WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

« L'avenir n'est plus ce qu'il était » [Pierre Dac]



L'état d'urgence sanitaire, ce régime d'exception (de nos libertés), est-il justifié ?

Malgré les oppositions, le gouvernement a obtenu l'aval du Parlement pour proroger l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 1ᵉʳ juin. Ce régime d'exception, préconisé par le Conseil Scientifique a été imposé aux Français parce que nous serions dans un état de « catastrophe sanitaire ». L'excellent site « Décoder l'éco » dissèque pour nous, de façon tout à fait claire et intelligible, un recours déposé au Conseil d'État démontrant que nous ne sommes pas en état de catastrophe sanitaire et que l'état d'urgence sanitaire n'a jamais été justifié.



L'état d'urgence sanitaire, ce régime d'exception (de nos libertés), est-il justifié ?
Bien entendu ce recours déposé au préalable devant le gouvernement puis au Conseil d'État a été rejeté.

Je vous invite à regarder et à écouter très attentivement cette vidéo et même, pour ceux que cela intéresse, à consulter le rapport remis au Conseil d'État en annexe de la vidéo.

Encore une fois vous y apprendrez des choses très intéressantes sur la gestion de cette crise sanitaire par le Conseil soi-disant Scientifique et le non moins improbable gouvernement qui à l'instar du défunt pape Pie X, « dirige notre barque à grands coups de gaffe ».

J'ai noté :

La Covid-19 n'est qu'une fraction des Infections Respiratoires Aigües

Il existe depuis plus de 25 ans un réseau de médecins, appelé « Sentinelles », chargé de recueillir et d'analyser les données épidémiologiques nationales, afin de détecter le plut tôt possible une urgence sanitaire.

Ce réseau a été opérationnel sur la Covid 19 depuis le début de cette crise sanitaire mais ses données ont progressivement disparu des statistiques officielles.

Pour la simple raison qu'elles étaient en contradiction totale avec les chiffres officiels.

En novembre 2020, par exemple, pour le réseau sentinelle la part effective de la Covid-19 dans les statistiques n'était que de 10 %. Ce qui veut dire que le chiffre de 100 000 morts, martelé avec tambours et trompettes par le gouvernement, devrait être divisé…par 10 ! Soit à ce jour : 10 000 morts.
Voir ici les détails sur ce réseau Sentinelles

Les indicateurs privilégiés par le Conseil Scientifique, à l'exclusion de ceux utilisés depuis plus de 25 ans par le réseau « Sentinelles », sont déconnectés de la réalité.

Les mesures prises par le gouvernement et son conseil scientifique furent disproportionnées et inefficaces.

Il existe seulement les spécialistes de vitesse de la pensée. Nos « autorités » ont choisi la première, soit la plus basique. Les meilleures écoles de commerce le savent bien : pour vendre plus il faut orienter la prise de décision vers les automatismes tels que les modes, les peurs, les liens sociaux fugaces des réseaux numériques, les besoins instinctifs qui sommeillent en nous. Médecins et politiciens ont pourtant le devoir d’accompagner les citoyens tout au contraire vers l’autonomie et la plénitude de leurs facultés, vers la patience et la sérénité qui améliorent la prise de décision.

Des intérêts privés au lieu d’une santé publique. Plus simplement, la santé ne peut pas être un business. Ce n'est pas un scoop !

Au final, la vidéo est passionnante et le rapport annexé mérite d'être lu. Toute notre existence, depuis un an, est conditionnée (le terme est approprié) par la Covid. Il me paraît nécessaire de s'intéresser de très près à ce que l'on nous cache, depuis le début de cette crise sanitaire, sans précédent en ce qui concerne les mesures inédites qu'elle a suscitées.

La réponse donnée à la question « Sommes-nous en état de catastrophe sanitaire » par le gouvernement, et complètement éludée par la plus grande institution administrative de ce pays,a des conséquences capitales.

En effet si nous étions véritablement en état de catastrophe sanitaire, l'état d'urgence sanitaire pourrait se justifier, pour un temps limité, bien entendu.

Si la réponse est non, comme le démontre ce rapport, cela signifierait que nous sommes véritablement entrés dans une dictature sanitaire. 

Ce qui, pour une démocratie, est tout simplement inconcevable.












Jeudi 1 Avril 2021

Lu 303 fois

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires