WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était» [Paul Valéry]



Faites-vous du doomscrolling? Comment déconnecter face à l'actu qui déprime?

Après presque trois ans de Covid-19, après la guerre en Ukraine, avec la crise de l'énergie qui va nous ruiner cet hiver, si l'on passe son temps à scruter son smartphone à la recherche des dernières nouvelles, c'est le doomscrolling, on risque fort le stress, source de la plupart des maladies. Un article de nextpit.fr.



Faites-vous du doomscrolling? Comment déconnecter face à l'actu qui déprime?


N.D.L.R

Personnellement, dès le début de la dernière pandémie, j'ai cessé de chercher les dernières nouvelles sur mon smartphone et surtout d'écouter régulièrement les bulletins d'info sur les radios. Concernant la télévision j'avais cessé de regarder les journaux télévisés depuis très longtemps.

Toutes les chaînes de télé (à l'exception d'Arte) et toutes les radios, y compris France! inter, qui fut longtemps ma radio favorite, ont tellement matraqué à coups de mauvaises ou/et fausses nouvelles, que la ficelle m'est très rapidement apparue beaucoup trop grosse.

Le décompte quotidien des morts, puis des «cas de contamination» quand ils devinrent beaucoup plus nombreux que les décès, en fut le meilleur exemple.

Ces manœuvres généralisées et concertées me sont très vite apparues pour ce qu'elles étaient : des instruments de terrorisme sanitaire, destinés à tétaniser les Français afin qu'ils obéissent aveuglément aux consignes de plus en plus contradictoires que l'on n'a pas cessé de déverser par tombereaux, tous les jours, et partout, durant toute cette crise.

C'était tellement gros qu'après m'avoir beaucoup amusé pendant un moment (mais jusqu'où s'arrêteront, ils ?, disait Coluche), j'ai décidé de ne plus leur accorder la moindre attention. Et, d'aller plutôt rechercher les informations qui me paraissaient les plus dignes d'intérêt. Elles étaient nombreuses, il suffisait pour faire le tri d'utiliser son cerveau.

Quand les sirènes ont cessé, j'ai persisté dans mes bonnes habitudes et je ne suis jamais revenu vers les bulletins de désinformation plus ou moins officiels, définitivement discrédités à mes yeux.

Je continue à m'informer (j'en ai bien besoin pour alimenter ce site) mais je choisis soigneusement mes sources et j'évite les autres comme la peste.

Résultats : bien que cœur de cible (à mon âge, 76 ans dans moins d'un mois) de ce virus, je n'ai jamais ressenti la peur pendant toute la pandémie, je n'ai jamais été stressé. Et, je n'ai jamais eu la Covid. Je suis même en meilleure santé qu'avant la pandémie car je n'ai jamais fait autant de sport que durant cette période.

L'avantage de cette crise sanitaire c'est qu'il m'a permis de faire un tri radical dans les médias que j'utilisais avant la Covid.

À toutes choses, y compris les pires, malheur est bon.

  • Les bulletins d'info de France Inter ? À la trappe
  • Les bulletins de France Info ? À la trappe
  • Libération, en général ? À la trappe
  • AFP ? À la trappe
  • Mélenchon, en totalité ? À la trappe

J'en oublie certainement.

Il pourra m'arriver de citer encore certains de ces médias, à propos d'un article avec lequel je serais éventuellement d'accord, mais croyez bien que j'aurais examiné avant cet article avec la plus grande des circonspections.

Un lecteur averti en vaut deux.

L'article de Nextpit.fr







Vendredi 11 Novembre 2022

Lu 130 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

1 2 3 4 5 » ... 25

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires