WEB SIDE STORIES

«On a toujours tort de se faire une raison» [Pierre Richard]



Le goût du jeûne

Un excellent reportage radio de l'émission Interceptions de France Inter sur un sujet, certes à la mode en ce moment, mais qui mérite encore largement d'être plus connu : le jeûne.



Personnellement je pratique le jeûne intermittent depuis 6 mois et j'en suis extrêmement satisfait.

J'envisage, à très courte échéance, et pourquoi pas pendant les fêtes de fin d'année (j'adore ne pas faire comme tout le monde) de passer à un seul repas par jour, le soir. Puis, si cela se passe bien, de prendre l'habitude de faire de petites cures de détox, c'est à dire des jeûnes d'une journée d'abord, puis 3 jours, puis une semaine, une fois ou deux par an.

Etant déjà parfaitement habitué au jeûne intermittent ( je ne ressens plus du tout la faim pendant ma période de jeûne) je pense pouvoir y arriver sans trop de problèmes.

A mon âge (71 ans) ce genre d'expériences ne peut qu'être bénéfique tant il est vrai (encore plus aujourd'hui) que l'on creuse sa tombe avec ses dents.

J'accepte sereinement de mourir un jour, mais je n'ai aucune envie de précipiter le mouvement.

Il y a 24 ans, quand le fumeur invétéré que j'étais (3 paquets par jour) a arrêté définitivement de fumer je fus, et je suis toujours, fier d'avoir non seulement sauvé ma vie mais aussi d'avoir fait un superbe bras d'honneur à l'industrie du tabac et à Bercy, son fidèle et très intéressé collaborateur.

Aujourd'hui, venant d'attaquer en pleine forme une nouvelle décennie avec l'objectif de faire aussi bien que lors de la précédente, je ne serais pas mécontent de tirer une gigantesque langue à l'industrie agro-alimentaire et à ses très intéressés collaborateurs ; l'industrie pharmaceutique et la médecine traditionnelle.

En effet :

en dépit du fait que le jeûne a pour ses pratiquants des effets bénéfiques voire euphorisants multiples et indéniables,

en dépit du fait que le jeûne thérapeutique est remboursé par les assurances en Allemagne, le pays auquel M. Macron voudrait tellement que la France ressemble. Il est dit dans le reportage, par un médecin, que la France a 20 ans de retard sur l'Allemagne dans ce domaine,

en dépit du fait que les très récentes découvertes médicales amènent (ailleurs qu'en France, évidemment) à faire appel de plus en plus, et avec succès, à l'immunothérapie (c'est à dire la stimulation des défenses immunitaires naturelles de l'organisme humain) plutôt, ou/et en même temps, que la dévastatrice chimiothérapie, en matière de lutte contre les cancers,

la médecine officielle, en France, continue de mépriser superbement (quand elle n'attaque pas carrément) les médecines "naturelles" c'est à dire celles qui prônent le respect de nos défenses immunitaires plutôt que le recours systématique aux médicaments.

Pour les plus grands bénéfices de l'industrie pharmaceutique et, comme c'est bizarre, de la médecine traditionnelle.

Il est certes difficile de s'attaquer aux géants financiers de la santé.

Il est impossible de faire admettre à un médecin traditionnel que les défenses naturelles du corps humain puissent être plus efficaces que "sa" médecine.

En revanche, il est beaucoup plus facile de prendre soi même les mesures qui conviennent à une hygiène de vie qui nous évitera le plus longtemps possible, et en tous cas le moins souvent possible, de faire appel à tous ceux qui font de l'argent avec notre santé.



Le lien vers l'émission Interceptions


Le lien vers le récent article de ce site sur le jeûne intermittent

Un lien vers un site intéressant sur ces sujets , que je viens de découvrir



Dimanche 24 Décembre 2017

Lu 343 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique | Archives