WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

« L'avenir n'est plus ce qu'il était » [Paul Valéry]



Au lieu de passer votre temps sur les réseaux sociaux, vous pourriez lire 200 livres par an !

Un article de Slate.fr. C'est juste et ils en font la démonstration.



Au lieu de passer votre temps sur les réseaux sociaux, vous pourriez lire 200 livres par an !
C'est la même chose avec le sport, ou les exercices physiques en général. Beaucoup n'en font pas, ou très peu au prétexte ,"qu'ils n'ont pas le temps".

Pas le temps pour une demi heure d'exercices chaque jour ?
Regardez de prés votre emploi du temps.

Il y a de grandes chances que vous puissiez dégager un créneau de 30 mn sur une journée. Par exemple si vous regardez la télé.

Si vraiment vous n'avez pas 30 minutes disponibles peut-être faudrait-il supprimer ou rogner sur une tâche peut être pas aussi bénéfique pour votre corps et votre esprit que 30 minutes d'exercices par jour.

Pensez-y : faire au moins 30 minutes d'exercices par jour, c'est l'assurance, si vous persévérez, de bénéficier d'un bon système immunitaire donc, d'une bonne santé tout au long de votre vie. C'est beaucoup plus sûr que les bénéfices espérés d'un vaccin contre la Covid.

Et si vous persévérez le plus longtemps possible, c'est à dire après 50, 60, 70 ans c'est l'assurance de bénéficier aussi d'une vieillesse heureuse !

J'ai 75 ans très bientôt, je fais du sport tout les jours depuis la retraite, que j'ai prise le jour de mes 60 ans.

Pour l'instant ma santé me permet d'envisager de continuer après 80 ans. Sans doute en diminuant mes efforts, mais ce sera normal.

J'ai vu une fois sur Youtube un homme de 92 ans, qui ne payait absolument pas de mine (rien d'un athlète). Il était assis dans un profond fauteuil et tout en conversant avec son interlocuteur, il a posé ses bras maigrichons sur ceux du fauteuil et il a exécuté, en souriant, une équerre impeccable.

In petto j'ai pensé : si je le peux, je veux faire la même chose, ou du moins continuer à faire du sport, après 90 ans et ne m'arrêter que lorsque je ne le pourrais vraiment plus.

Bien entendu je peux être malade ou mourir demain d'un accident mais je n'aurais rien à regretter, j'aurais fais le maximum.

De toute façon, à mon âge, je peux dire que, grâce à cette volonté de ne pas arrêter les exercices physiques journaliers, j'ai déjà réussi à faire d'une bonne partie de ma vieillesse une partie de plaisir.

Il eut été vraiment stupide de m'en priver.

Quant à vous, comme d'habitude, c'est vous qui voyez



Lire l'article de Slate.fr ici :

Vendredi 3 Septembre 2021

Lu 194 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires