WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

« L'avenir n'est plus ce qu'il était » [Pierre Dac]



Analyse des assertions scientifiques d'Emmanuel Macron par le Pr Peter McCullough

J'avais l'opportunité de me faire vacciner, à quelques kilomètres de chez moi, à l'occasion d'une vaccination sans rendez-vous, avec le vaccin Johnson & Johnson, qui présente les avantages d'être le plus récent et de ne nécessiter qu'une seule prise. Finalement, après avoir regardé la vidéo de l'article de France Soir ci après, je ne me ferai pas vacciner .



Analyse des assertions scientifiques d'Emmanuel Macron par le Pr Peter McCullough
En effet, il ressort de cette vidéo que :

Si, après un an et demi on n'est pas être atteint du tout par le coronavirus, ce qui est mon cas (à bientôt 75 ans) ou si on a été atteint sans gravité (ce qui est le cas de plus de 80 % des gens) comme le souligne l'éminent médecin américain dans cette interview, c'est que l'on dispose d'un excellent ou bon système immunitaire et il serait vraiment dommage de risquer de tomber malade maintenant.

Car, d'une part on nous cache soigneusement les cas de vaccins qui tournent mal pour certaines personnes. D'autre part, en dépit de la terreur que le gouvernement ne cesse de vouloir provoquer après l'apparition de chaque variant, il se trouve que ces variants sont de moins en moins dangereux. Et non le contraire, comme le répètent sans relâche le gouvernement et ses relais dans les médias. Pour le professeur McCullough seul le variant anglais a été dangereux, les variants suivants sont sans doute plus contagieux, mais ils sont beaucoup moins dangereux.

La vaccination en masse ne se justifie plus et elle n'est plus la seule solution pour lutter contre le coronavirus. Elle n'est justifiée que pour les personnes âgées ou et fragiles. Par ailleurs, il existe maintenant, en dehors de la chloroquine, de nombreux traitement tout à fait efficaces pour lutter contre les différents variant de ce coronavirus, dès le début de la Covid, et sans attendre que les malades soient en détresse respiratoire, comme ce fut le cas, malheureusement, tout au long de l'année dernière.

Contrairement aux dires de Macron, ce virus ne sera jamais éradiqué. Comme la grippe qui revient tous les ans et nécessite chaque année un nouveau vaccin. Avec un taux de réussite à peine supérieur à 50%.

Une étude sérieuse, citée par le professeur McCullough, a prouvé que la vaccination en masse a pour effet de multiplier les variants. Ce qui confirme ce que j'avais rappelé ici même : selon des spécialistes dignes de foi, vacciner en masse, et avec des vaccins au stade expérimental, pendant une pandémie est une erreur criminelle.

Tous les arguments « scientifiques » de Macron ont été proprement démontés, tous, par le professeur McCullough. Tous !

Alors pourquoi dans ces conditions Macron continue-t-il d'effrayer la population en général et de maltraiter les soignants en particulier, qui ont été si utiles au summum de la crise ? Attitude qui surprend et consterne même au-delà de nos frontières. La chancelière allemande, Angela Merkel a affirmé aujourd'hui que la vaccination ne serait pas rendue obligatoire dans son pays, arguant qu'on ne peut pas «gagner la confiance en changeant» ce que l'on «dit»… A votre avis, elle pense à qui, en disant cela ?

Personnellement, je pense qu'il va tenter de faire durer le cauchemar du coronavirus jusqu'aux élections de l'année prochaine.

Parce qu'un peuple qui a peur ne renverra pas son président si la crise sanitaire n'est pas terminée. La preuve, son dernier discours a provoqué une descente de sa courbe d'impopularité. A moins de 50%, pour moi, c'est une courbe d'impopularité et non de popularité.

Finalement, le meilleur allié de Macron pour gagner les prochaines élections présidentielles, ce n'est pas le mouvement En Marche, qui a pris une sévère déculottée aux dernières élections régionales et qui n'a jamais existé autrement qu'en faisant fonction de » godillots » à l'Assemblée Nationale, c'est ce coronavirus.

Macron a été élu lors de son premier mandat grâce aux turpitudes de Fillon. Il risque être réélu pour un second mandat, si les Français ne se réveillent pas, grâce à un virus. Sacrée carte de visite.

Je vous recommande particulièrement cette vidéo qui, après un an et demi de crise sanitaire, nous apprend bien des choses, que ce gouvernement tente de plus en plus désespérément, de nous cacher.

Le lien vers l'article de France Soir

Lundi 19 Juillet 2021

Lu 224 fois

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires