WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

« L'avenir n'est plus ce qu'il était » [Paul Valéry]



Les vaccins et le confinement sont-ils efficaces ?

Sujets tabous,ô combien, en ce moment. Il est abordé, tout tranquillement et uniquement avec des faits et non des opinions, par le Docteur Philippe Parola, chef du service des maladies infectieuses à l'I.H.U de Marseille. Un orfèvre en la matière, donc.



Dr. Philipe Parola
Dr. Philipe Parola
En effet, sa spécialité et le fait que son équipe et lui s'occupent de combattre les effets de ce virus depuis le début de la pandémie avec des succès non négligeables (puisque à l’I.H.U de Marseille le nombre de guérisons de la Covid a toujours été supérieur à ce qu'il était dans les autres hôpitaux de France, et le nombre de décès a toujours été parmi les plus faibles) devraient nous inciter à l'écouter avec beaucoup d'attention.

Je rappelle que les travaux de l’I.H.U de Marseille, et notamment ceux qu'il effectue depuis le début de cette cris sanitaire en ce qui concerne le séquençage des coronavirus, sont salués partout dans le monde…sauf en France.

Comme d'habitude, vous trouverez ci-après mes notes de lecture après la visualisation de cette vidéo, pleine d'enseignements.

u[Le variant Delta est-il plus ou moins dangereux que les variants précédents de la Covid-19 ?]u

Actuellement, le nombre de patients hospitalisés par rapport au nombre de patients diagnostiqués positifs est plus faible avec le variant Delta qu'avec tous les autres variants à ce jour. De plus le nombre de décès est moins important.

Ce qui confirme que le variant Delta, bien que plus contagieux, est moins dangereux que tous les autres variants.

Un des drames de la première épidémie fut qu’en raison de l'état lamentable et de l'impréparation des hopitaux publics à ce genre de crises sanitaires, on n'a pu admette à l'hôpital que des malades dans un état grave.

La vaccination protège elle des formes sévères de la Covid 19 ?

Pour l'instant, comme il y a autant de patients non vaccinés que de patients vaccinés qui souffrent de formes sévères à l’I.H.U de Marseille, la réponse est non.

La situation en Israël mérite d'être attentivement observée car ce pays est celui qui à ce jour a le plus vacciné. (N.D.L.R : La récente décision des autorités israéliennes de vacciner les enfants à partir de 3 ans (!) ne permet certainement pas de conclure pour l'instant à l'efficacité de la vaccination.


La question n'est pas d'être pour ou contre les vaccins.

Il est évident que les populations à risques (comorbidités, âge très avancé, etc.) doivent être vaccinées, car le bénéfice/ risque (notion fondamentale en matière de vaccins) est en faveur du bénéfice de la vaccination.

La vaccination a-t-elle un intérêt pour la totalité de la population ?

Cela aurait un intérêt si le fait d'être vacciné empêchait d’être contaminé ou de contaminer les autres.

Ce qui n'est pas le cas au vu des études très détaillées de l'IHU dans ce domaine particulier.

Ce qui est confirmé par des études récentes américaines très récentes et même par le Conseil d'État : la vaccination n’exclut pas de continuer à faire des tests et de respecter les gestes barrière.

Si le vaccin est une arme importante contre cette maladie, ce n'est pas l'arme absolue.

En faire l’arme unique, (N.D.L.R jusqu'à interdire toutes les thérapies alternatives !) a pour effet d'éluder ce qui est apparu très important à l’I.H.U de Marseille depuis le début de la pandémie, à savoir l'importance de la prise en charge précoce.

Toutes les observations montrent que l'accès aux soins tardifs est la meilleure façon de se retrouver aux urgences, voire en réanimation.

u[A la question : le confinement peut-il protéger la population des formes graves ou des décès, la réponse d'après les observations de l’I.H.U de Marseille, est non.]u

Aucune étude scientifique sérieuse n'a pu prouver que le confinement aurait un effet bénéfique quant aux risques de faire des formes sévères.

La deuxième partie de cette vidéo concerne les études nombreuses (depuis le début de la crise sanitaire) qui ont été faites à l’I.H.U de Marseille en ce qui concerne la protection du vaccin contre le fait de contaminer d'être contaminé.

Toutes ses études démontrent que le fait d'être vacciné n'empêche pas de contaminer ou d'être contaminé.


(N.D.L.R) Ce qui veut dire, si on reprend l'argumentation précédente du professeur Parola, que la vaccination de la totalité de la population ne sert à rien.

Si ce n'est à coûter beaucoup d'argent et à poser beaucoup de problèmes à ceux qui sont vaccinés, et à ceux qui ne le sont pas.

Tout ça…pour ça !




La vidéo de l'l.H.U


Lundi 16 Août 2021

Lu 153 fois

Détox vaccinale - 18/09/2021

1 2 3 4 5 » ... 7

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires