WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

« L'avenir n'est plus ce qu'il était » [Pierre Dac]



Quand AFP factuel diffuse, elle aussi, des fausse nouvelles

Le 25 février 2021 l'AFP Factuel, organisme gouvernemental a diffusé sur Madagascar, pays que je connais bien pour le fréquenter depuis 25 ans, un article qui m'a indigné.



Quand AFP factuel diffuse, elle aussi, des fausse nouvelles

Extrait de l'article d'Afp factuel en date du 25/02/21

Madagascar utilise des plantes et a d’excellents résultats FAUX

« Le président malgache Andry Rajoelina défend depuis mai 2020 le "Covid-Organic" ou CVO, un remède qu'il affirme être efficace pour prévenir et guérir le Covid-19. Ce breuvage est réalisé à base d'Artémisia, une plante connue pour son efficacité contre le paludisme.

Mais aucune étude scientifique n'atteste de son efficacité contre le Covid-19, comme l'a expliqué l'AFP ici et ici. En mai, l'OMS reconnaissait les plantes médicinales les « telles que l'Artemisia annua » comme des « traitements possibles de la Covid-19 », mais invitait à la prudence, soulignant que « des essais devraient être réalisés pour évaluer leur efficacité et déterminer leurs effets indésirables » et que « l’utilisation de produits destinés au traitement de la COVID-19, mais qui n’ont pas fait l’objet d’investigations strictes, peut mettre les populations en danger ».

En juillet, la hausse des cas de Covid-19 dans la capitale malgache Antananarivo avait semé le doute parmi la population et les politiques malgaches quant à l'efficacité de cette plante. Cela n'a pas empêché le président malgache de présenter en octobre 2020 des gélules à base d'Artemisia et de Ravintsara, une plante aux vertus antivirales.

Depuis janvier 2021, Madagascar connaît une légère remontée des cas de Covid-19, avec 233 nouvelles contaminations entre le 13 et le 19 février 2021. “

Sources de cet article


N.D.L.R
Je vais tenter de vous démontrer que Madagascar a obtenu d’excellents résultats avec, notamment, l'Artemisia.

Population France : 67 M

Nombre de morts France depuis le début de la pandémie
85 582
Taux de mortalité : 0,128

Population Madagascar : 26 M
Nombre de morts :
292
Taux de mortalité : 0,0011

Le taux de mortalité de Madagascar est donc près de 300 fois moins élevé que celui de la France, alors que :

PIB France 2020 = 2,778 milliards de dollars
PIB Madagascar 2020 = 14,2 milliards de dollars

Cela signifie que le PIB français est presque 200 fois plus élevé que celui de Madagascar !

J’ajoute que le système médical et les infrastructures hospitalières de Madagascar sont en rapport avec le gouffre économique qui sépare de pays de la France. Même si ceux de la France sont indignes de son classement de 20ᵉ pays le plus riche du monde et se sont avérés largement insuffisants depuis le début de la crise sanitaire.

Je rappelle qu’en dehors des vaccins (en provenance de l’étranger) la France, depuis le début de la crise, n'a officiellement proposé qu’un seul traitement de la Covid : le Remdesivir…qui a été officiellement reconnu particulièrement nocif par l’OMS. Ce qui n'a pas empêché la France de distribuer généreusement ce médicament « vénéneux » vers les hôpitaux publics. En France, même les conneries, il faut les amortir.

Pour en revenir à Madagascar, l’efficacité de l'Artemisia n’est sans doute pas prouvée de manière scientifique, mais elle est bien réelle.

Et qu’on ne m’objecte pas que c’est en raison de la chaleur. L’Inde est un pays où il fait très chaud et a été le deuxième pays du monde le plus touché par la Covid-19. Je note que la pandémie a connu après un premier pic très important une baisse spectaculaire qui se poursuit encore aujourd'hui. Je rappelle que l’Inde est le pays de l'Ayurveda, médecine naturelle millénaire, comme en Chine, et qu’en l’absence de vaccin, apparu seulement en juin dernier, cette médecine a été abondamment utilisée pour résister à la Covid-19.

Encore une fois les médecines naturelles ne sont pas « scientifiques » mais ont permis à une population qui compte plus d’un milliard d’habitants de résister à une pandémie qui a mis à genoux une grande partie du monde des médecines « non naturelles ».

Si on veut vraiment parler de science en ce qui concerne les “compétences” scientifiques de la France dans ce domaine, elles se sont avérées catastrophiques, c’est le cas de le dire, depuis le début de cette pandémie et jusqu'à aujourd'hui.

Alors l'AFP factuel, et autres défenseurs de la doxa officielle, apprenez à compter, occupez-vous de la poutre qui vous bouche la vue et abstenez-vous de dénier l'efficacité dans la lutte contre la Covid des pays qui en dépit d’une situation économique et médicale misérable ont fait mille fois mieux que la France, pour infiniment moins cher !

Pour information les médecines naturelles sont de plus en plus attaquées par la médecine officielle et les autorités au fur et à mesure que les Français apprennent à mieux les connaître et à les utiliser.

Pourtant elles n’ont jamais tué beaucoup de gens, à l’inverse de beaucoup de médicaments et, comme on vient de le voir, quand la médecine officielle s'avère impuissante elles peuvent rendre de grands services.

Elles ont malheureusement un gros défaut pour ses détracteurs : elles ne rapportent rien à l'industrie pharmaceutique. Et à ceux qui en profitent.





Vendredi 26 Février 2021

Lu 447 fois

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires