;
WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était» [Paul Valéry]



Les lois espagnoles les plus absurdes ou cocasses

Faire des châteaux de sable, dormir dans sa voiture, se promener torse nu ou laisser la serpillère sur le balcon sont quelques-unes des interdictions en Espagne. Voici un aperçu des règles les plus étranges ou surprenantes. Un article du PetitJournal.com.



Un panneau interdisant les sorcières en Espagne
Un panneau interdisant les sorcières en Espagne
Vu le montant des amendes, il vaut mieux le savoir quand on vient passer des vacances en Espagne !

À l'heure actuelle, il existe des milliers de réglementations en Espagne. Chacune dans son domaine tente d'établir un cadre juridique nécessaire pour une bonne cohabitation. Mais il existe également des normes qui peuvent sembler absurdes et étranges, ou qui, à tout le moins, n'ont pas beaucoup de sens:

De la réglementation des jeux de hasard dans la rue à l'attribution de noms aux enfants, il existe des lois que beaucoup ignorent et que l'on peut croiser par surprise sans en comprendre l'existence.

Petit florilège des plus absurdes ou cocasses.

Jouer aux dominos: À Séville, il est interdit de jouer aux dominos ou aux dés sur les terrasses des bars conformément à un arrêté contre le bruit (Ordenanza Contra la Contaminación Acústica, Ruidos y Vibraciones). Paradoxalement, les confreries "hermandades rocieras" sont autorisées à lancer des fusées de 9 heures à 23 heures pendant certains week-ends.

Faire rouler des tonneaux: À Séville, le même arrêté interdit de boire ou de manger à côté des bars ou de faire rouler des tonneaux de bière sur le sol.b

Fouiller dans les poubelles: Toujours à Séville, une amende de 750 euros est imposée aux personnes qui fouillent dans les poubelles. Depuis 2003, il s'agissait d'une infraction mineure, mais maintenant que la pauvreté est plus grande, elle a été renforcée.

Donner des noms bizarres aux enfants: En Espagne, il est interdit d'appeler son enfant Caïn, Judas ou Lénine. Cette règle n'est peut-être pas dénuée de sens, car il existe des prénoms qui peuvent amuser les parents mais seront un véritable enfer pour leur enfant. Il peut s'agir de prénoms qui pourraient être une source de ridicule pour l'enfant ou qui ont une connotation négative. Cette liste comprend, par exemple Lucifer, Oussama Ben Laden, Staline, Hitler, monstre ou Lénine.

Mendier avec un chien: À Madrid, il est interdit de mendier dans la rue avec un chien. Il n'est pas interdit de mendier, mais le faire accompagné d'un chien peut entraîner une amende.

Faire des châteaux de sable: À Tenerife, il est interdit de construire des châteaux de sable sur les plages en raison de la place que certaines constructions peuvent occuper.

Jouer au paddleball sur la plage: C'est illégal à Malaga et d'autres villes côtières, qui n'autorisent pas ce jeu sur ses plages, conformément aux ordonnances municipales. A Benidorm aussi, il est interdit de jouer au paddle dans l'eau. L'amende varie de 700 à 3.000 euros.

Réserver un emplacement: Toujours sur la plage, dans de nombreuses localités côtières, il y a de véritables querelles pour placer le parasol près de l'eau. Or, le fait de réserver un emplacement sur la plage peut entraîner des amendes allant de 300 à 3.000 euros. Par exemple, à Cullera (Valence), l'amende est de 3.000 euros et à Algarrobo, Vélez et Malaga, de 300 euros.

Dormir dans sa voiture: À Bilbao et Vélez (Malaga), il est interdit de dormir dans une voiture.

Pas de relations sexuelles: Dans d'autres localités, on peut dormir dans sa voiture, mais… seulement dormir! Ainsi, Grenade et Vélez (qui interdit aussi d'y dormir) interdisent les relations sexuelles dans une voiture.

Faire de l'auto-stop: L'auto-stop est interdit sur les autoroutes et les routes à chaussées séparées en vertu de l'article 125 du règlement général de circulation (Reglamento General de Circulación). L'auto-stop n'est autorisé que sur les routes nationales. Le non-respect de cette règle est passible d'une amende de 80 euros, tant pour l'auto-stoppeur que pour le conducteur de la voiture.

Se promener torse nu: Dans des villes comme Barcelone ou Valladolid, il est interdit de se promener dans la rue sans tee-shirt, sauf s'il est prouvé qu'un événement imprévu a entraîné la perte du vêtement. À Barcelone, l'amende varie de 120 à 300 euros.

Conduire torse nu: Au niveau national, il est interdit de conduire sans chemise. La DGT ne l'autorise pas, ni pour le conducteur, ni pour les autres passagers, car la ceinture frotte sur la peau. Les peines encourues vont de 80 à 200 euros.

Nourrir les chiens errants: Dans de nombreuses régions d'Espagne (Vigo, Madrid et autres villes), il est illégal de nourrir les animaux errants, tels que chiens ou chats. Les amendes peuvent dépasser 1.000 euros.

Crier dans la rue: À Zamora, il est interdit de crier et de chanter dans la rue à tout moment. Il est également interdit d'arroser les balcons, sauf après 23 heures et jusqu'à 9 heures le lendemain. Un examen pour chanter dans la rue: Justement, pour pouvoir chanter dans la rue, à Madrid, il faut passer un examen! Cette mesure, lancée il y a une vingtaine d'années, a pour but de lutter contre le bruit dans la capitale.

Aboyer pendant la sieste: Il est interdit aux chiens d'aboyer la nuit ou à l'heure de la sieste (Villanueva de la Torre, entre autres).

Laisser la serpillère sur le balcon: Toujours à Villanueva de la Torre (Guadalajara) qui aime semble-t-il interdire, il est illégal de laisser des serpillières sur le balcon. La raison serait d'éviter les mauvaises odeurs.

Écrit par Armelle Pape Van Dyck
Le petit Journal

Publié le 4 novembre 2023, mis à jour le 7 novembre 2023





Mardi 7 Novembre 2023

Lu 158 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Intelligence Artificielle | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Archives | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Partenaires