WEB SIDE STORIES

«La nature crée des différences. La société en fait des inégalités» [Ben Jelloun]



Les Espagnols ont la meilleure santé du monde

L'espérance de vie des Espagnols pourrait dépasser celles des Japonais d'ici à 2040. Leur système de soin et leur alimentation expliquent en partie cette performance. Un article du site LesEchos.fr



Ça tombe bien : je me suis installé en Espagne depuis un an ! Et dans la plus belle partie de l'Espagne, à mon goût en tous cas, en Andalousie, sur la Costa del Sol, à 45 km de Gibraltar.

Etant (enfin) désormais affilié à la Sécurité Sociale Espagnole, les formalités sont longues et pas faciles pour un étranger ne parlant pas l’espagnol, j'ai fait connaissance avec la SS Espagnole et je dois dire que la comparaison avec la SS française d'aujourd'hui, n'est pas à l'avantage de cette dernière.

L'avantage essentiel de la SS espagnole est qu'elle est gratuite et universelle. Autrement dit, je suis couvert à 100% pour tous les risques médicaux et pas à 75% comme en France. A telle enseigne que je vais demander ma radiation de la Mutuelle Générale de l'Education Nationale, qui ne me sert à rien en Espagne pour les détails voir l'article récent sur ce site :

J'apprends donc, avec grand plaisir, que mon pays d'adoption a la meilleure santé du monde. J'ai fait le bon choix, et je crois, que compte tenu de tous les avantages que propose ce pays pour un expatrié, même si je continue à voyager souvent, je suis en Espagne pour longtemps.


Lire l'article des Echos ici :


P.S


Attention ! L'Espagne est un pays très décentralisé. Les régions ont beaucoup d'autonomie. Ce qui veut dire que la situation sanitaire dans la région de Madrid n'est pas la même que celle de ma région, l'Andalousie.

Pour ce que j'ai pu voir de l'Andalousie depuis un an que j'y habite, pour l'accueil que j'ai reçu au Centro de Salud (Centre de sécurité Sociale) local, la situation sanitaire de cette région me convient parfaitement.

N'ayant plus de mutuelle en France, si le système sanitaire public venait à ne plus me convenir, je pourrais, jusqu'à mes 75 ans au plus tard (soit dans trois ans) opter pour une assurance privée espagnole, l’équivalent de nos mutuelles françaises, qui proposent des prestations comparables, pour des prix un peu moins élevés.

Les mutuelles françaises sont devenues très chères pour les personnes de plus de 70 ans. La MGEN, par exemple, vient d'augmenter ses tarifs de 42% au 1er janvier 2019 ! J'imagine que le "reste à payer zéro" décrété unilatéralement par Macron, n'est pas pour rien dans cette augmentation considérable. C'est pourquoi je quitte définitivement et sans regrets une mutuelle à laquelle j'étais affilié (pour rien,ou presque, en ce qui me concerne) depuis 1973 !

Au demeurant et à ce jour, je n'ai jamais été malade. Si ma santé venait à se détériorer avant mes 75 ans, il est probable que j'opterais pour une assurance privée coûteuse. En tout état de cause, sans la santé, mes dépenses d'assurances de santé deviendront nécessairement ma principale dépense.

En attendant, sachant que je supporterais très mal la condition de malade, je continue à veiller personnellement sur ma santé, comme je l'ai toujours fait, et de façon plutôt efficace, jusqu'à présent. En matière de santé, comme dans beaucoup d'autres domaines, la prévention est la meilleure des conduites à tenir, et certainement la moins chère des assurances.

Je le répète souvent : notre santé est, sauf accident ou génétique, le résultat de notre mode de vie, et non un bienfait du hasard, ou d'une divinité quelconque.

Samedi 2 Mars 2019

Lu 280 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

1 2 3 4 5 » ... 21

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique | Archives | Environnement