WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

« Il fait bon vieillir. Etre jeune, c'était tuant » [Hjalmar Soderberg]



Les drones : nouvelle arme de la police !

Ça devait arriver ! Mais ce qui va arriver aussi ce sont des techniques pour se protéger, de façon électronique, des drones.



Et malheureusement pour la police, les malfrats ont les moyens financiers de se pencher sérieusement sur la question, si ce n'est déjà fait.

Sans parler des problèmes juridiques que cela va poser en matière de libertés individuelles.

Et des problèmes de sécurité routière, car les automobilistes et les motards vont, qu'on le veuille ou non, lever fréquemment les yeux au ciel.

En ce qui concerne les motards, dont je fus pendant 43 ans, il fallait déjà regarder en permanence devant, derrière, à gauche, et à droite, il va falloir maintenant regarder en l'air !

À l'attention de ceux qui cherchent de nouveaux marchés, un système de visualisation ou d'écoute en permanence de ce qui se passe au-dessus du conducteur, ou du pilote, ne devrait pas être trop difficile à inventer 😉 Il y a un gros marché.

Bien entendu ce sera immédiatement interdit, mais la mondialisation ce n'est pas que pour les multinationales.

De plus, il suffit de se référer à l'exemple de la détection des radars pour s'apercevoir qu'il y a toujours des moyens techniques pour préserver les libertés individuelles.

  • On n’a pas le droit de photographier une personne sans son consentement.
  • On n'a pas le droit d'enregistrer une communication téléphonique sans en avertir son interlocuteur. Même la police doit y mettre certaines formes.
  • On met des panneaux de signalisation pour les radars, même si on s'arrange pour les placer judicieusement.
  • La mise en place des caméras de surveillance est très réglementée

Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas être prévenu qu'un drone nous surveille, ou, si ce n'est pas possible, d'utiliser un dispositif technique permettant de savoir si on est surveillé.

En définitive si on souhaite être informé de la présence d'un drone, c'est pour ne pas commettre une infraction. Et c'est bien là le but de la mise en place de ces drones, non ?

Vous allez me dire que les gens commettront les infractions dès qu'ils ne seront pas surveillés par un drone.

Je vous répondrais :

  • que vous n'en savez rien ; on ne peut préjuger d'une infraction qui n'est pas commise
  • que c'est exactement le même problème avec les radars et que cela n'a pas empêché la mise en place des panneaux de signalisation des radars.
  • que les citoyens ne sont pas responsables de l'incapacité des pouvoirs publics à généraliser la mise en place des drones sur tout le réseau routier.

J'aurais dû être avocat 😉

Plaisanterie mise à part, ce qui importe, tant que nous restons en démocratie, c'est qu'il y a encore, avec cette nouvelle arme de la police, du boulot pour les avocats.




Et pendant ce temps là, à Pigalle
Et pendant ce temps là, à Pigalle

Mardi 8 Septembre 2020

Lu 212 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Coronavirus | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires