WEB SIDE STORIES

«Le problème est que Dieu nous a donné un cerveau et un sexe, et pas assez de sang pour faire marcher les deux en même temps»



Tout n'était pas mieux avant, certes, mais la bonne question est : tout est-il mieux maintenant ?

Je suis un baby boomer, né en décembre 1946, et je m'interroge lorsque je vois de vidéos ou des articles vantant les bonnes choses du bon vieux temps. Comme toujours, tout n'est pas noir ou blanc, mais gris.



Tout n'était pas mieux avant, certes, mais la bonne question est : tout est-il mieux maintenant ?

En effet, c'est notre génération qui a inventé ce qui est aujourd'hui souvent la cause de nos problèmes à savoir :

  • L'ordinateur
  • Internet
  • La télévision
  • Les premiers téléphones portables
  • Les premiers smartphones
  • Le plastique, et tout ce qu'on peut faire avec le pétrole
Etc.

En fait ,notre génération est à l'origine de toutes les grandes découvertes du 20e siècle et même du 21e siècle. Je rappelle que l'iPhone, symbole de modernité, qui a entraîné le développement incroyable des smartphones, a été créé par Steve Jobs, né en 1955.

Quand on voit ce que notre monde est devenu en 2019, après toutes ces découvertes dont notre génération est à l'origine, il est difficile d'en être fier.

Quand on voit la vie que nous menons en 2019, on peut se poser la question : c'est quoi ce progrès ?

Je ne veux pas dire bien entendu que tout était mieux avant. Mais on peut raisonnablement se poser la question : tout est-il mieux maintenant ?

Personnellement, je ne le crois pas :

Avec les smartphones, notre vie familiale, sociale, s’est désintégrée.Regardez autour de vous : nous vivons désormais dans un monde de zombies ou chacun ne voit pas plus loin que l’écran de son smartphone.

Au travail, qui est quand même l'activité principale de milliards d'individu sur cette planète, les gens, travailleurs comme dirigeants, sont de plus en plus stressés. D'où les problèmes d'origine mentale qui se multiplient aujourd'hui.

Nous mangeons beaucoup plus mal qu’avant, d’où la multiplication des maladies cardio-vasculaires et maintenant des cancers.

Nous respirons de plus en plus mal. En France, je ne parle pas de la Chine ou de l’Inde, les deux pays les plus peuplés de la planète, la plupart des grandes villes ont des taux de pollution supérieurs aux maxima légaux.

Nous bougeons de moins en moins, d’où les problèmes de santé. On nous répond que la médecine a fait beaucoup de progrès. Certes, on vit plus vieux (plus de 80 ans en moyenne en France) mais dans quel état ! L’espérance de vie en bonne santé est de… 63 ans ! Cela veut dire qu’entre 63 et 80 ans, on survit grâce à la médecine. Mais on vieillit très mal.

Notre planète va de plus en plus mal. A tel point que les scientifiques affirment déjà que l”humanité court, très rapidement, à sa perte et que nous avons dépassé le point de non-retour.La planète, même ravagée, subsistera encore quelques millions d’années.

Tout ça, pour ça ?

Le fait de savoir si c’était mieux avant n’est plus pertinent car on ne peut changer le passé.

En revanche le fait que ce soit loin d’être mieux maintenant devrait nous inciter, tous, dirigeants comme dirigés, à nous poser les bonnes questions. Et surtout à trouver, très vite, les bonnes réponses.

Je ne pense pas que nous y arriverons, à temps en tous cas, car beaucoup trop de gens, parmi nos gouvernants surtout, continuent à ne pas reconnaître que c’est loin d’être mieux maintenant.








Mercredi 17 Avril 2019

Lu 607 fois

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique | Archives | Environnement