WEB SIDE STORIES

« On l'appelait la pucelle car elle était vierge depuis son enfance » [perle lycéenne]



Les étonnants secrets des maîtres du Tao

Des techniques, connues depuis des siècles par les maîtres du Tao, permettent aux
hommes d’améliorer leur orgasme. En plus, elles sont excellentes pour la santé…



Les étonnants secrets des maîtres du Tao
Préserver son fluide vital

Nous avons l’âge de notre cœur dit-on. Et si nous avions également celui de notre périnée ? Depuis Depuis des siècles, les yogis et les maîtres du tao affirment que le réveil de cet ensemble de muscles situés entre le pubis et le coccyx est l’une des clés de la longévité. Une vérité quelque peu oubliée mais que certains soignants réaffirment régulièrement.

Le docteur Frédéric Saldmann par exemple, qui vient de publier un second ouvrage de conseils de santé autonome chez Albin Michel, Prenez votre santé en main ! : «C’est un fait, un périnée qui s’affaiblit participe à une usure accélérée du corps. Pour éviter ce désagrément, il faut le faire travailler.»

Selon l’auteur à succès, le périnée est essentiel, «aussi bien pour la continence urinaire que pour le plaisir sexuel et ceci autant pour les hommes que pour les femmes. » Pour les sages taoïstes, sa mise en conscience et son contrôle va bien au-de là du traitement ou de la prévention de l’incontinence. Car cette zone musculaire qui soutient les organes génitaux et régule l’ouverture des conduits recèle une puissance cachée qui ouvre la porte à des facultés oubliées…

SOMNOLENCE APRÈS L’AMOUR


Par exemple, celle de maîtriser l’éjaculation afin de préserver l’énergie vitale. Autrement dit, de retenir le sperme au moment de l’orgasme. Pour le tao, le fluide vital doit s’écouler le moins souvent possible au fur et à mesure que l’homme avance en âge. D’un point de vue scientifique,
ce principe est défendable : le sperme est en effet riche en protéines telles que l’arginine, le gluthation, la créatine, la L-carnitine, mais aussi en sodium, en potassium, en magnésium, en sélénium ainsi qu’en vitamines C et B12. Il contient également des enzymes et nombre d’hormones et autres neurotransmetteurs comme la mélatonine, la prolactine, la sérotonine et la testostérone. Un véritable cocktail nutritif que l’organisme doit reconstituer aussitôt après l’éjaculation en puisant dans ses réserves. Selon la médecine chinoise, c’est cela qui cause fréquemment chez les hommes une somnolence qui peut aller jusqu’à l’abattement, voire la mélancolie après l’amour. A contrario, la rétention du sperme est assortie d’un maintien de la vigilance et du niveau d’énergie. Mais ce n’est pas tout !

Le sperme contient des polyamines telles que la spermine ou la spermidine, considérées comme des agents de longévité au travers de multiples fonctions incluant la régulation de l’expression des gènes !

Des chercheurs de l’université de Graz en Autriche, Tobias Eisenberg et Frank Madeo, ont découvert que la spermidine freine le vieillissement cellulaire. Pour le Tao, la meilleure façon d’en profiter est de la garder à l’intérieur du corps.

L’échanger avec sa partenaire sexuelle est généreux. L’évacuer représente un gaspillage d’énergie…

ORGASME PÉNIEN OU PROSTATIQUE ?

Pour commencer, il est bon de connaître quelques notions de base. La première, c’est que l’orgasme masculin et l’éjaculation sont deux choses distinctes. L’absence d’éjaculation ne s’oppose pas à l’orgasme. La seconde, c’est que l’orgasme masculin peut être pénien et/ou prostatique.

Dans le premier cas, les sensations de plaisir sont situées principalement au niveau du gland. L’orgasme prostatique, lui, est relié à de sensations à la fois plus internes et plus globales. C’est un orgasme du ventre dont l’épicentre est la prostate. Il se traduit par des contractions de cet organe n’entraînant pas d’éjaculation. Il est généralement ressenti comme plus puissant et plus profond que l’orgasme pénien Il peut être obtenu par massage du bas-ventre, ou bien par la mobilisation du périnée juste avant l’éjaculation.

Pour acquérir la capacité de retenir sons perme, l’homme doit s’entraîner au départ seul afin d’affiner sa conscience corporelle des zones impliquées. Il s’agit d’apprendre à solliciter des muscles rarement mis en conscience puis à les mobiliser sélectivement. Ces muscles sont appelés noyau central du périnée. Ils commandent notamment la maîtrise des mictions.

1 ère étape : apprendre à stopper son urine

Apprendre à stopper l’urination est un entraînement sûr. Quand vous allez aux toilettes, stoppez volontairement le jet d’urine, sans contracter, ni les fessiers, ni les abdominaux, aucun autre muscle que le noyau central du périnée. Maintenez la mobilisation du périnée quelques secondes, relâchez puis recommencez une fois ou deux. En quelques jours, votre périnée deviendra conscient. C’est la première étape. Pratiquez-la tous les jours.

