WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

« C'est dans le regard des gens de droite qu'on s'aperçoit qu'on est de gauche » [Guy Bedos]



Haro sur les profs !

Les médias s'en sont pris récemment, et méchamment, aux profs. On appelle cela le prof bashing.
Titre de l'article de BFMTV, média appartenant à Altice, le groupe de Patrick Drahi, le milliardaire qui s'endette plus vite que son ombre : "Où sont passés les "profs décrocheurs"? L'Education nationale menace de sanctions"



C'est un scandale !
C'est un scandale !

40 000 profs auraient disparu !

Il est précisé que cela représente 4 à 5 % de la population des profs.

Mais on se garde bien de préciser, en revanche, que 4 à 5 %, c'est le pourcentage moyen d'absentéisme au travail en France !

Pourquoi tant de haine des médias à l'égard des profs ?

À mon avis parce que, par nature, les profs sont les Français les plus difficiles à abrutir.

De plus, les profs sont fonctionnaires et bénéficient (pour combien de temps encore ?) de la stabilité de l'emploi.

Or la stabilité de l'emploi, c'est le cauchemar permanent des personnels des médias.

D'où leur haine à l'égard de ceux, de moins en moins nombreux, qui ont la "chance" d'en bénéficier.

Ils s'oublient évidemment, où ils ne veulent pas savoir, que cette stabilité de l'emploi n'a été accordée aux profs qu'en échange de nombreuses contraintes.

Dont la plus importante est : un salaire ridicule eu égard à la longueur de leurs études.

Savez-vous qu'un prof agrégé, ce qui représente le sommet de la hiérarchie chez les professeurs, gagne moins de 2 900 € après 10 ans de carrière !

Ce qui explique que depuis quelque temps la fonction publique en général et l'éducation en particulier intéresse beaucoup moins les jeunes. Les candidats au CAPES, c'est-à-dire la voie normale de recrutement des enseignants du second degré, ne sont plus légions et certaines disciplines sont carrément déficitaires.

Enfin, enseigner aux gamins d'aujourd'hui n'est pas une mince affaire.

Tous les parents qui ont été obligés pendant le confinement de s'occuper à plein de temps de leurs enfants, et même de les éduquer, doivent maintenant en savoir quelque chose.


« Si vous pensez que l'éducation coûte cher, essayez l'ignorance » Derek Bok


Hors Europe de l'Est, les profs français sont en avant dernière position !
Hors Europe de l'Est, les profs français sont en avant dernière position !

Samedi 13 Juin 2020

Lu 250 fois


1.Posté par Jean-Luc le 15/06/2020 13:05
Salut Guy.
"Savez-vous qu'un prof agrégé, ce qui représente le sommet de la hiérarchie chez les professeurs, gagne moins de 2 900 € après 10 ans de carrière !".
Cependant, si tu convertis ce salaire en taux horaire (temps de travail effectif, vacances scolaires ...), cette profession n'a pas trop à se plaindre.

2.Posté par Guy DERIDET le 16/06/2020 09:09
Cher Jean Luc, vous faites l'erreur classique de ne considérer que les heures officielles des profs.
Il faut y ajouter les heures de préparation des cours, les heures de correction des devoirs, les multiples réunions en dehors du temps de travail, les surcharges de travail pour justement les agrégés qui sont souvent profs principaux etc.
Enfin je puis vous garantir qu'une seule heure de cours avec les élèves d'aujourd'hui est très fatiguante, à tous points de vue.
Croyez-vous que ce soit un hasard si les hôpitaux psychiatriques accueillent autant de personnels de l'éducation nationale ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Coronavirus | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires