WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

« Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire » [Voltaire]



Un vaccin contre le Covid-19 fait à la va-vite et bientôt obligatoire ?

C’est ce qui pourrait nous arriver d’iciquelques semaines… et c’est scandaleux.



L’Institut pour la protection de la santé naturelle, dirigé par Augustin de Livois, vient de prendre les choses en main. Il vient de lancer une grande pétition citoyenne pour refuser la vaccination obligatoire contre le SARS COV-2

Je suis d'accord avec les termes de cette pétition et je viens de la signer. Un vaccin opérationnel d'ici quelques années, c'est possible. Un vaccin en quelques mois, c'est impossible. Je refuse d'être un cobaye pour Big Pḧarma et Macron, qui n'est pas le moindre de ses bras armés.

Lisez le PDF ci-dessous et…c'est vous qui voyez.


La pétition

Chère lectrice, cher lecteur,

Un vaccin contre le Covid-19 fait à la va-vite et bientôt obligatoire ? C’est ce qui pourrait nous arriver d’ici quelques semaines… et c’est scandaleux.

Dire qu’il faut en moyenne 15 ans pour créer un vaccin… Et on veut nous faire croire qu’il serait possible de mettre au point un vaccin sûr et efficace contre une maladie totalement nouvelle en à peine quelques mois ?!

Mais pour qui nous prennent-ils ? Je vous avoue que je suis très inquiet. Heureusement, l’Institut pour la protection de la santé naturelle, dirigé par Augustin de Livois, vient de prendre les choses en main. Il vient de lancer une grande pétition citoyenne pour refuser la vaccination obligatoire contre le SARS COV-2.

Chacun devrait avoir le choix de jouer les cobayes ou non avec ce « vaccin d’apprenti sorcier ». De mon côté, c’est décidé. Jamais je n’accepterai de me faire injecter un tel vaccin (et encore moins pour mes deux filles). Je l’ai signée immédiatement, et j’ai invité tout mon entourage à la signer également.

Plus de 60'000 personnes ont déjà signé cette pétition, en seulement 5 jours ! C’est fantastique ! Mais ce ne sera probablement pas suffisant si nous voulons avoir une chance d’être entendu par notre Président.

Le temps presse, nous devons agir avant que le gouvernement ne nous impose ce vaccin potentiellement dangereux et inefficace. Nous devons nous unir pour empêcher ce futur scandale sanitaire.

S’il vous plaît, signez la pétition ci-dessous, et partagez-la à tous vos proches. Il en va de notre santé, de celle de nos parents, de nos enfants et de nos amis. Amicalement, Florent Cavaler NON, NON et NON au vaccin obligatoire contre le coronavirus !

Chère amie, cher ami, D’après les chiffres officiels, le coronavirus, aujourd’hui, ne fait quasiment plus de morts en Europe, en Asie et en Océanie. Il y a eu deux morts en trois mois en Nouvelle-Zélande ! Malgré cela, les médias continuent leur SAGA de la PEUR.

Puisqu’ils ne peuvent plus dire le nombre de morts pour impressionner les foules, ils parlent désormais du nombre de “cas testés positifs”. Les chiffres sont toujours considérables mais cette fois ils portent sur des personnes qui, pour moitié, n’ont aucun symptôme, et pour l’autre moitié, ont des symptômes très faibles type rhume ou petite grippe, seule une toute petite minorité ayant des manifestations préoccupantes.

Le principal changement par rapport au mois de juin est l’augmentation phénoménale du nombre de tests. On teste désormais près d’un million de personnes par semaine rien qu’en France ! Fatalement, le volume des personnes officiellement touchées a monté aussi. Et les médias usent et abusent de ces chiffres.

Le 8 septembre 2020, le journal 20 minutes affirme qu’en trois jours, la France “a connu 25 000 nouveaux cas”2 . Ailleurs, on fait état d’une “explosion de cas en 24 heures en Italie” 3 d’une “nouvelle explosion des cas en France” 4 ou en Espagne5 .

Chaque jour les enchères médiatiques montent tandis que la létalité reste au plus bas. Les biens portants sont comptés comme malades Mais la vérité est que la moitié de ces cas sont asymptomatiques. C’est ainsi que le virevoltant joueur de foot, Kylian Mbappé, a marqué le but de la France contre la Suède en match amical le 5 septembre dernier. Peu après le match, il a été testé positif au virus ! Il a donc contracté le virus avant la rencontre. Mais personne ne s’en est rendu compte à l’écran. Et lui non plus. Hystérie médiatique

D’après le Pr Jean-François Toussaint, la pandémie de coronavirus est TERMINÉE depuis le mois de juin 20201 . Ce médecin est Directeur l’Institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport (IRMES) et Professeur de physiologie à l’Université Paris-Descartes. Il a été conseiller du gouvernement durant de longues années en tant que membre du Haut Conseil de la Santé Publique. C’est un membre éminent et respecté du Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat. Ce n’est pas le premier venu. C’est un homme du système, un ancien conseiller des gouvernements nationaux. Il ne saurait être accusé de complotisme. Et pourtant, il l’a dit et répété sur LCI, l’épidémie est terminée et la 2e vague n’a pas eu lieu1 .

La psychose continue Et pourtant, le masque reste obligatoire partout, le coronavirus fait toujours, quotidiennement, la une des journaux et les rassemblements demeurent limités ou proscrits.

Pourquoi ? Parce que les fabricants de vaccins, ainsi que les responsables politiques et médiatiques, ont décidé que vous DEVIEZ être vaccinés. La Radio RTL, sur son site Internet, nous annonce le 8 septembre 2020 que : “Le port du masque va rester ancré dans le quotidien des Français pendant encore de longs mois jusqu’à la découverte d’un VACCIN contre le coronavirus.

Les vaccins messianiques Pour les journalistes, seule l’arrivée d’un vaccin rend caduque le port du masque ! Ils ajoutent : “Ce qui est sûr, c’est que les laboratoires n’auront pas de mal à trouver des volontaires prêts à tester le vaccin, où il faut qu’il y ait au minimum 30.000 personnes.” Ils assènent ensuite : “Avec cette crise épidémique, des centaines de millions de personnes vont DEVOIR être vaccinées dans le monde.” Une obligation morale qui pourrait devenir juridique

Par ce discours téléguidé, les médias veulent vous imposer l’idée qu’il n’y a pas d’échappatoire possible au vaccin. C’est la seule planche de salut possible ! Et pour y répondre, les responsables politiques pourraient estimer qu’il faut rendre ce vaccin OBLIGATOIRE à toute la population en France et en Europe. Cette situation est inacceptable.

Un vaccin fabriqué trop vite Alors que les infectiologues considèrent qu’il faut au minimum cinq ans pour fabriquer un vaccin, celui contre le coronavirus n’aura pris que 18 ou 19 mois8 ! Et encore ! Les 5 ans dont on parle font référence au vaccin contre Ebola8 , dont la production a été particulièrement rapide. Il aura fallu 30 ans pour développer un vaccin rapide contre la grippe, 30 ans pour la varicelle et 16 ans pour le rotavirus…

Cette fois, il existe plus de 300 projets lancés dans ce que les journalistes appellent joyeusement “la COURSE au VACCIN” 9 . De nombreux effets secondaires Sans grande surprise, ce travail bâclé produit des effets secondaires. D’ores et déjà AstraZeneca, qui figurait parmi le peloton de tête des entreprises productrices de vaccin a dû suspendre ses études cliniques10 . L’une des personnes testées sur la dizaine de milliers de volontaires aurait développé une maladie inconnue attribuée au vaccin. Peu d’informations officielles ont été divulguées sur ce phénomène. Mais la situation a été suffisamment grave pour déclencher une alerte10 . AstraZeneca est pourtant le partenaire industriel de l’Université d’Oxford. C’est-à-dire plutôt une entreprise bien en vue parmi les start-ups, qui flairant la bonne affaire, se sont lancées à bride abattue dans cette course folle.

Bill Gates, plus grand financeur privé de l’OMS, via sa Fondation, a estimé qu’en vaccinant 7 milliards d’individus, il pourrait y avoir 700 000 cas d’effets secondaires graves ! Cette proportion de 1 sur 10 000, qui est considérable, correspond à ce qui s’est passé chez AstraZeneca…

Leurs études cliniques ont repris depuis, mais le doute autour de leur vaccin subsiste ! L’inquiétant vaccin de Moderna Mais Bill Gates, soutient surtout le projet porté par MODERNA. Cette “Biotech” a été massivement subventionnée par l’Etat américain : 26 millions de dollars11 par la “Defense Advanced Research Projects Agency”, une agence militaire américaine ; 483 millions de dollars viennent de la NIH, une agence de santé12 Elle fait partie, de surcroît, des 8 projets financés par la Fondation Bill et Melinda Gates13 .

Pourtant, Moderna n’a JAMAIS auparavant développé un vaccin ou un médicament autorisé sur le marché. En plus, pour gagner du temps, Moderna a directement commencé ses ESSAIS CLINIQUES sur des COBAYES HUMAINS sans passer par les essais sur les souris. Notez également que Moderna est spécialisée dans les traitements à base d’ARN. Son vaccin comprend des nanotechnologies susceptibles de changer le génome des personnes vaccinées. D’après le Dr Andrew Kaufman, ce vaccin pourrait transformer les gens en OGM15 !

Les médecins indépendants sont très inquiets face à cette technologie. Ils se demandent comment Moderna a obtenu autant de passe-droits juridiques et financiers. Ils se demandent si, ayant modifié votre génome, Moderna pourrait en réclamer la propriété à terme16 .

L’absence totale de responsabilité des fabricants Ces interrogations sont d’autant plus inquiétantes que les décideurs politiques ont d’ores et déjà acté l’irresponsabilité financière des fabricants de vaccins contre la Covid. L’Union européenne a constitué un fonds pour rembourser les laboratoires pharmaceutiques en cas de procédures judiciaires intentées à l’encontre des fabricants17 . 25 pays dans le monde ont promis à AstraZeneca de leur rembourser leurs déboires judiciaires en cas de problème. Le Royaume-Uni et les Etats-Unis en font partie18 .

Imaginez un instant qu’on dise aux constructeurs automobiles : “faites vos voitures comme il vous plaira et s’il devait y avoir des problèmes de freins et des accidents de la route, nous vous rembourserons les procès que l’on pourrait vous intenter”.

Est-ce que l’on couvre le risque de salmonellose dans l’industrie agroalimentaire ? Ce qui est permis à Big Pharma est inédit. Et invraisemblable ! C’est comme si un permis de BLESSER ou de TUER avait été remis à Big Pharma.

Si le vaccin est rendu obligatoire, ils n’auront plus seulement le droit de blesser mais l’obligation de le faire. La fin du serment d’Hippocrate La médecine occidentale jusque-là s’était toujours appuyée sur le principe fondateur “primum non nocere”, une formule latine qui veut dire “d’abord ne pas nuire”. La règle de base pour un médecin était de ne pas rendre son patient PLUS malade qu’il n’était. Si le vaccin OGM contre la Covid-19 est rendu obligatoire, l’ordre des choses aura été totalement inversé. Le jackpot financier Derrière ces manœuvres insupportables, il y a l’appât du gain. Au vainqueur de la “course aux vaccins contre la Covid-19” est promis un marché considérable de 100 milliards d’euros, renouvelable à chaque épidémie !

400 millions de doses de vaccins ont déjà été commandées par l’Union européenne à AstraZeneca avant même de connaître les résultats des tests19 !

Non à la marche forcée vers le vaccin ! Tous les éléments sont donc réunis pour que les Etats obligent les citoyens à se faire vacciner. Les médias ont créé la peur. Big Pharma a fait un vaccin en quelques mois sans contrôle des Etats, sans aucun respect des procédures habituelles de validation des thérapeutiques.

Les responsables politiques ont créé des états d’urgence sanitaire donnant aux médecins et aux policiers des pouvoirs exorbitants. Il ne manque plus que la vaccination obligatoire pour que l’opération soit réussie et qu’ils remportent la mise.

Aidez-moi à dire NON à ce plan
SIGNEZ NOTRE GRANDE PÉTITION F
Faites-la signer autour de vous.
Diffusez ce message.

Faites-le connaître à vos proches. Dites-leur que ce vaccin a été fait trop vite. Que ce n’est pas normal que les fabricants n’aient AUCUN compte à rendre à personne. Dites-leur avant qu’il ne soit trop tard. Nous pouvons empêcher que ce vaccin ne soit rendu obligatoire à TOUT le monde.

Vous verrez qu’ils insisteront pour que les enfants soient vaccinés alors qu’ils ne sont absolument pas en danger. Le coronavirus ne s’attaque pas aux enfants. Chez eux il passe comme un simple rhume.

Allez-vous laisser le Gouvernement imposer à TOUTE la population, dont les enfants, de recevoir un vaccin qui pourrait modifier le génome de chacun ? Levez-vous ! Dites NON au vaccin obligatoire contre le coronavirus.

Naturellement vôtre, Augustin de Livois


Jeudi 8 Octobre 2020

Lu 152 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Coronavirus | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires