WEB SIDE STORIES

«On a toujours tort de se faire une raison» [Pierre Richard]



INCROYABLE ! Vous avez un nouvel organe - et il est « énergétique » !

Des chercheurs américains proposent de définir un nouvel organe, le plus grand du corps : l'interstitium. Il serait constitué de l'ensemble des tissus interstitiels, entre les organes. L'annonce n'est pas que sémantique : une nouvelle méthode d'observation, chez des patients humains, a montré qu'il réunit de multiples cavités paraissant interconnectées et abritant des structures similaires. Organe ou pas, l'interstitium joue un rôle dans la propagation des cancers dans l'organisme. Un article de la revue : « Santé Corps Esprit ».



L'interstitium, ici sous une muqueuse (mucosa), comprend des compartiments interconnectés, emplis de liquide, soutenus par un réseau de protéines (collagen). Des cellules tapissent les espaces. © Jill Gregory,
L'interstitium, ici sous une muqueuse (mucosa), comprend des compartiments interconnectés, emplis de liquide, soutenus par un réseau de protéines (collagen). Des cellules tapissent les espaces. © Jill Gregory,
Cher(e) ami(e) de la Santé,

Ce matin, je suis sur-excité.

Les scientifiques ont découvert un nouvel organe du corps humain[1] !!

Officiellement, c’est notre « 80ème organe »…

…mais c’est sans doute le plus important de tous !

Car cet organe mystérieux, appelé interstitium, pourrait expliquer l’efficacité de :
L’ostéopathie ;
L’acupuncture ;
Et la plupart des médecines « énergétiques » !
C’est une véritable RE-VO-LU-TION !

Quoi ? On découvre encore des organes en 2018 ?
Déjà, cette découverte devrait remettre certains médecins à leur place.

Je parle de ces grands « pontes » qui nous expliquent qu’ils ont tout compris au corps humain… et qui prétendent que l’acupuncture et l’homéopathie seraient « impossibles scientifiquement ».

Un peu d’humilité, messieurs les prétentieux (et mesdames, mais elles le sont plus rarement :) !

La vérité est que nous sommes loin, très loin d’avoir percé tous les mystères du corps humain…

…et cette nouvelle découverte, en 2018, en est la preuve la plus éclatante !

Rendez-vous compte : malgré toutes nos techniques d’imagerie modernes, on n’avait pas encore réussi à détecter cet organe, l’interstitium !

Et en plus, cette découverte révolutionnaire a été faite par hasard (comme la plupart des grandes découvertes d’ailleurs) !

Le site maxiscience[2] explique :
« Ce n’est que par hasard que le nouvel organe potentiel a été découvert, lors d’une observation employant la récente technique d’endomicroscopie confocale sur un patient atteint d’un cancer. Au cours de cet examen, les médecins ont observé un ensemble de cavités dont l’existence n’avait encore jamais été reportée.

Ils ont alors décidé de mener des analyses plus poussées qui ont révélé comment l’interstitium avait pu échapper aux radars pendant si longtemps. »


Pour simplifier, notre technologie est très adaptée pour voir les organes solides, comme le cœur, les reins, etc… mais beaucoup moins pour voir ce qu’il y a « entre » les organes !

Ce qui relie le tout et crée un « corps » homogène, c’est très difficile à détecter, et on en ignore encore à peu près tout !

Voilà qui augure de grandes découvertes dans les années à venir :

Pourquoi l’interstitium est TELLEMENT important
Il est difficile de représenter en image ce qu’est l’interstitium.
C’est un ensemble de « compartiments » situés sous la peau, et emplis de fluide.

Et ce qui en fait un « organe » remarquable, c’est qu’il est dans la TOTALITE du corps humain, y compris les muscles, et même le système respiratoire !

Il fait la jonction de notre être tout entier.

Les auteurs de la découverte pensent qu’il pourrait expliquer comment certains cancers se propagent dans le corps.

Mais les conséquences de cette découverte sont beaucoup plus profondes !

Parce que c’est un organe « unique », et parce qu’il est rempli de fluide… cela en fait un excellent candidat pour transmettre de l’information et de l’énergie à travers tout le corps.

Cela pourrait expliquer :
Pourquoi planter une aiguille d’acupuncture dans cet interstitium (qui est, je le rappelle, sous la peau), peut être thérapeutique ;
Pourquoi les manipulations ostéopathiques peuvent libérer certaines douleurs et effacer des pathologies ;
Et pourquoi la stimulation d’un point à un endroit du corps – les pieds, par exemple, dans la réflexologie plantaire – peut aider le foie ou les reins à fonctionner !
En fait, les thérapeutes et scientifiques « énergéticiens » avaient théorisé l’existence d’un organe comme l’interstitium bien avant qu’on le découvre !

Le corps humain comme « matrice vivante »
Dans le grand livre de référence, « Médecine énergétique, les bases scientifiques », le chercheur James Oschman avait déjà tout compris :
« La médecine conventionnelle s’est principalement focalisée sur les différents organes et systèmes, en accordant relativement peu d’attention à la façon dont ils communiquent les uns avec les autres par l’intermédiaire de la matrice vivante ».
Le corps humain, dit-il, est une « matrice vivante ».

Il cite aussi un texte d’acupuncture qui la décrit comme une « toile qui n’a pas de tisserand ».

Cette image d’une toile continue est décisive : quand un thérapeute « manuel » vous touche quelque part, il affecte du même coup presque toutes les molécules de notre corps, qui sont entremêlées dans un vaste réseau continu et interconnecté !

Et ce grand réseau pourrait bien être l’interstitium, que notre médecine moderne ne visualisait pas jusqu’à aujourd’hui !

La circulation « énergétique » autour du fluide
La découverte de l’interstitium nous emmène loin !

Au cœur de la matrice vivante, il y a selon James Oschman un réseau électronique, électrique, vibratoire.

Pourquoi en est-il convaincu ? Parce qu’il est impossible que la circulation de l’information dans le corps soit simplement « biochimique ».

Les messages chimiques – comme les messages véhiculés par les hormones – sont trop lents.

Imaginez : pour faire un salto arrière, vous devez avoir une remarquable coordination de TOUTES vos cellules en une fraction de seconde.

L’information doit donc forcément circuler sous une autre forme, hyper-rapide, comme l’électricité et les fréquences magnétiques (il donne de nombreuses preuves de ceci, mais je vous en parlerai une autre fois).

Au total, sa « grande hypothèse » est la suivante :
Chaque partie du corps constitue un réseau semi-conducteur électronique continu et interconnecté.

La santé totale, c’est la parfaite communication réciproque, c’est l’optimisation des flux de communication entre les parties du corps.

À l’inverse, l’accumulation de traumatismes physiques et émotionnels détériore les connexions.

Faute de bonne « communication », les systèmes de défenses et de réparation du corps sont perturbés, ce qui peut conduire à la maladie ».

Au total, l’acupuncture et les thérapies énergétiques rétablissent et équilibrent les circuits d’information, ce qui permet au corps de se réparer lui-même.
Bien sûr, tout ceci restait une hypothèse, tant qu’on n’avait pas trouvé le fameux « réseau semi-conducteur » dans le corps humain.

Mais je ne serais pas surpris qu’on prouve bientôt que le fameux fluide de l’interstitium soit ce fameux réseau semi-conducteur !

Et je ne suis pas le seul ! D’après la revue Sciences et Avenir[3] :
« Les chercheurs voient également dans ce nouvel organe un potentiel rapport avec l'acupuncture, grâce à des "courants électriques" potentiellement générés par les faisceaux de protéines de l'interstitium lorsqu'elles se courbent dans l'espace sous la pression des organes en mouvement »
N’est-ce pas incroyablement excitant ?

La science moderne est en train de toucher du doigt ce que les thérapeutes « holistes » disent depuis des millénaires !

Ce sujet me paraît tellement important que j’ai créé une liste d’information spécifique : c’est le Projet E – guérir par l’esprit et l’énergie.

S’il vous intéresse, je vous conseille de vous y inscrire maintenant, vous allez y découvrir des choses assez extraordinaires… des choses que je n’ose pas dire dans « Santé Corps Esprit ».

Rendez-vous ici pour vous inscrire maintenant à cette lettre d’information sur les thérapies énergétiques.

Bonne santé !

Xavier Bazin

Vendredi 25 Mai 2018

Lu 313 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique | Archives