WEB SIDE STORIES

«On a toujours tort de se faire une raison» [Pierre Richard]



Le climat devient vraiment n'importe quoi !



La plage en ce moment à Manilva, Andalousie, où j'habite est interdite de baignade pour cause de...méduses.

Je précise que la température de l'eau ici est plutôt froide (entre 18 et 20°) En principe, les méduses préfèrent les eaux chaudes.

Quand j'ai quitté la Thaïlande, il y a trois ans, la température de l'eau était à 37 °. Inutile de vous dire que je ne me baignais pas beaucoup ici, je me baignerai encore moins à l'avenir. En effet, je suis allergique aux piqûres de méduses. Cela m'est arrivé une fois à St Barth , il y a 35 ans, j'au failli mourir d'un œdème pulmonaire.





De plus, à 10 heures ce matin, de ma terrasse, j'ai un brouillard à couper au couteau, au mois d'Août, en période de canicule ! On nous annonce 50° dans le sud de l'Espagne, dans les jours qui viennent.

Hier, c'était le jour du dépassement écologique, qui se rapproche de plus en plus rapidement du début de l'année. A Dubaï, le jour du dépassement c'est déjà au mois de mai !

On a relevé plus de 30° (sous abri !) au niveau du cercle polaire !

Notre planète est vraiment très mal barrée.

Et pendant ce temps Trump devient de plus en plus foldingue et Macron va continuer, dès le mois prochain, et comme si de rien n'était, à faire en France ce qui a mis l'Amérique dans l'état lamentable dans lequel elle est désormais : le plus pauvre des pays riches !

Et le climat, pour l'un comme pour l'autre, est le cadet de leurs soucis.

Une photo prise du même endroit, par temps "normal"

Vendredi 3 Août 2018

Lu 242 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique | Archives