2 e étape : Mobiliser le périnée en souplesse

Une fois que vous maîtrisez l’urination, pratiquez le même exercice, hors miction, à tout moment de la journée mais en le modifiant légèrement :

En même temps qu’une contraction, ressentez une aspiration interne vers le haut :

• Le centre du périnée s’absorbe vers l’intérieur. Imaginez-le comme un ballon cylindrique qui se remplit et monte le long de votre sacrum. Si vous êtes assis sur une chaise, vous sentirez que le noyau central du périnée se soulève réellement.

A ce moment, sans contracter les abdominaux, avalez les organes du bas ventre vers l’intérieur.
C’est cet ensemble de mouvements internes que vous réaliserez lors de la rétention du sperme.

• Pratiquez à volonté, quand vous y pensez. Le docteur Frédéric Saldmann, recommande, à tout moment, de réaliser 20 contractions du périnée à la suite en essayant de maintenir chacune de
plus en plus longtemps, tout d’abord jusqu’à 5 secondes puis jusqu’à 10.

3 e étape : Retenir le fluide vital

Cet entraînement, au départ, doit être pratiqué seul. Évitez si possible, les images érotiques qui vous détournent de vos sensations corporelles. Sinon, une fois atteint un niveau d’excitation suffisant, lâchez les images pour vous concentrer sur vos seules sensations. Stimulez vos parties génitales, pénis, testicules, de manière à atteindre le plaisir. Au cours de la montée du plaisir, mobilisez de temps en temps votre périnée. Constatez l’auto-massage de la prostate que cette mobilisation occasionne. Maintenez votre attention sur ces zones. Le plaisir lié à cet auto-massage peut être immédiat ou venir progressivement.

Lorsque vous êtes au bord de l’orgasme, mobilisez votre périnée puissamment et relâchez la stimulation du pénis. À ce moment, l’excitation peut s’amenuiser ou bien continuer de monter. C’est ainsi que deux chemins sont possibles :

• Vous pouvez expérimenter un orgasme ou un pic de plaisir sans contraction de la prostate. Après ce pic, vous pouvez continuer votre séance ou l’arrêter.

• La prostate se contracte. Dans ce cas, maintenez la mobilisation de votre périnée tant que les contractions durent et cessez la stimulation du pénis. Selon la qualité de votre mobilisation vous garderez tout ou partie de votre sperme. L’écoulement de liquide pré-éjaculatoire, un lubrifiant transparent est normal mais pas obligatoire.

4 e étape : Le partage

Bien comprise, cette pratique enrichit les échanges amoureux et peut donner à votre sexualité dans une dimension nouvelle. Pour cela, il vous faut vous assurer la complicité de votre compagne. Au moment où vous approchez de l’orgasme, elle doit en effet vous accompagner en cessant tout mouvement, afin que vos sensations soient, à ce moment crucial, essentiellement internes, permettant une mobilisation puissante du périnée. Passé cet nstant, qui peut durer de longues secondes voire une minute et au-delà, vos échanges sexuels pourront se prolonger, votre disponibilité étant intacte…

LES FEMMES AUSSI PEUVENT S’ENTRAÎNER

D’ailleurs, les femmes peuvent également pratiquer les deux premières étapes de cet entraînement. Chez elles aussi, un périnée mobile, à la fois détendu et tonique participe à une vie sexuelle riche et à un bon tonus général…

Les femmes des peuples de chasseurs-cueilleurs nous donnent un aperçu de ce qu’un périnée tonique permet, elles qui n’ont pas besoin de serviettes hygiéniques au moment de leurs menstruations. Elles sont continentes, non seulement pour leurs mictions mais aussi pour leurs règles qu’elles évacuent à volonté, quand le besoin s’en fait sentir…

UN MOYEN DE CONTRACEPTION ?

Pourquoi pas ? Mais il faut pour cela avoir atteint une absolue maîtrise de son périnée après un
entraînement patient dans le cadre d’une complicité totale avec votre partenaire. Une petite quantité de sperme étant suffisante pour provoquer une fécondation, il est conseillé, jusqu'à parfaite maîtrise, de coupler la rétention du fluide vital avec une autre méthode fiable. Le retrait, notamment est compatible avec la rétention du sperme et générera moins de frustration ainsi pratiqué.

Source
Emmanuel Duquoc
ALTERNATIF BIEN ETRE N°106

b[N.D.L.R]

Une remarque tout d'abord : autant je suis d'accord sur les techniques évoquées, je les pratique depuis longtemps, autant je ne suis pas d'accord sur le but, à savoir, préserver sa semence. La science a fait de progrès depuis Lao Tseu et les autre maîtres du Tao. Il est avéré qu'il n'est pas bon pour la prostate, cet organe tellement important pour l'homme, de l'empêcher de produire ce qu'on appelle l’éjaculât, qui ne contient pas, loin s'en faut, que des spermatozoïdes.Si votre prostate ne remplit plus sa fonction, non seulement vous n'aurez plus de plaisir, mais vous avez de grandes chances de faire un cancer de la prostate. Les anciens le savaient bien : il faut que le corps exulte ! Retenir constamment ses "humeurs" n'est pas bon pour la santé.

