;
WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était» [Paul Valéry]



Solomon Friedman, Pornhub : “Nous voulons protéger les enfants”

Solomon Frieman est le patron de PornHub. C'est le partenaire du fonds "Ethical Capital Partners", qui dirige certains des plus importants géants du X, dont Pornhub. Du lourd, donc. Il a té interviewé par deux collaborateurs du Petit Journal.



Source : Fluide Glacial : mes années les plus hard, tome 2. La suite à la fin de l'article
Source : Fluide Glacial : mes années les plus hard, tome 2. La suite à la fin de l'article
J'ai donné cette interview à Claude 2.1, l'intelligence artificielle et lui ai demandé de me rédiger un article sur les mineurs face au porno, compte tenu de cet article et de la bibliographie qu'il a pu trouver sur le Net à ce sujet.

Voici le résultat :

## Les mineurs face au porno : l'impossible protection ?

### Une exposition massive et précoce

Les chiffres sont accablants. D'après une récente étude de l'ARCOM, autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique, plus de 2 millions de mineurs en France consultent chaque mois des sites pornographiques sur internet. Un phénomène qui ne cesse de prendre de l'ampleur avec une hausse de 36 % de cette fréquentation en cinq ans seulement.

Pire, l'exposition à ces contenus pour adultes intervient de plus en plus tôt. À seulement 12 ans, 1 garçon sur 2 visionne régulièrement ce type de vidéos. « La moitié des petits garçons dans notre pays sont exposés chaque mois à ces contenus», s'alarme le ministre chargé de la Transition numérique, Jean-Noël Barrot.

### Des conséquences psychologiques et sociales

Au-delà de la violation de l'interdit légal d'accès des mineurs à ces contenus réservés aux adultes, de nombreuses études mettent en évidence les répercussions psychologiques et sociales d'une telle exposition.

Hypersexualisation, troubles de l'image corporelle, comportements sexuels à risque, brouillage des repères sur la sexualité… Les effets délétères sur le développement affectif et sexuel des adolescents sont multiples. Le visionnage de pornographie durant l'enfance ou l'adolescence peut également favoriser l'installation de cyberdépendances.

### La difficile protection des mineurs

Face à ce constat, les pouvoirs publics se mobilisent. Mais, comment protéger efficacement les plus jeunes sans porter atteinte aux libertés individuelles ou à la vie privée des internautes ?

Plusieurs pistes sont à l'étude, comme le scan de la carte d'identité des internautes au moment de se connecter sur les sites pornos. « Nous ne prendrons jamais les informations d'identification personnelle des adultes qui exercent leur droit et leur liberté d'expression sexuelle en ligne», assure pourtant Solomon Friedman, directeur de Pornhub.

D'autres solutions technologiques sont envisagées, comme un système de vérification de l'âge directement intégré dans les smartphones, tablettes et ordinateurs. « Si les fabricants incluaient simplement une vérification d'âge dans leurs logiciels, ces appareils deviendraient la clé d'accès », explique Solomon Friedman.

Addendum :
Voici un résumé des mesures prises par les gouvernements pour protéger les mineurs sur internet :


- Mise en place de dispositifs de filtrage dans les établissements scolaires pour bloquer l'accès à des contenus inappropriés (circulaire de 2004)

- Obligation pour les fournisseurs d'accès à internet (FAI) de proposer des outils de contrôle parental (loi de 2004)

- Sensibilisation des élèves aux bonnes pratiques sur internet via des chartes d'usage et le "brevet informatique et internet" (loi de 2013)

- Plateforme gouvernementale d'information pour les parents : jeprotegemonenfant.gouv.fr (lancement en 2023)

- Expérimentation d'un système de vérification de l'âge par les fabricants de smartphones avant l'accès aux sites pornographiques (initiative de Pornhub soutenue par le gouvernement)

- Pouvoirs renforcés donnés au régulateur (Arcom) pour bloquer l'accès aux sites pornos ne vérifiant pas l'âge des visiteurs (loi de 2020)

- Projet de loi en 2023 pour faciliter le signalement de contenus illégaux et renforcer la lutte contre le cyberharcèlement

Les gouvernements cherchent donc à agir à la fois par la prévention auprès des mineurs et des parents, et par la sanction/blocage des sites ne respectant pas la loi. Mais la mise en place concrète de ces mesures reste complexe (aspects techniques, protection de la vie privée, contournements possibles).

Addendum

Voici un résumé de la plateforme d'information « Je protège mon enfant» visant à lutter contre la pornographie sur internet :

- Lancée en février 2021 par le gouvernement, elle s'inscrit dans le cadre d'une action interministérielle de lutte contre l'exposition des mineurs au porno.

- Le site jeprotegemonenfant.gouv.fr est destiné aux parents. Il explique comment mettre en place des outils de contrôle parental et propose des contenus d'éducation à la sexualité.

- Les objectifs sont de :
- Sensibiliser les parents sur l'exposition massive des mineurs
- Faciliter le recours aux dispositifs de contrôle parental
- Faciliter le dialogue parents/enfants sur la sexualité et le porno

- La plateforme a été co-construite par 32 acteurs publics et privés (ministères, Arcom, FAI, constructeurs...) engagés dans un protocole sur cette thématique.

- Elle centralise guides pratiques, conseils et ressources pour accompagner les parents dans la protection de leurs enfants.

- Une campagne de communication est diffusée chaque année pour promouvoir le site, dont la dernière date de février 2023.

En résumé, il s'agit d'un site de référence soutenu par les pouvoirs publics pour aider les parents à faire face à l'exposition précoce des jeunes à la pornographie sur internet.

N.D.L.R

Il ressort de tout ceci que la dépendance des enfants par rapport à la pornographie, devient dramatique, compte tenu de l'absence de réaction efficace de la part des parents, qui sont quand même ceux qui, en principe, sont les plus proches des enfants et les mieux armés pour les encadrer.

Exactement comme la situation des enfants face aux écrans en général qui ne provoque, elle aussi, pas de réaction efficace de la part des parents.

Les parents s'en remettent aux États qui se révèlent eux-mêmes impuissants par rapport à la puissance financière des sites porno, qui s'en remettent eux-mêmes aux fabricants d'écrans pour faire la police du porno.

Tout ce beau monde étant confronté à l'hostilité massive des adultes en général qui refusent massivement et catégoriquement d'être privés de leur jouet favori.

Et, pour couronner le tout, le consortium des plus grands sites porno s'appelle le fonds « Ethical Capital Partners» !

Je n'ai aucune confiance dans un tel mariage de la carpe et du… lapin. Quand le capitalisme s'allie (copule ?) avec l'éthique, il n'y a qu'une solution : la fuite ou, à tout le moins, un solide préservatif.

Nos pauvres enfants ne sont pas sortis de l'auberge.

Le lien vers l'article du Petit Journal

Source : Fluide Glacial : mes années les plus hard, tome 2
Source : Fluide Glacial : mes années les plus hard, tome 2

Vendredi 1 Mars 2024

Lu 185 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Intelligence Artificielle | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Archives | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Partenaires