WEB SIDE STORIES

«Chercher le point G, ce n'est pas le trouver. Mais tous ceux qui l'ont trouvé, l'ont cherché » [NC]



Supprimez le petit déjeuner ! Réflexions sur le jeûne intermittent et le jeûne 23/24

Je l'ai déjà écrit à plusieurs reprises sur ce site : on nous raconte des sornettes sur les supposés bienfaits du petit déjeuner. J'ai découvert le site de Barnard Clavière qui le dit encore plus fort que moi : le petit déjeuner est une foutaise !



Photo prise le jour de mes 71 ans
Photo prise le jour de mes 71 ans
Je valide totalement. J'ai personnellement supprimé le petit déjeuner (un repas que j'affectionnais particulièrement) depuis 6 mois, pour ne prendre mon premier repas depuis la veille que vers 14-15h. J'ai écrit très récemment plusieurs articles à ce sujet sur ce site (voir le moteur de recherche, mot clef : jeûne)

Cette façon de s'alimenter s'appelle en fait le jeûne intermittent.

C’est à mon sens une excellent façon de s'initier, sans trop de douleurs, au jeûne.

Clavière, et beaucoup d'autres, vont encore plus loin et saute carrément le déjeuner de la mi-journée pour ne manger finalement que le soir. Soit un jeune de presque 24 h, au lieu de 16 H avec le jeûne dit intermittent. Il pratique ce jeûne journalier depuis 40 ans, fait beaucoup de sport à jeun, donc, a une ligne irréprochable, et se porte comme un charme.

Ayant moi même constaté que je me portais très bien en faisant du sport à jeun le matin depuis 6 mois (marche rapide, 3 à 10 km, selon la météo et la forme) j'ai décidé de tenter de me mettre moi aussi au jeûne 24 h.

J'ai même décidé de faire cela pendant les fêtes de Noël et de fin d'année. Ce qui pour être paradoxal n'est pas dénué de fondement. Néanmoins, il faut reconnaître que pour la plupart des gens, la fin d'année n'est pas la période la plus propice, pour se mettre au jeûne, intermittent ou 23/34h !

Mais pas pour moi qui, en dépit de mon âge avancé ( 71 ans) attache encore beaucoup d'importance à ma santé et suis très curieux de tout ce qui peut contribuer à l'améliorer encore.

Je pratique donc ce jeûne depuis quelques jours et j'ai constaté qu’étant déjà bien habitué au jeûne (16/24h) mon organisme supporte très bien de ne rien manger pendant presque 24 h. Presque aussi facilement que le jeune 16/24. Et pas sur un lit de camp, comme les grévistes de la faim ! Au contraire, je fais plus de sport que d’habitude.Et je me sens particulièrement bien.

En fait, j'ai constaté que moins on mange, moins on n'a envie de manger. La vitesse à laquelle notre corps s'adapte au jeûne est incroyable. Le premier jour de ce jeûne 23/24 je pensais éprouver une faim intense après les 16 heures de jeûne auxquelles j'étais déjà habitué, et bien pas du tout. Au contraire, je pense que le repas de mi-journée du jeûne intermittent cassait finalement mon jeûne et faisait que le soir j'avais tendance à avoir trop d'appétit, et donc à manger trop. Avec le jeûne 23/24 ma faim au repas du soir est beaucoup moins importante que lorsque j'ai mangé à la mi-journée.

C’est surprenant mais c’est confirmé par les amateurs de jeûne de plusieurs jours qui affirment qu'après une période d'adaptation dans les premières heure du jeûne la faim disparaît quasiment pendant les jours suivants. Je rappelle que le corps humain peut ne pas manger pendant 40 jours (!) sans gros problèmes. 40 jours, c'est peu être trop, pour le commun des mortels, mais trois jours ou une semaine ne posent strictement aucun problèmes. A condition, au début, d'être encadré ou d'être pleinement habitué au jeune intermittent. La grande mode en ce moment est de faire un stage randonnée/jeûne d'une semaine. Tous ceux qui le pratiquent témoignent sortir de cette expérience avec un corps tout neuf, un esprit parfaitement aiguisé et une détente très proche de celle que procurent, paraît-il, certaines substances prohibées.

De tous temps, le jeûne a été considéré comme très bénéfique pour l"organisme. Dans toutes les religions : carême, ramadan, yom kippour, Ayurveda.

Ne manger qu'une fois par jour comporte d'autres effets bénéfiques qu'une meilleure santé :

Pour un célibataire comme moi, depuis 20 ans, le fait de ne manger qu'une fois par jour me fait économiser 2 repas sur 3. Généralement au restaurant car en Thaïlande où j’ai vécu récemment 8 ans et en Crète où je vis désormais les restaurants sont bon marché. Ce qui, à la longue, n'a rien de négligeable comme dépense.

Autre avantage : depuis 40 ans, je faisais tous les jours une sieste d'une heure après le repas de midi. Avec mon nouveau jeûne 23/24 je n'ai aucune envie de faire la sieste et si j'insiste, je ne dors pas. Je gagne donc une heure de (vraie) vie supplémentaire, sans effort particulier puisque je n'ai pas déjeuné à la mi-journée. Ce qui, à mon âge, n'est pas à dédaigner. J’ajoute qu’en hiver, lorsque le jour tombe à 17h, faire la sieste une heure après 14 ou 15h, fait que je ne peux rien faire de l’après midi.

Je suis retraité, je n'ai donc la plupart du temps aucun impératif à part ceux que je me fixe moi même. Mais si on est actif, avec la vie que les actifs mènent aujourd'hui et la concurrence effrénée qui règne sur le “marché” du travail, ne pas manger et être néanmoins en pleine forme physique et intellectuelle, constitue un avantage énorme par rapport à ceux qui mangent et ne sont généralement pas à 100 % de leurs possibilités l'après midi.

Pour les gens d'un certain âge comme moi ce type d'alimentation ne peut être que bénéfique pour la santé. En effet, je suis retraité depuis 11 ans déjà et je constate que beaucoup de retraités ne pensent qu'à manger et présentent en conséquence des profils pour le moins avantageux, comme on disait jadis.

Bien entendu, chacun voit midi à la porte et si certains estiment que manger beaucoup et bouger le moins possible est la meilleure façon de vieillir, c'est tout à fait leur droit.

Ce n'est pas mon avis, évidemment. Je considère pour ma part que ma vieillesse, grâce au mode de vie que j'ai adopté, et encore plus avec ma nouvelle façon de m'alimenter, est la partie la plus agréable de ma vie et j'entends bien la faire durer encore le plus longtemps possible. Par ailleurs, je n’ai aucune envie de creuser ma tombe avec mes dents.


Mes prochains objectifs pour les décennies 😏 à venir :

Pratiquer un jeûne de 2 ou 3 jours, une fois par mois,

Pratiquer la randonnée/jeûne d'une semaine en groupe ou seul, selon les opportunités/ une fois par an.

Me mettre sérieusement au Chi Kong.

Je livre ces objectifs dans le désordre. En fonction des circonstances et de ma santé, leur ordre pourra varier. Je pourrais également découvrir de nouvelles façons d'améliorer mon mode de vie.

Tout ceci s’ajoutant à mes activités habituelles, depuis que je suis à la retraite :

Gymnastique au tapis de sol ; ½ heure tous les matins. J’insiste beaucoup sur les abdominaux : une ceinture abdominale en bon état est essentielle en vieillissant.

Marches (très) rapides :: 3 à 10 km par jour, sur la plage ou dans la montagne, toutes choses omniprésentes en Crète. Je n’ai pas choisi cette destination pour ma retraite par hasard.

Bouger chaque fois que j’en ai l’occasion est chez moi un réflexe depuis très longtemps. Si je prends un escalier, c’est toujours au pas de gymnastique. Une montée ou une descente quand je marche : idem. Lorsque je vais en ville (Heraklion) je ne cherche même plus une place de parking pour ma voiture (il n’y en a pas !) je la gare à parfois 2 ou 3 km du centre ville, et j’en profite pour prendre de l'exercice. C’est tellement agréable en Crète où il ne pleut presque jamais et où en hiver la température descend rarement en dessous de 15 degrés.

En tout état de cause, voilà de quoi largement m'occuper dans les années qui viennent. A cet égard, je rappelle que se fixer des objectifs à un âge avancé, et faire ce qu’il faut pour les atteindre, est aussi une excellente façon de vieillir. On est vieux lorsqu’on n’a plus de projets. Ce sera mon seul point commun avec Macron. En ce qui concerne ses projets à lui, en revanche, je ne suis pas, mais alors pas du tout d’accord (voir la rubrique politique de ce site, pour les détails).


Supprimez le petit déjeuner ! L'article de Bernard Clavière, extrait de son blog : www.bernard-claviere.fr


Vendredi 29 Décembre 2017

Lu 529 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique | Archives