;
WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était» [Paul Valéry]



Électrostimulation : avantages et inconvénients

L'électrostimulation musculaire est une technique de plus en plus populaire pour se muscler, s'affiner et se soigner. Mais, est-ce vraiment efficace et sans danger ? Découvrons ensemble les avantages et les risques de cette méthode qui fait débat.



Image Dall-E3 plus Photoleap pour modifier le fonds d'écran.
Image Dall-E3 plus Photoleap pour modifier le fonds d'écran.
Qu'est-ce que l'électrostimulation musculaire ?

L'électrostimulation consiste à provoquer des contractions musculaires involontaires grâce à des impulsions électriques de faible intensité transmises par des électrodes placées sur la peau. Cette technique est utilisée depuis longtemps en rééducation pour lutter contre l'atrophie musculaire. Mais, depuis quelques années, elle est devenue un véritable phénomène de mode dans les salles de sport et les centres d'amincissement.

Les séances d'électrostimulation durent généralement de 20 à 45 minutes et peuvent cibler différentes zones du corps : abdominaux, fessiers, cuisses, bras… Des combinaisons intégrales permettent même de stimuler l'ensemble des muscles simultanément. L'intensité et la fréquence des impulsions sont adaptées en fonction des objectifs : renforcement, endurance, récupération…

Les bienfaits de l'électrostimulation

De nombreuses études scientifiques ont démontré l'efficacité de l'électrostimulation dans différents domaines. Tout d'abord, pour développer sa masse musculaire et sa force. Une étude de l'Université de Bourgogne a ainsi mesuré jusqu'à 27 % de gains de force et 5 à 10 % de volume musculaire en plus après seulement huit semaines d'électrostimulation. Les résultats sont parfois supérieurs à ceux d'un entraînement classique.

L'électrostimulation permet aussi d'affiner sa silhouette en réduisant le tour de taille et la cellulite, à condition de l'associer à une activité physique et un régime adapté. Une étude coréenne a observé une perte moyenne de 6 cm de tour de taille chez des femmes en surpoids après 6 semaines. C'est donc un bon complément minceur.

Autre atout : l'effet antidouleur de l'électrostimulation à basse fréquence. En kinésithérapie, elle est très utilisée pour soulager les douleurs chroniques du dos, des articulations... Elle favorise aussi la récupération musculaire après l'effort en boostant la circulation sanguine.

Enfin, l'électrostimulation s'avère bénéfique pour des publics spécifiques comme les seniors pour lutter contre la sarcopénie, les insuffisants cardiaques pour améliorer leurs capacités ou encore les sportifs de haut niveau pour optimiser leurs performances. C'est un outil polyvalent.

Les limites et les risques à connaître

Malgré ses nombreux bienfaits, l'électrostimulation n'est pas une solution miracle et comporte certaines limites. Tout d'abord, elle ne permet pas de brûler les graisses à elle seule. Pour perdre du poids et du ventre, il faut absolument l'associer à du sport et à une alimentation équilibrée. 

De plus, l'électrostimulation est plus efficace pour tonifier les muscles que pour les développer réellement. Elle ne dispense pas de faire des exercices de musculation traditionnels si on veut prendre du volume. C'est un complément mais pas un substitut à l'entraînement.

Il faut aussi être vigilant sur les risques potentiels. En cas de mauvaise utilisation (intensité trop forte, mauvais placement des électrodes...), l'électrostimulation peut provoquer des brûlures cutanées, des douleurs musculaires voire des contractures. Il est important de bien régler l'appareil et de suivre les conseils d'un professionnel.

Autre point de vigilance : les contre-indications. L'électrostimulation est déconseillée en cas de grossesse, de port de pacemaker, d'épilepsie, de cancer, de thrombose... Une évaluation médicale préalable est indispensable pour écarter tout risque.

Enfin, attention aux dérives et aux abus. Certains centres peu scrupuleux font des promesses irréalistes et incitent à multiplier les séances avec des intensités excessives. Or, il faut respecter des temps de repos suffisants entre les séances et ne pas dépasser 2 à 3 entraînements par semaine pour laisser les muscles récupérer. Sinon, on risque le surentraînement et les blessures.

Conclusion

Finalement, l'électrostimulation est un outil efficace et complémentaire pour progresser sur le plan physique et esthétique, à condition de l'utiliser à bon escient. Bien encadrée, elle permet de se muscler, de s'affiner, de soulager des douleurs et d'améliorer ses performances en toute sécurité. Mais, ce n'est pas un remède miracle. 

Pour profiter pleinement de ses bienfaits, il faut respecter les précautions d'usage, les contre-indications, suivre les conseils d'un spécialiste et coupler les séances avec une hygiène de vie saine et active. L'électrostimulation ne remplace pas les efforts, mais elle peut booster votre motivation et vos résultats

En ce qui concerne le prix actuel des équipements, ils ont bien baissé. Sur Amazon, par exemple, on peut trouver un équipement correct pour débuter l'électrostimulation pour moins de 30 euros. Et, beaucoup plus si affinité.


 

Amazon : 29,95 €. Ce n'est pas de la publicité, c'est de l'information. Si c'était de la publicité, je ne vous proposerais pas l'article le moins cher du marché 😉
Amazon : 29,95 €. Ce n'est pas de la publicité, c'est de l'information. Si c'était de la publicité, je ne vous proposerais pas l'article le moins cher du marché 😉
Je vais acheter le modèle affiché.

Non pas pour développer mes muscles, à 77 ans, cela ne suffirait pas.

Mais, pour tonifier mes muscles. Ce qui ne sera pas du luxe, vu qu'à cet âge, les muscles ne demandent qu'à s'affaisser.

Et, pourquoi les laisser s'affaisser quand on a mis tant d'années pour les développer puisque l'électrostimulation peut retarder l'échéance.

Et, ce n'est pas non plus pour mon sex-appeal, je vis seul depuis 25 ans et j'entends bien le rester.

En revanche, je me regarde tous les matins devant mon miroir et tant qu'à constater des ans l'irréparable outrage, je préfère souffrir le moins possible 😉.

Puisque c'est (encore) possible.

Mardi 26 Mars 2024

Lu 161 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

1 2 3 4 5 » ... 29

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Intelligence Artificielle | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Archives | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Partenaires