;
WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était» [Paul Valéry]



10 Bienfaits de l'Eau au Curcuma le Soir

Une vidéo de la chaîne Youtube DocFacile que j'ai déjà cité ici.



Image Dall-i3, via Perplexity.ai
Image Dall-i3, via Perplexity.ai
 Je connaissais certains bienfaits du curcuma, mais j'ignorais qu'ils étaient aussi étendus.

 J'ai découvert cette vidéo d'hier au soir, je l'ai testée cette nuit et j'ai parfaitement dormi.

C'est très facile à faire, cela ne coûte pas cher, et au-delà de passer une bonne nuit, les bienfaits à en attendre sont apparemment très nombreux.



 






 Résumé de la vidéo par Claude 3
 

## Bienfaits de l'eau au curcuma le soir
 

La consommation d'eau au curcuma le soir peut aider à réguler la glycémie en augmentant la sensibilité à l'insuline et en réduisant la résistance à l'insuline, grâce à la curcumine qui bloque les enzymes transformant les glucides en glucose. 
 

L'eau au curcuma favorise les fonctions cérébrales et la mémoire tout en réduisant le risque de maladie d'Alzheimer, car la curcumine diminue l'inflammation dans le cerveau et stimule la formation de nouvelles cellules cérébrales.
 

Boire de l'eau au curcuma le soir peut soulager l'anxiété et la dépression en stimulant la libération de sérotonine et de dopamine, grâce aux propriétés anti-inflammatoires et neuroprotectrices de la curcumine et d'autres composés du curcuma.
 

L'eau au curcuma soutient la santé du foie en neutralisant les radicaux libres, en réduisant l'inflammation et en accélérant la régénération des cellules hépatiques endommagées, tout en favorisant la synthèse de la bile nécessaire à la digestion des graisses.
 

La consommation d'eau au curcuma le soir peut aider à perdre du poids en réduisant le stockage des graisses, en augmentant leur métabolisme et en améliorant la synthèse de la bile qui facilite leur décomposition.
 

L'eau au curcuma peut soulager les douleurs articulaires grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques dues à la synergie entre la curcumine, les turmérones et les gingérols présents dans le rhizome.
 

Boire de l'eau au curcuma le soir facilite la digestion en stimulant la production de bile et en réduisant l'inflammation dans le tube digestif.
 

L'eau au curcuma renforce l'immunité, car ses composés comme le gingérol et
la démétoxycurcumine ont des propriétés antioxydantes et stimulent le développement des globules blancs ainsi que la réponse immunitaire antivirale.

 

Consommer de l'eau au curcuma favorise la santé de la peau en stimulant la production de collagène grâce à des composés comme la turmérone et l'arturmérone, tout en aidant à combattre l'acné.
 

L'eau au curcuma pourrait aider à améliorer la dysfonction érectile, car l'arturmérone stimule la régénération des tissus nerveux et le xanthorizol a un effet relaxant sur les muscles lisses du pénis, favorisant une meilleure circulation sanguine.
 

## Préparations de l'eau au curcuma
 

Une méthode simple consiste à porter à ébullition 2 tasses d'eau, y ajouter 1 cuillère à café de curcuma en poudre, laisser mijoter 5 minutes à feu doux, filtrer après refroidissement et déguster.  
 

Une autre façon est d'utiliser environ 5 cm de rhizome de curcuma frais pelé et râpé ou haché, à faire bouillir 10 minutes dans 2 tasses d'eau, puis filtrer après refroidissement.
 

On peut ajouter du miel, du citron ou du gingembre à l'eau au curcuma pour en rehausser la saveur et les bienfaits. Il est conseillé de bien remuer avant de boire.
 

En résumé, l'eau au curcuma consommée le soir présente de multiples bienfaits pour la santé, notamment au niveau de la régulation de la glycémie, des fonctions cérébrales, de l'humeur, du foie, du poids, des articulations, de la digestion, de l'immunité, de la peau et potentiellement de la fonction érectile. Sa préparation est simple à base de curcuma en poudre ou frais infusé dans de l'eau bouillante. Des ingrédients comme le miel ou le citron peuvent y être ajoutés.
 

J'ai demandé ensuite à Claude, version 3, opus, un topo sur : l'importance du curcuma dans les pays où l'accès à la médecine moderne est limité.

Voici ce qu'il en pense.

N.B Si j'avais tapé la même requête dans Google Search, Il m'aurait certes pondu 10 000 pages, adornées de multiples publicités, et à moi de mettre de l'ordre dedans. Claude a mis deux minutes pour ce résultat, et sans aucune pub !


Le curcuma, cette épice dorée originaire d'Asie du Sud-Est, est bien plus qu'un simple ingrédient culinaire. Dans de nombreux pays en développement où l'accès aux soins médicaux modernes reste un luxe, le curcuma joue un rôle crucial dans le maintien de la santé des populations. Son utilisation traditionnelle remonte à des millénaires, particulièrement dans la médecine ayurvédique indienne et la médecine traditionnelle chinoise[7].
 

Cultivé depuis plus de 4 000 ans, le curcuma est réputé pour ses multiples vertus thérapeutiques. Son principe actif principal, la curcumine, lui confère de puissantes propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes[1][3][8]. Dans les régions où il pousse de façon abondante comme en Inde, en Indonésie ou en Thaïlande, le curcuma est un remède naturel accessible et peu coûteux pour soulager de nombreux maux du quotidien.
 

Consommé régulièrement sous forme de poudre ajoutée aux plats, en infusion ou en cataplasme, le curcuma aide à apaiser les troubles digestifs, les inflammations et les douleurs articulaires[1][10]. En Inde, on estime qu'une personne consomme en moyenne 1,5 à 3 grammes de curcuma par jour, soit l'équivalent d'une cuillère à café[12]. Cette épice fait partie intégrante de l'alimentation et contribue au bien-être général de la population.
 

Au-delà de son usage culinaire et médicinal traditionnel, les recherches scientifiques récentes mettent en lumière le potentiel du curcuma dans la prévention et le traitement de maladies chroniques comme le diabète, les maladies cardiovasculaires ou encore certains cancers[1][5][19]. Des études ont montré que la curcumine pouvait aider à réguler la glycémie, à améliorer la sensibilité à l'insuline et à réduire l'inflammation, des facteurs clés dans le développement du diabète de type 2, très répandu dans les pays émergents[1].  
 

Le curcuma suscite également beaucoup d'intérêt pour ses propriétés anticancéreuses. Des travaux prometteurs indiquent que la curcumine pourrait inhiber la croissance et la propagation des cellules cancéreuses, notamment dans les cancers du côlon, du sein et de la prostate[19]. Même si des recherches supplémentaires sont nécessaires, ces découvertes ouvrent des perspectives encourageantes pour les populations qui n'ont pas accès aux traitements onéreux contre le cancer.
 

Un autre domaine où le curcuma pourrait avoir un impact significatif est la santé cognitive. Dans les pays en développement, les maladies neurodégénératives comme Alzheimer sont en augmentation, en partie à cause du vieillissement de la population et du manque de prise en charge adaptée. Or, des études suggèrent que la consommation régulière de curcuma pourrait aider à prévenir le déclin cognitif lié à l'âge et réduire le risque de démence, grâce aux effets neuroprotecteurs et anti-inflammatoires de la curcumine[1][8].
 

Outre ses bienfaits pour la santé, le curcuma revêt aussi une dimension culturelle et spirituelle importante dans de nombreux pays asiatiques. En Inde, il est associé à la pureté, la prospérité et la bonne fortune. Lors des mariages hindous, on applique une pâte de curcuma sur la peau des mariés pour leur porter chance[7]. Cette épice est également utilisée dans les rituels religieux et les cérémonies traditionnelles, témoignant de sa place centrale dans le patrimoine culturel de ces régions.
 

Cependant, malgré ses nombreux atouts, le curcuma ne saurait se substituer entièrement à la médecine moderne. Son utilisation doit se faire de façon complémentaire et raisonnée, en tenant compte d'éventuelles interactions avec certains médicaments et des contre-indications chez les personnes souffrant de troubles biliaires par exemple[10][12]. Il est essentiel que les populations aient accès à une information fiable sur le bon usage du curcuma et ses limites.
 

En définitive, dans les pays où l'accès aux soins reste problématique, le curcuma constitue une ressource précieuse pour préserver la santé et le bien-être des habitants. Son utilisation traditionnelle, validée par des siècles d'expérience, trouve aujourd'hui un écho dans les découvertes scientifiques qui explorent son potentiel thérapeutique. En intégrant le curcuma dans les stratégies de santé publique et en valorisant son usage raisonné, on peut espérer améliorer la qualité de vie de millions de personnes, en attendant que l'accès à une médecine moderne de qualité devienne une réalité pour tous.
 

Le curcuma n'est pas un remède miracle, mais c'est un allié de choix dans l'arsenal des médecines traditionnelles. Il incarne ce lien profond entre alimentation, culture et santé qui caractérise de nombreuses sociétés. À l'heure où l'on redécouvre les vertus des savoirs ancestraux, le curcuma a certainement encore beaucoup à nous apprendre et à nous apporter, au nord comme au sud.
 

Texte élaboré par Claude 3, Opus.

Sources:

[2]https://ileauxepices.com/blog/2017/05/03/pourquoi-et-comment-utiliser-le-curcuma-pour-la-sante/wpid13084/

[3] https://nutriandco.com/fr/pages/curcuma-bienfaits

[4] https://www.biovie.fr/fr/blog/comment-consommer-curcuma-5-utilisations-n607

[5] https://www.la-vie-naturelle.com/blog/post/comment-consommer-le-curcuma

[6] https://www.arcadie.fr/blog/curcuma-cuisine/

[7] https://ileauxepices.com/blog/2019/04/19/infusion-curcuma-citron-recette-vertus/wpid20255/

[8] https://www.vidal.fr/parapharmacie/phytotherapie-plantes/curcuma-longa.html

[9] https://www.marmiton.org/bien-choisir-ses-aliments/le-curcuma-s2992196.html

[10] https://www.compagnie-des-sens.fr/curcuma/

[11]https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=curcuma_ps

[12] https://www.doctissimo.fr/html/sante/phytotherapie/plante-medicinale/curcuma.htm

[13] https://fr.fortepharma.com/blogs/ingredients/curcuma

[14] https://www.bbc.com/afrique/articles/cxe54ln3j35o

[15] https://www.la-crapule.com/post/le-curcuma-bienfaits-et-recette

[16] https://www.youtube.com/watch?v=OeILGDyAxuk
 

Résumé des points clés à retenir de ce texte de Claude
 

- Le curcuma est utilisé depuis des millénaires dans la médecine traditionnelle en Asie pour ses vertus thérapeutiques, notamment anti-inflammatoires et antioxydantes.
 

- Dans les pays en développement, il constitue un remède naturel, accessible et peu coûteux pour soulager de nombreux maux du quotidien (troubles digestifs, douleurs, etc).
 

- Des recherches scientifiques récentes mettent en lumière son potentiel dans la prévention et le traitement de maladies chroniques comme le diabète, les maladies cardiovasculaires, les cancers ou les troubles cognitifs.
 

- Au-delà de ses bienfaits médicinaux, le curcuma revêt aussi une dimension culturelle et spirituelle importante dans de nombreux pays asiatiques.
 

- Cependant, malgré ses atouts, le curcuma ne saurait totalement remplacer la médecine moderne et doit être utilisé de façon complémentaire et raisonnée.
 

- L'intégration du curcuma dans les stratégies de santé publique, en valorisant son usage traditionnel éclairé par la science, pourrait contribuer à améliorer la qualité de vie de millions de personnes. Le curcuma est vraiment une épice fascinante qui mérite qu'on s'y intéresse de près.
 


N.D.L.R

Si le curcuma ne saurait se substituer à la médecine moderne, il gagnerait toutefois à être mieux connu dans nos contrées. 
 

Personnellement, je n'ai fréquenté les médecins que très peu de fois dans ma vie. En vérité, beaucoup plus souvent dans ma jeunesse au cours de laquelle, comme tous les gamins, j'ai eu beaucoup de maladies infantiles et surtout des otites, mais jamais de grippe. Depuis que je suis adulte, mes rencontres avec les médecins sont devenues rarissimes.  À savoir, deux ou trois fois… en 40 ans.
 

Lorsque j'ai un petit problème de santé, ce qui m'arrive comme à tout le monde, plutôt que de prendre rendez-vous avec un docteur, je consulte Internet et notamment YouTube qui se révèle être une mine dans ce domaine comme dans beaucoup d'autres. Jusqu’à ce jour, ou plutôt cette dernière nuit, j’ai trouvé la solution à mes petits problèmes de santé.
 

Évidemment, par ailleurs, j'essaie de mener une vie la plus saine possible, avec :

-de l'exercice physique (quotidien) 

-une alimentation la plus naturelle possible.

-de l'activité intellectuelle avec ce blog que je tiens depuis 24 ans et la lecture (beaucoup de livres audio).
 

Résultat : à 78 ans, dans quelques mois, je n’ai, à ce jour, aucune comorbidité et je pète la forme. Bien sûr, cela ne durera pas, mais j'ai quand même fait le plus gros 😉 et depuis 17 ans que je suis à la retraite, j'ai bien profité de ma vieillesse.


Vendredi 3 Mai 2024

Lu 217 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

1 2 3 4 5 » ... 29

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Intelligence Artificielle | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Archives | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Partenaires