WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

« Si après une guerre, tu décrètes un couvre-feu, c'est que tu as perdu la guerre » Waly Dia



Le Lancet n'est plus ce qu’il était. Notre gouvernement en revanche est toujours aussi loin de la plaque !

La dernière étude sur l'hydroxychloroquine publiée par cette institution jadis honorable, qui a provoqué de la part de notre pitoyable "gouvernement" une interdiction totale de l'usage de ce médicament, largement utilisé par la médecine française depuis plus de 50 ans (!) se révèle en fait plus que "foireuse" (selon l'expression du professeur Raoult) mais bien pire, malhonnête.



Le Lancet n'est plus ce qu’il était. Notre gouvernement en revanche est toujours aussi loin de la plaque !
J'ai réuni plusieurs articles pour appuyer cette affirmation :

1/ Le premier lien est celui du site « L'aile à stick » qui, en dépit de son appellation pour le moins improbable, a attiré mon attention dès 26 mai. La démonstration est impitoyable : Il suffit de regarder qui sont les actionnaires actuels du Lancet pour douter sincèrement de l'objectivité de cette étude biaisée.

Le lien :

2/ Le deuxième lien, fourni par l'Aile à stick, concerne le témoignage de l'ancien rédacteur en chef du Lancet, un excellent connaisseur donc, qui lui aussi fustige le manque d'objectivité, et je reste poli, du Lancet.

Le lien :

3/ le lien de LCI , se fait l'écho des doutes de nombreux spécialistes quant aux méthodes du Lancet.

Le lien :

4/ Contre-exemple : L'Espagne continuera d'utiliser l'hydroxychloroquine contre le coronavirus malgré l'interdiction française et les doutes de l'OMS et suit les recommandations du Dr Raoult à Marseille.

Le lien :

Quant au but recherché par les actionnaires du Lancet c'est comme toujours avec ce genre d'actionnaires, une question de gros sous. L'hydroxychloroquine est vraiment trop bon marché et ne leur rapporte rien. En revanche, le vaccin en préparation devrait s'avérer un énorme jackpot.

Pour ce qui est du gouvernement, qui a réagi en interdisant l'hydroxychloroquine, deux remarques :

Macron a des liens étroits avec l'industrie pharmaceutique, c'était même un réel conflit d’intérêt potentiel avant son élection à la présidence de la république. Voir "La présidentielle des conflits d'intérêt" ici.

Ce gouvernement, en permanence :

  • n'a pas réagi
  • ou a réagi trop tard
  • ou à contretemps.

Cette affaire de la hydroxychloroquine ne fait que confirmer son impéritie.



Encore un article intéressant et très complet sur ce dossier, de l'excellent site Arrêt sur images.



LANCET ET CHLOROQUINE : LES JOURNALISTES À LA DÉRIVE

par Loris Guémart




Dénouement : la pitoyable volte face de l'OMS et bientôt, on espère, de l'Agence Française du Médicament et donc du gouvernement

Dénouement : la pitoyable volte face de l'OMS et bientôt, on espère, de l'Agence Française du Médicament et donc du gouvernement

Cliquez sur ce lien pour accéder à l'article de l'Internaute.com


Et cette interview de l'auteur du "Livre noir de la médecine" avec cette phrase :

"L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) est une alarme… qui ne sonne jamais."

Sauf en ce qui concerne la Chrloroquine ! !

Vous avez dit bizarre ? Comme c'est bizarre !



Samedi 30 Mai 2020

Lu 237 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Coronavirus | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires