WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

« L'avenir n'est plus ce qu'il était » [Paul Valéry]



Les asymptotiques, libérateurs du monde de demain?

Quand j'ai lu cet article de Slate.fr (traduit de l'Américain) j’ai éclaté de rire.



Les asymptotiques, libérateurs du monde de demain?
Souvenons-nous qu'il y a très peu de temps les asymptomatiques étaient systématiquement cloués au pilori.

Beaucoup d'asymptomatiques, dont je suis, ont refusé de se faire vacciner. On les a souvent obligés à subir de multiples tests PCR.

Aujourd’hui, en France, ils sont contraints de se faire vacciner s'ils veulent un minimum de vie sociale. En Espagne , où je réside depuis trois ans, et même dans de nombreux pays, ce n'est pas le cas. Personnellement, je n'ai jamais subi de tests PCR.

On a soupçonné les asymptomatiques d'être de vils contaminateurs, voire de super contaminateurs.

Je me rappelle des invectives d'un abruti de journaliste de BFM/TV qui voulait, bien avant l'instauration du passe sanitaire, les prendre par la peau des fesses et les faire vacciner de force !

Voilà maintenant qu'ils sont considérés comme de possibles libérateurs de l'humanité !

Qu’on les supplie de prêter leur corps à la science !

Que ne l'a-t-on fait plus tôt ! Au lieu de les vouer aux gémonies.

Par ailleurs, tous ces chercheurs veulent étudier de près les asymptomatiques pour déterminer ce qui fait que certains individus n'ont jamais été atteints par la Covid-19 et comment réagissent leurs organismes face aux attaques du virus. C'est parfait, c'est leur travail de chercheurs .

Néanmoins, nul n'ignore que la principale raison pour laquelle les asymptomatiques n'ont pas été atteints par le virus (et ses multiples variants) c'est tout simplement parce qu’ils disposaient d'un système immunitaire en bon état.

Donc, d'une bonne hygiène de vie.

On sait depuis bien avant les coronavirus ce qu'il faut faire pour être capable de résister aux virus.

Depuis bien longtemps les dirigeants mondiaux auraient dû lancer des campagnes d'information pour améliorer la santé publique comme on en a fait contre le Sida, le cancer, etc.

Depuis bientôt deux ans les dégâts considérables qu'a causé le SARS-CoV-2 dans notre pays particulièrement (un des plus touchés des pays riches, je le rappelle) auraient dû être l'occasion de lancer une campagne d'information sur la préservation du système immunitaire, avec un argument massue :

  • -Regardez ce qui arrive à ceux qui se fichent de l'état de leur système immunitaire comme de leur première M.S.T.

  • - Regardez comme les asymptomatiques disposaient en majorité, avant l'apparition de ce virus, d'une bonne hygiène de vie.

Au lieu de cela on a systématiquement monté les contaminés contre les asymptomatiques. On a accusé ces derniers de contaminer le reste de la population. On les a livrés à la vindicte populaire.

Quant aux pouvoirs contaminateurs des asymptomatiques une étude a prouvé qu'ils étaient quatre fois moins contaminateurs que les symptomatiques. Les asymptomatiques ne sont donc pas des "super contaminateurs" comme il a été répété souvent, ils ne risquent donc pas provoquer des clusters, comme le font les super contaminateurs symptomatiques. Voir l'étude ici :

Lors de la prochaine pandémie, car tous les spécialistes affirment qu’il y en aura d'autres, pour la simple raison que rien, là encore, n'a été fait pour prévenir les zoonoses, les mêmes causes produiront les mêmes effets. Les pandémies seront de plus en plus mortifères parce que les populations seront de moins en moins en bonne santé.

Pour les raisons que l'on connaît parfaitement depuis des décennies :

  • Mauvaise alimentation proposée par l'industrie alimentaire et mauvais comportements alimentaires des consommateurs.
  • Pollution croissante du cadre de vie
  • Stress croissant des actifs du fait des méthodes actuelles de management. Or, le stress est un agent déterminant quant aux attaques du système immunitaire.
  • Mauvaise hygiène de vie d'une partie croissante de la population
  • -Les étudiants parce qu'ils n'ont pas les moyens de se nourrir correctement.
  • - Les catégories sociales défavorisées, en croissance continue également, qui sont dans le même cas que les étudiants.

Etc., Etc.

Si on ajoute à cela que ce gouvernement n'a pris aucune mesure satisfaisante pour améliorer considérablement notre système hospitalier public. Ce qui fait que cet hiver encore, comme c'est le cas depuis des années, nos hôpitaux seront de nouveau complètement débordés, même sans accélération des contaminations !

Il est fort probable que dans un avenir pas si éloigné le dérèglement climatique (lui aussi complètement sous estimé par nos dirigeants) n'aura plus beaucoup de populations à éliminer.

Ce qui va vraisemblablement se passer c’est que ces dirigeants seront contraints, en raison de leur coupable inactivité face à des problèmes prévus et catalogués depuis plus de cinquante ans, d'imposer des mesures attentatoires à la liberté. Comme on l'a vu en France avec cette pandémie.

Les populations n'ayant pas été préparées en temps utile à modifier profondément leur mode de vie se révolteront, ce qui obligera les dirigeants à utiliser la force, donc à supprimer définitivement la démocratie.

Vous n'aimez pas le monde d'aujourd’hui, vous détesterez le monde de demain.


Le lien vers l'article de Slate.fr









Lundi 25 Octobre 2021

Lu 178 fois

Détox vaccinale - 18/09/2021

1 2 3 4 5 » ... 7

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires