le macronisme en un échange

N.D.L.R

A noter qu'il existe une autre vidéo de Macron sur le même sujet mais avec non pas un chômeur mais un candidat à l'E.N.A. La différence de ton, de la part de Macron, est absolument saisissante.

Une nouvelle preuve que le président des français ne connaît pas les français et sa morgue est bien une morgue de classe.

Pire, il les méprise viscéralement et ce n'est pas la première fois que son attitude ou ses propos le démontrent.

Ce devait être certainement le cas de beaucoup de ses prédécesseurs. Mais seuls Macron, et avant lui, Sarkozy, ont l'indécence de ne pas s'en cacher.

Lundi 24 Septembre 2018

Lu 170 fois

La grande arnaque - 11/01/2019

1 2 3 4 5

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique | Archives | Environnement