WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était» [Paul Valéry]



Six choses à savoir sur le pénis

Les deux familles de pénis, la sensibilité du gland, l’éjaculation, l’orgasme masculin ou le mécanisme de l’érection… L’andrologue Marc Galiano explique plusieurs faits sur le pénis. Un article de Brut.media/fr



Man-o-graphy : Veuillez placer votre pénis entre les deux plaques !
Man-o-graphy : Veuillez placer votre pénis entre les deux plaques !
« On a tendance à réduire la sexualité à l’érection, à l’éjaculation, mais il y a beaucoup de choses à connaître » affirme l’andrologue et urologue Marc Galiano.

D’après lui, les hommes pensent bien se connaître parce qu’ils sont souvent confrontés à leur sexe, mais ce n’est pas forcément le cas. Selon le médecin, les hommes ont beaucoup à apprendre du travail effectué par les femmes et les féministes sur la compréhension du corps. Car il est impératif qu’ils comprennent qu’un corps est aussi un « véhicule d’émotion ».

La longueur au repos ne veut rien dire
Il existe deux types de verges : le pénis de sang et le pénis de chair. « Il y a des verges qui sont plus ou moins élastiques et qui vont se gorger de façon spectaculaire en sang », explique Marc Galiano. Ce sont les pénis de sang. Les verges sont alors « plutôt modestes » au repos, mais peuvent doubler de taille en longueur et en circonférence.

Le pénis de chair, lui, est généralement de même longueur au repos et en érection. La seule différence se trouve dans la rigidité.

Le gland est moins sensible qu'un doigt
« Il y a moins de récepteurs dans un gland que dans un clitoris », assure Marc Galiano. Les récepteurs sont essentiellement situés autour de la couronne du gland (le petit rebord du gland).

Il y en a aussi au niveau du frein, le petit morceau de chair entre le gland et le prépuce, et sur le fourreau de la verge. « Les récepteurs essentiels dans un gland, c’est à la vibration et à la chaleur. La plupart des fibres nerveuses, c’est simplement des fibres à la douleur », explique l’andrologue.

L’éjaculation prématurée, ça arrive à tout le monde
« On est tous éjaculateurs prématurés à un moment donné ou à un autre, donc pas de stress », rassure Marc Galiano. Pour être considéré comme éjaculateur prématuré, il faut avoir une pénétration de moins d’une minute dans 80 % des cas. C’est une éjaculation incontrôlable qui entraîne une souffrance psychologique.

b [ Il peut y avoir orgasme sans éjaculation]b
L’orgasme est un phénomène qui se déclenche au niveau du cerveau. Il survient lorsqu’on arrive à un certain seuil d’excitation. Le cerveau contient des neurotransmetteurs qui, une fois lâchés, donnent une sensation de plaisir, de plénitude. C’est l’orgasme.

L’éjaculation, c’est autre chose : elle sert à la reproduction. C’est la raison pour laquelle l’orgasme, l’éjaculation et la reproduction ont été associés à travers les siècles par les religions monothéistes.

Le stress empêche mécaniquement l’érection
« Pour bien bander, il faut être bien dans sa tête, bien dans son corps et bien évidemment, il faut plutôt être bien avec son compagnon ou sa compagne », indique Marc Galiano. Parce que l’érection implique l’esprit et le corps.

Le spécialiste explique pourquoi il arrive de débander dans certaines situations, comme en enfilant un préservatif ou lors d’un dérangement :« Dans notre corps circulent deux hormones : le cortisol et l’adrénaline.. Elles sont fabriquées en partie pour le cerveau, mais beaucoup par les petites glandes au-dessus des reins, les surrénales. Ainsi, quand cela circule dans le sang, cela bloque l’érection. On vous agresse, vous secrétez du cortisol, donc vous débandez, parce qu’à ce moment-là passent dans le sang ces petites hormones. C’est le poison de l’érection. »

Source :

N.D.L.R

Cet article bouscule quelques idées reçues et non des moindres.

Les deux familles de pénis : il ne faut pas se fier à l'apparence du pénis !
Il y a des personnes qui au repos ont un pénis plus petit que la moyenne, mais qui peuvent surprendre lorsqu'ils se gonflent de sang. Par exemple :

  • 5 cm au repos, ce qui fait sourire,
  • 15 cm, voire plus en érection, ce qui est supérieur à la moyenne générale actuelle (13,5 cm) et anatomiquement suffisant puisque le vagin féminin mesure en moyenne... 15 cm de profondeur.

Bien entendu, il y a, comme toujours des exceptions. Qui, comme d'habitude, ne font que confirmer la règle.

Le gland est la partie la moins sensible de l'organe sexuel masculin !
À l'exception de la couronne et du frein. J'ajoute qu'à mon avis la partie la plus sensible de cet appareil ce sont les bourses, dans leur entièreté. Bon à savoir, mesdames et bon à signaler à votre partenaire (après affinités quand même) messieurs.

La simulation de l'orgasme n'est pas l'apanage des femmes ! En plus de ce que dit le spécialiste, on peut aussi simuler et discrètement faire disparaître le préservatif. Pour exactement les mêmes raisons que les femmes.

Les hommes peuvent avoir un orgasme sans éjaculer ! Là encore en dehors de ce que dit le spécialiste, le point P masculin (chercher ce terme dans le moteur de recherche de ce site : juste en dessous de la sélection du langage, c'est le moteur Google) est l'idéal pour éprouver un orgasme sans éjaculer. Et, au passage, sans partenaire, en solo.

Comme dans beaucoup d'autres domaines, en ce qui concerne la sexualité, le mental est aussi important, sinon plus, que le physique ! Mais, bien entendu, il faut les deux.

Un bon amant, pour la plupart des femmes. C'est un homme qui est détendu de partout, sauf du pénis évidemment, avec qui elles vont se sentir à l'aise tout au long du coït. Un "bon coup" c'est le principe du (bon) compétiteur : détendu dans l'effort. En effet, cela signifie qu'avec lui, elles pourront plus facilement "lâcher prise" qu'avec un individu stressé et mal à l'aise.

Et, quand une femme "lâche prise" dans une pareille situation, vous aurez "les" surprises de votre vie.

Croyez-en un homme de 75 ans, qui n'a fréquenté dans toute sa vie que des amoureuses du "lâcher prise", et qui n'est pas encore rangé des voitures.

Il faut croire qu'en plus, cela conserve 😉



Lundi 21 Février 2022

Lu 369 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires