WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple» [Jacques Prévert]



La première étude scientifique sur l'utilité du port du masque en milieu non confiné sortira prochainement

Avant même d'être sortie cette étude fait déjà l'objet de nombreuses controverses. The Lancet, le New England Journal of Medicine et le Journal of the American Medical Association ont même refusé de la publier ! Ça promet !



La première étude scientifique sur l'utilité du port du masque en milieu non confiné sortira prochainement
Dans l'interview que j'ai publiée très récemment le professeur Toussaint signalait que seulement deux études scientifiques étaient en cours concernant l'efficacité des masques en milieu non confiné.

C'est pourtant un sujet intéressant mais seuls le Danemark la Guinée-Bissau ont lancé des études de grande envergure, randomisées comme il se doit.

Il se trouve que l'étude Danoise est terminée depuis déjà un moment. Mais, étrangement, aucun journal ne veut la publier. Ça devrait pourtant les passionner. Les mêmes journaux qui en revanche n'hésitent pas à publier les pourcentages prévisibles de réussite des vaccins Moderna et Pfizer alors que ces chiffres n'ont absolument rien de scientifiques.

L'étude danoise devrait être publiée le mois prochain, c'est-à-dire en décembre 2020.

Interrogés, les auteurs de l'étude ne veulent rien dire avant sa publication mais signalent quand même que le problème est que les résultats de l'étude sont susceptibles de susciter beaucoup de controverses. Ce qui sous-entend que ces résultats ne devraient pas correspondre à ce que la plupart des scientifiques et des États attendent, à savoir une confirmation de l'efficacité de l'usage du masque en milieu non confiné.

C'est quand même fantastique : voilà une étude véritablement scientifique, effectuée avec une méthodologie reconnue (randomisation) sur un nombre important de volontaires (6000) et les journaux scientifiques ne veulent même pas à la publier, avec leurs critiques éventuelles.

Selon moi, parce que les scientifiques et les États ont horreur de manger leurs chapeaux. Par ailleurs, nul doute que quantité de personnes dans le monde intenteront immédiatement des recours contre les États pour avoir mis en place une obligation pour le moins très incommodante pour leurs citoyens alors qu'elle n'avait aucun fondement scientifique.

Nous attendrons avec impatience les résultats de cette étude. En espérant toutefois qu’elle ne passera pas à la trappe, ce qui m'étonnerait beaucoup de la part des Danois.

En revanche je pense que les scientifiques de Guinée-Bissau, qui ont lancé une étude similaire sur une population beaucoup plus importante, vont attirer sur eux toute l'attention , pour ne pas dire les pressions, du monde si leurs résultats devaient corroborer ceux de l'étude danoise 😉 Bon courage à eux.

Lire l'article ici :

Jeudi 19 Novembre 2020

Lu 148 fois
1 2 3

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires