;
WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était» [Paul Valéry]



Un bien bel objet, admirablement restauré

En 2016, après douze mois de travail, Parmigiani Fleurier (horloger suisse) a fait revivre un objet unique de la collection de la famille Sandoz. - Le pistolet à double canon et son oiseau chanteur.



Cet automate rare a été conçu et créé, vers 1815, par les célèbres Frères Rochat avec un dessin basé sur un pistolet de cavalerie Napoléonien.

 Lorsque le marteau est armé, appuyer sur la gâchette libère un colibri au lieu de la vision traditionnelle de l’arme à feu.

L’oiseau donne une pirouette, ouvre son bec, tourne la tête, frappe sa queue et ses ailes, le tout en chantant une mélodie entraînante, avant de disparaître aussi étonnamment qu’il est apparu.

 Malheureusement, lorsqu’il est tombé entre les mains des restaurateurs de Parmigiani Fleurier, ce bel automate était endommagé à bien des égards.

 Le passage du temps a affecté le mécanisme et, au fil des décennies, pas moins de six interventions ont été effectuées dans l’artefact, dont la plupart étaient hâtives, défectueuses et qui ont fini par déformer le chef d'œuvre dans son ensemble.
 Les restaurateurs de Parmigiani Fleurier ont dû repartir de zéro, percer un à un les mystères du mécanisme.

 Ils ont remodelé chaque partie de l’objet, des engrenages à l’émail et aux plumes de l’oiseau.

 Et aujourd’hui, après ce voyage de douze mois, le chef-d’œuvre est revenu à son ancienne forme.

 

Regarder la vidéo MP4 en fichier joint au présent article


Mardi 2 Avril 2024

Lu 166 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Intelligence Artificielle | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Archives | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Partenaires