Je le dis souvent: an orgasm a day keeps the doctor away ! (Un orgasme par jour éloigne le docteur)

Pour en revenir au périnée, sa maîtrise est extrêmement importante pour les hommes, surtout vieillissants.

En effet, si après 50 ans les éjaculateurs précoces sont peu nombreux en revanche les problèmes d'érection deviennent très fréquents. Ce qui est évidemment néfaste à une vie sexuelle épanouie. Les exercices sont très bien expliqués dans ce document et très faciles exécuter.

Personnellement, cela fait partie de mes exercices physiques quotidiens et à bientôt 70 ans je n'ai aucun problème d'érection. Je dirais même mieux : je bande à volonté, sans avoir besoin de penser à des choses érotiques, uniquement en contractant mon muscle pubo coccygien (Pc mucle en anglais).

A titre d'information, les experts en ce domaine, il y en a, sont capables, simplement en actionnant ce muscle de façon répétée, d'aboutir au fameux orgasme prostatique multiple, sans éjaculation. Avec ou sans accessoire, dont le fameux Anéros (voir Google) qui permet justement de faciliter une action combinée sur la prostate et sur le périnée.

Comme il est écrit dans cet article il existe deux orgasmes masculins : l'orgasme pénien traditionnel et l'orgasme prostatique, beaucoup plus puissant, qui peut être multiple (comme chez les femmes) et sans éjaculation. Ce qui est beaucoup moins fatiguant et ne provoque pas l'engourdissement classique, et peu appréciée par ces dames, du mâle après l'éjaculation.

Inutile de préciser, j'espère, que le point G de l'homme, c'est sa prostate. Si cela vous étonne encore, voir ici

Pour résumer, les avantages d'un bon entrainement du périnée sont les suivants :

  • combat l'éjaculation précoce
  • facilite l'érection
  • réveille la libido
  • avec beaucoup d'entrainement il permet d'arriver, à l'instar de certains femmes, à l'orgasme multiple, avec ou sans éjaculation.
  • Last but not least : il ne nécessite aucune assistance extérieure ! Si vous voyez ce que jeux dire. Un homme célibataire, même âgé, peut, avec une bonne connaissance de son périnée et de sa prostate et un entraînement adéquat, parvenir à une autonomie sexuelle complète, en ce qui concerne l'orgasme et donc le plaisir. Compte non tenu, évidemment, de l'amour ou de l'affection dont, heureusement pour vous mesdames, la plupart des hommes ont beaucoup de mal à se passer.

N.B

Amusant : Sarkozy, en son temps, se payait un coach pour travailler son périnée. Il y en a. Il ne m'étonne pas du tout que ce type soit un éjaculateur précoce, le contraire eut été surprenant. Je me demande juste sur quel chapitre de dépenses de l'Elysée il faisait passer ces séances.

En revanche, ne soyez pas aussi stupide que lui : nul besoin d'un coach pour cela. Une simple recherche sur Internet suffira à vous éclairer de façon très complète, avec images et vidéos à volonté.

Une vidéo sur les bienfaits d'un usage contrôlé du périnée, grâce à l'Anéros, qui va en surprendre plus d'un. Et plus d'une ;-)


N.B

J'aime bien la question de la présentatrice, visiblement sous le choc, à l'issue de la présentation : "Mais alors, on sert à quoi, nous ? (les femmes)

Bonne question, Mme Debbouze !

Chacun y répondra comme il voudra. En ce qui me concerne, ce que j'apprécie dans ces techniques solitaires c'est simplement, pour moi qui suis célibataire par conviction, qu'elles me permettent d'échapper au diktat vieux comme le monde : pas de femme, pas de (vrai) plaisir. T.I.NA ! (There Is No Alternative) comme disait Mme Thatcher.

Il existe bien depuis les débuts de l'humanité la technique sexuelle la plus vieille du monde et de loin la plus répandue, j'ai nommé la masturbation, mais quand on y ajoute le contrôle du périnée et les propriétés insoupçonnées de la prostate, il se trouve que l'orgasme pénien est à l'orgasme prostatique ce que François Hollande est à Napoléon. A savoir ; l'esquisse d'une ébauche.

Bien entendu, rien n'empêche de pratiquer l'orgasme prostatique à deux. Simplement la présence d'une seconde personne, quelle qu'elle soit, n'est pas obligatoire.

Mais, comme d’habitude, sur ce site, en définitive, c'est vous qui voyez...

Vendredi 26 Juin 2015

Lu 23272 fois


1.Posté par Massage Prostate le 19/07/2016 15:03
Bonjour et merci pour votre article plus qu'intéressant.
C'est un sujet qui devrait être beaucoup moins tabou au vu du plaisir que celà procure.

J'ai fait un article qui décrit pas à pas les sensations de cet orgasme que l'on obtient avec un bon massage de la prostate.

http://lemassageprostatique.com/orgasme-prostatique-le-guide/

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique