WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était » [Paul Valéry]



La 5G cause-t-elle le cancer ?

Alors que la technologie 5G commence à être déployée dans tout les états-unis, elle est accueillie par une vague massive de résistance face à la crainte qu’elle puisse causer des problèmes de santé. Une ville de Californie – réagissant à une vague écrasante de protestations – a pris une mesure extrême et a empêché la mise en œuvre de la technologie.



Un article du site Le Nouveau Paradigme


A lire ici


Traduction de la mise en garde du Ministère de la Santé Publique de Californie


Ne gardez pas les téléphones cellulaires près de votre corps, avertit le ministère de la Santé de la Californie

Le California Department of Public Health (CDPH) a émis cette semaine une mise en garde contre les dangers du rayonnement des téléphones cellulaires. Oui, la chose à laquelle nous sommes tous dépendants et que nous n'arrivons pas à réprimer, c'est les fuites de rayonnements électromagnétiques, et la Californie a maintenant des directives pour protéger le public.

La CDPH demande aux gens de diminuer l'utilisation de ces appareils et vous suggère de garder vos distances dans la mesure du possible.

"Bien que la science continue d'évoluer, certains professionnels de la santé publique et membres du public sont préoccupés par l'exposition à long terme et à forte utilisation de l'énergie émise par les téléphones cellulaires ", a déclaré la directrice de la CDPH, Dre Karen Smith.

Cette mise en garde fait suite aux conclusions d'un document publié en 2009 par le département à la suite d'une ordonnance de la Cour supérieure de Sacramento, qui ont été présentées cette semaine.

Il y a un an, Joel Moskowitz, professeur à l'Université de Berkeley, a intenté une action en justice pour que le département publie les résultats après avoir commencé à examiner si l'utilisation du téléphone portable augmentait le risque de tumeurs.

Une ébauche du document a été publiée en mars, mais la version finale est plus détaillée.

"Les fabricants de téléphones cellulaires veulent que vous gardiez une distance minimale par rapport à votre corps et vous devriez savoir quelle est cette distance ", a déclaré M. Moskowitz à la station de nouvelles locales KCRA, peu après le projet de communiqué. "Si vous gardez l'appareil près de votre corps, vous dépasserez les limites de sécurité fournies par la FCC."

Selon le site Web de la Commission fédérale de la communication, il n'existe aucune norme nationale concernant les limites de sécurité. Cependant, l'agence exige que les fabricants de téléphones cellulaires s'assurent que tous les téléphones respectent les "limites objectives d'exposition sécuritaire".

La CDPH recommande de ne pas garder son téléphone dans sa poche, de ne pas le mettre à l'oreille pendant une période prolongée, de ne pas l'utiliser trop longtemps, de ne pas l'utiliser s'il y a deux barres ou moins, de ne pas dormir à proximité la nuit et de savoir que si vous êtes dans une voiture, un autobus ou un train en mouvement rapide, votre téléphone émet davantage d'énergie RF pour maintenir la connexion.

D'autres organisations ont également mis en garde contre les dangers de l'exposition aux rayonnements des téléphones cellulaires, notamment le Connecticut Department of Public Health, qui a publié des recommandations similaires en mai 2015.

Toutefois, Moskowitz affirme que la plupart des agences de santé des États et fédérales n'ont pas suivi l'évolution de la recherche. "La prépondérance de la recherche indique que le rayonnement des téléphones cellulaires pose un risque majeur pour la santé ", a-t-il dit dans un communiqué.

Traduction Deepl.com


N.D.L.R

Bien entendu dans notre charmant pays, où la 5G commence également à s'installer, le mot d'ordre
est, comme d'habitude sur les sujets qui fâchent : Circulez, il n'y a rien à voir !

Il est vrai que nos administrations de Santé ont fait la preuve depuis fort longtemps de leur lucidité dans ce domaine.

Faut il rappeler ?

  • le scandale de l'amiante
  • le scandale du sang contaminé
  • le scandale du Mediator
  • le scandale du Chlordécone aux Antilles
  • le scandale de l'hormone de croissance
  • le scandale de l'Isoméride
  • le scandale des prothèses mammaires

J'en oublie certainement.

Le moins que l'on puisse dire est qu'en haut lieu on n'abuse pas du principe de précaution.

En ce qui nous concerne, en revanche, rien ne nous interdit d'appliquer ce principe et d'appliquer sur nous et surtout sur nos enfants, les principes élémentaires énoncés dans la mise en garde du Ministère de la Santé Californien.

La mondialisation a aussi de bons côtés.


Vendredi 14 Septembre 2018

Lu 147 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique | Archives