WEB SIDE STORIES

« Ce n'était qu'un combat, continuons le début !» [Coluche]



Le Dutch-Reach ou comment éviter de blesser un deux roues en ouvrant votre portière de voiture

Mettez le mot "Néerlandais" devant n'importe quoi et en un clin d'œil, c'est mieux. Besoin d'une preuve ? Pièce à conviction A : Tresses hollandaises, pièce à conviction B : Les fours hollandais, et la pièce C : le régime hollandais (qui stimule totalement la puissance de votre cerveau. Et il s'avère qu'une pratique de sécurité routière aux Pays-Bas, connue sous le nom de "Dutch Reach", est en phase avec cette tendance. Un article en anglais de Wellandgood.com, traduit presque entièrement automatiquement par Deepl.com



Cette manière simple mais brillante de la route aide à empêcher ceux qui sont en voiture d'ouvrir leurs portes devant les cyclistes qui viennent en sens inverse (un accident également connu sous le nom de "dooring"), rapporte le New York Times.

Voici comment procéder : Plutôt que d'ouvrir la porte à l'aveuglette lorsque vous êtes prêt à sortir du véhicule, utilisez plutôt la main qui est la plus éloignée de la porte. De cette façon, vous êtes forcé de vous tortiller le corps et de faire face à la fenêtre pour voir si des cyclistes s'approchent. Une fois que vous avez déterminé que la voie est libre, vous pouvez vous débarrasser de la voiture de façon responsable.

Une fois que vous avez déterminé que la voie est libre, vous pouvez vous débarrasser de votre voiture de façon responsable.

Bien qu'il n'y ait pas de données précises sur le nombre de portes qui se ferment chaque année aux États-Unis, le rapport 2016 de la National Highway Traffic Safety Administration Fatal Traffic Crash Data du ministère des Transports pour 2016 fait état du plus grand nombre de décès liés au cyclisme enregistré depuis 1991. Et une étude réalisée en 2015 à Vancouver a révélé que la plupart des collisions entre une voiture et un vélo entraient dans la catégorie " portes ".

Bien sûr, la méthode nous semble totalement géniale, mais aux Pays-Bas, c'est aussi intuitif que de regarder dans les deux sens avant de traverser la rue. "Tous les Hollandais l'apprennent. Cela fait partie de la formation régulière des conducteurs ", explique Fred Wegman, ancien directeur général du SWOV Institute for Road Safety Research aux Pays-Bas.

N.D.L.R

Quid en France ? Je présume que tout le monde s'en fout.

Pourtant, si les crânes d’œuf qui nous gouvernent voulaient bien s'intéresser de près à ce problème, plutôt qu'à nos portefeuilles, et si cette méthode était imposée lors du permis de conduire je suis sûr que le nombre d'accidents "de portières" diminuerait de façon significative.

Malheureusement beaucoup de nos congénères, en un seul mot, ne manqueront pas d'objecter que les génies, c'est nous, et qu'il faut laisser les Hollandais à leurs polders et continuer de nous concentrer sur le génie français. De toutes façons, chez nous, Môssieur, les automobilistes détestent tout ce qui ressemble de près ou de loin à un deux-roues, alors...

Jeudi 11 Octobre 2018

Lu 193 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique | Archives | Environnement