WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

« L'avenir n'est plus ce qu'il était » [Paul Valéry]



"J'ai très envie d'emmerder les non-vaccinés jusqu'au bout !" E. Macron

Macron souhaite ouvertement que les Français sachent qu'il a "très envie d'emmerder les non-vaccinés jusqu'au bout", et qu'à ses yeux "un irresponsable n'est plus un citoyen".



"J'ai très envie d'emmerder les non-vaccinés jusqu'au bout !" E. Macron
Quelques remarques :

L'obligation vaccinale peut être légale en cas de pandémie, mais si Macron ne l'a pas imposé depuis belle lurette, c'est parce que en l'occurrence, les "vaccins" anti-Covid étant encore en période expérimentale ne sont pas des vaccins, mais des expériences de thérapie génique. Dans ce cas, il existe dans toutes les législations une obligation de "consentement éclairé" des patients.

C'est pour cette raison que Véran a menti effrontément et publiquement en affirmant que les "vaccins" n'étaient as en période expérimentale. Comment peut-on faire confiance une seconde à un ministre de la Santé qui se permet ce genre de mensonge public éhonté ?

Quant à "l'éclairement" exigé concernant les risques encourus, parlons-en.

Non seulement il n'existe pas, aussi bien, ce qui est nouveau dans l'histoire, du côté des autorités sanitaires, politiques que des médias principaux de ce pays. En revanche, il existe effectivement une doxa, selon laquelle tous ceux qui ne s'y conforment pas sont immédiatement qualifiés de complotistes et affirmant qu'il n'y a aucun risque à se faire vacciner, même plusieurs fois.

Ce qui est faux : toutes les études de pharmacovigilance nous le prouvent : les effets indésirables de ces"vaccins" sont les plus importants jamais constatés depuis l'apparition des vaccins. Ils n'ont jamais dépassé les quelques milliers pour tous les vaccins depuis 50 ans ; ils sont déjà supérieurs à 2 millions de cas pour le monde entier, après seulement 12 mois de vaccinations.

C'est pour toutes ces raisons que des milliers de recours juridiques sont en cours pour sanctionner toutes les manœuvres sordides, comme le passe sanitaire, qui ont été mises en œuvre afin de contraindre les citoyens, à se faire vacciner. Circonstance aggravante : en l'absence de tout "éclairement", et même en présence de mensonges avérés, pour ce qui concerne les risques encourus.

J'encourage vivement tous ceux qui ont eu à subir des effets indésirables, c'est-à-dire nocifs de ces "vaccins" à consulter un avocat. Cela prendra certainement du temps, mais je veux croire que force restera au droit.

Pour tous les détails de l'argumentation consultez ce texte, tout fait clair, même pour un non-juriste.

Texte, qui mérite largement que je lui consacre prochainement un article sur ce site.

Au niveau politique l'article de Schneidermann mérite lui aussi d'être lu.

Pour paraphraser Macron, j'ai moi aussi très envie que des milliers de recours juridiques emmerdent Macron jusqu'à la fin de ses jours. Par ailleurs, à mes yeux, un irresponsable, que dis-je : un psychopathe*, n'est plus un président de la République digne de cette fonction.

*Le diagnostic de psychopathie ou trouble de la personnalité antisociale repose sur des comportements antisociaux, Au demeurant je ne suis pas le premier, loin de là, à suspecter que nous nous sommes affublés, pour notre malheur, d'un président psychopathe.

À lire ici le billet de Daniel Schneidermann sur ce sujet

Mercredi 5 Janvier 2022

Lu 376 fois

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires