WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

« L'avenir n'est plus ce qu'il était » [Paul Valéry]



Cloper sans fumer- La nicotine revisitée

Un documentaire d'Arte qui nous démontre que le vapotage tue, comme la cigarette.



Dessin de Terreur Graphique
Dessin de Terreur Graphique
En tout état de cause, remplacer une addiction par une autre n'est pas du tout une solution pour votre santé.

C'est quelqu'un qui a fumé jusqu'à trois paquets par jours, pendant 27 ans, qui vous le dit.

Si je n'avais pas arrêté de fumer je serais mort depuis longtemps.

Cette décision, la plus importante de ma vie, a eu pour conséquence qu'à 75 ans dans un mois, je puis vous assurer que, jusqu'à ce jour en tout cas, je ne fais pas mon âge et ce que les autres appellent la "vieillesse" a été la meilleure période de ma vie.

Comme il est démontré dans cette vidéo les vapoteuses ne sont que le dernier moyen trouvé par les fabricants de tabac pour continuer à vous droguer à la nicotine. Laquelle, assaisonnée d'adjuvants pas bons du tout pour votre santé contribuera, lentement, mais surement, soit à vous tuer, soit à vous rendre suffisamment malades pour finir votre vie dans des conditions très désagréables.

Croyez-vous une seconde que les fabricants de tabacs, qui ont montré ce dont ils étaient capables pour nous tuer avec les cigarettes (une chance sur deux de mourir, je vous le rappelle) ont investi tardivement, mais massivement dans les vapoteuses dans le seul but de vous faire plaisir ? Ou de vous aider à vous arrêter de consommer de la nicotine ?

La nicotine entraine l'addiction et l'addiction à un produit, les fabricants de n'importe quelle marchandise en raffolent.

Par quoi remplacer l'addiction à la nicotine ?

En ce qui me concerne j'ai choisi les exercices physiques journaliers ; marcher beaucoup et vite, courir un peu, tous les jours et pas le week-end seulement ou en vacances.

Depuis 27 ans je saisis toutes les occasions de faire de l'exercice :

— Quand je prends un escalier ce n'est pas en marchant, mais en petites foulées. Je ne prends l'ascenseur que contraint et forcé.

— Quand je fais mes courses, je laisse ma voiture à un km ou deux du magasin et je marche. Je fais ainsi mes courses deux ou trois fois par semaine, vers mon commerçant préféré, à pied, avec un sac à dos et pendant 4 km.

— Tous les autres jours, je descends et je remonte, à pied, sur 3 km aller et retour, la petite route intérieure qui va de mon domicile à la sortie de ma résidence, avec une pente de pas loin de 10 %.

— Je viens de commander un vélo avec assistance électrique pliable pour visiter plus complètement les grandes villes d'Andalousie qui m'entourent : Cadix, Séville, Córdoba, Grenade, etc. Comptez sur moi pour ne pas abuser de l'assistance électrique 😉

À propos de Grenade à la fin de ce mois la station de ski de la Sierra Nevada (plus de 3 000 m) va ouvrir et j'irai skier. Comme chaque année depuis trois ans que je suis en Andalousie, avec mes mini skis et sans bâtons. Je fêterai mes 75 ans dans cette magnifique station. Si la COVID-19 continue à nous laisser tranquilles, évidemment, comme c'est le cas en Andalousie depuis plusieurs mois. Ici, en effet, on a mieux géré la crise sanitaire qu'en France. Notamment en imposant le confinement au niveau de la commune, et non du domicile. Je n'ai jamais fait autant de sport que pendant cette période.

Autre avantage des exercices journalier, mon système immunitaire a superbement ignoré le SARS-COV2 et encore aujourd'hui je ne sais pas ce que c'est qu'un test PCR. De plus, bien que mon âge me désigne comme le cœur de cible de cette saleté, je ne suis pas vacciné, et j'ai bien l'intention, si l'on continue de m'en laisser la liberté, de ne l'être jamais. Je ne vois pas pourquoi j'irais risquer de mettre en danger ma santé avec un vaccin révolutionnaire et expérimental (excusez du peu) alors que j'ai prouvé depuis bientôt deux ans que je n'en avais nul besoin.

Quant à risquer de contaminer les autres, je vous rassure, je vis seul depuis 25 ans et avec cette crise sanitaire, je n'ai eu l'occasion de fréquenter personne depuis trois ans que j'habite ici.

Cela ne me gêne pas du tout, j'ai une vie intérieure très prenante et une vie virtuelle passionnante. Je me couche tous les jours vers minuit, je me lève tous les matins vers 6 h et je ne m'ennuie jamais.

La solitude conserve neuf.” Paul Léautaud

Bonne vidéo











Mercredi 3 Novembre 2021

Lu 154 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires