WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

« Il fait bon vieillir. Etre jeune, c'était tuant » [Hjalmar Soderberg]



Deux statistiques d'aujourd'hui pour démontrer comment on fait peur au Français...pour rien !

La preuve : le gouvernement devait annoncer de nouvelles mesures drastiques, finalement ce seront…des broutilles.



Deux statistiques d'aujourd'hui pour démontrer comment on fait peur au Français...pour rien !
J'ai trouvé ces stats aujourd'hui sur le site de L'internaute.com, mais ce sont des stats officielles du ministère de la Santé.

Tableau 1 : voir au-dessus

Comme par hasard on présente les statistiques en cumulé depuis le début de la pandémie. Pourquoi ?
Pour mieux démontrer que la situation est dramatique, of course !

353 000 cas de Covid-19 (j'arrondis)
30 800 morts
5100 hospitalisations
615 en réanimation
88 700 guérisons

Ça fait peur hein ?

Examinons maintenant le tableau II, intitulé sobrement : progression. Pour appréhender correctement ces chiffres il faut bien avoir en tête que la France compte aux dernières nouvelles : 67 000 000 d'habitants !

Tableau II voir au-dessous

+9800 : Cas positifs (ce qui ne veut pas dire malades, je le répète une fois encore)
Morts : +19
Hospitalisés : +93
En réanimation : +16
Guérisons : +218


Je ne vous fais pas l'injure de calculer le pourcentage de cette « nouvelle vague » qui fait si peur au gouvernement (et à bon nombre de Français terrorisés) par rapport à la population française.

Même si vous êtes nuls en math vous comprendrez aisément que ces chiffres sont ridicules et ne justifient en rien les craintes du gouvernement et l'affolement non justifié de la population.

Il n'y a pas l'ombre d'une nouvelle vague et le professeur Delfraissy est un bonimenteur qui affabule sur une nouvelle vague parce qu'elle lui permet de faire encore illusion sur la scène médiatique. Avec un tel président, le Conseil pseudo-Scientifique de Macron a piètre allure.

Il est indéniable que le virus circule activement, le nombre de cas positifs en plus en atteste, mais c'est parfaitement normal après une pandémie, tant que le nombre d'hospitalisations et de cas en réanimation reste insignifiant par rapport à la population totale.

Je le répète, ce n'est pas une nouveauté, on le sait depuis le début de la crise sanitaire, une pandémie ne peut s'arrêter que lorsque 60% de la population a été contaminée (ce qui en veut pas dire malade avec la Covid-19).

Pour tous les spécialistes dignes de ce nom, la pandémie est en voie d'extinction. Elle est même terminée pour le professeur Toubiana (voir article récent).

Pourquoi le gouvernement continue-t-il à vouloir faire peur aux Français ?

Parce qu'il est mal conseillé et qu'il ne veut plus prendre aucun risque, sa barque est déjà bien pleine quand le temps sera venu de désigner les responsables.

Parce que Macron préfère avoir en face de lui des français terrorisés et proprement bâillonnés (dur de se faire entendre avec un masque) que des gilets jaunes.

S’il pouvait faire traîner cette situation jusqu'à la prochaine élection présidentielle, il serait aux anges.

Que cette situation ubuesque traumatise un maximum de citoyens complètement déboussolés, que l'économie française en souffre énormément elle aussi, ça lui en touche une sans faire bouger l'autre, comme aimait à le dire le défunt Chirac.

Sa seule obsession, c'est de se faire réélire.

On savait que les politiques étaient des pourris. Avec celui-là, on a atteint des sommets.


Deux statistiques d'aujourd'hui pour démontrer comment on fait peur au Français...pour rien !

Vendredi 11 Septembre 2020

Lu 242 fois
1 2 3

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Coronavirus | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires