WEB SIDE STORIES

«Un geek ne vieillit pas, il se met à jour» [Enki Bilal]



Non Georges ! La bandaison ça peut se commander !

Brassens a écrit une chanson (quand je pense à Fernande je bande etc.) dans laquelle il répète : la bandaison, papa, ça ne se commande pas. J'adore Brassens, mais sur ce point précis il avait tort, et le papy que je suis va vous le démontrer.



Périnée chez l'homme et la femme
Périnée chez l'homme et la femme
Les dysfonctions érectiles,

C'est comme cela que ça s'appelle, peuvent survenir à tout âge et pour quantité de raisons mais je vais m'intéresser particulièrement aux problèmes d'érection en liaison avec l'âge.

Chez beaucoup d'homme, passé la cinquantaine, et parfois avant, la libido c'est à dire l'énergie qui sous-tend les instincts de vie et, en particulier, les instincts sexuels, diminue. Pour la plupart des hommes ce phénomène est normal et fait partie des mauvais côtés de l'existence.

A noter au passage que pour la société en général ce phénomène est tellement "normal" que dans nos sociétés dites évoluées, l'âge et la sexualité ne font pas bon ménage dans l'opinion publique, c'est le moins qu'on puisse dire. Qu'un sexagénaire, un septuagénaire ou un octogénaire puisse encore avoir une libido est très mal perçu et encore moins accepté.

Évidemment, chacun est libre de faire ce qu'il veut. Néanmoins je présume que la plupart des hommes, et des femmes, aimeraient beaucoup continuer à pratiquer la sexualité jusqu'à un âge le plus avancé possible.

Je vous confirme donc que c'est tout à fait possible : j'ai 72 ans, je suis célibataire par conviction depuis 25 ans, après avoir été marié deux fois et eu deux fois deux enfants, je commande mes érections et je m'autorise un orgasme solitaire chaque jour.

De plus, une fois ou deux par an je me rends à Madagascar, pays que j'adore car, entre autres avantages, on n'y considère pas que les hommes âgés n'ont pas droit à la sexualité, et, après avoir dansé je fais l'amour tous les jours, pendant une bonne partie de la nuit, avec une jeune femme et parfois deux en même temps. Sans aucun problème et avec le plus grand plaisir, pour elles et pour moi.

Si vous sursautez, je vous informe qu'à Mada les jeunes femmes qui font commerce de leur corps (en free lance et non sous la coupe d'un proxénète, comme dans nos contrées "civilisées") n'ont aucun problème pour prendre du plaisir en même temps que de l'argent.

Ce qui n'est pas le cas en Thaïlande, pays où j'ai habité 7 années récemment, où le plaisir est, en principe, incompatible avec l'exercice de cette activité. C'est l'une des raisons pour lesquelles je ne me suis pas attardé dans ce pays.

Il existe des hommes, je suppose peu nombreux, qui peuvent pratiquer la sexualité jusqu'à un page avancé sans jamais avoir connu de problèmes dans ce domaine.

Ce n'est pas mon cas. A partir de la soixantaine je suis devenu moins performant dans un lit qu'auparavant. Je précise tout de suite qu'anatomiquement je suis tout à fait normal. Mais ma spécificité était et reste encore d'être capable de faire l'amour longtemps. Et quand je dis longtemps, c'est vraiment longtemps.

Ce sont mes partenaires qui, appréciant particulièrement cette capacité, peu répandue il faut bien le dire chez la gent masculine, m'ont poussé à "durer" le plus longtemps possible.

Mais dans "durer" il y a "dur" et c'est très exactement là que se situait mon problème. Il existe aujourd'hui une solution très efficace, c'est le Viagra . il se trouve qu'à Madagascar on peut l'acheter partout sans ordonnance, et qu'en plus il coûte beaucoup moins cher que dans nos contrées dites "civilisées".

Toutefois je ne suis finalement à Madagascar que quelques jours par an. En ce moment par exemple j'habite en Espagne où les opportunités sexuelles pour un septuagénaire sont pour le moins réduites. Par ailleurs, à l'instar de Yann Moix ; je suis incapable de faire l'amour avec une femme…d'un certain âge. Et comme pour Yann Moix, c'est mon droit le plus absolu, en tant que célibataire, de coucher avec qui je veux, et surtout avec qui j'ai envie de coucher.

Il me reste donc, la plupart du temps, l'onanisme pour assouvir ma libido qui elle, avec l'âge, n'a jamais faibli. Mais pour cela , je ne songe même pas à me servir du Viagra pour mon plaisir personnel, ce serait ruineux et pas bon du tout pour ma santé. Il m'a donc fallu trouver d'autres solutions.

La première que j'ai trouvée fut l'usage du "cockring", ou anneau pénien en français, qui se révèle très efficace pour stimuler et maintenir l'érection. On n'en trouve partout, ce n'est pas cher, et c'est extrêmement efficace. Une précision : cet anneau ne doit pas seulement enserrer la base du pénis, mais aussi et surtout les testicules. Il existe des modèles plus ou moins sophistiqués dans les sex-shops en ligne.

Il se trouve que les testicules, trop souvent négligées par nos partenaires féminines, sont beaucoup plus innervées et donc sensibles que le pénis lui-même. Je rappelle que la partie la moins innervée du pénis, c'est...le gland ! La fellation est ainsi, pour l'homme, un (grand) plaisir, la plupart du temps surtout psychologique. A moins d'avoir la chance de pratiquer avec une femme experte, dans ce domaine, ce qui, je peux le dire après avoir couché avec beaucoup de femmes, est aussi peu répandu chez les femmes que les "sex machine" chez les hommes.

Ma deuxième découverte importante fut la découverte de mes muscles pubo-coccygiens (pc muscles en anglais) qui forme le bas de la cavité pelvienne et s'étend comme un hamac depuis l'os pubien jusqu'au bas de la colonne vertébrale. Ils existent aussi chez la femme et ont intérêt également à être travaillés, surtout avant un accouchement.

C'est ce qu'on appelle le périnée, situé entre l'anus et les testicules chez les hommes. C'est un ensemble de muscles dont l'importance est capitale dans la sexualité, aussi bien masculine que féminine. Je m’intéresserais au côté masculin seulement, mais j’invite les lectrices à se renseigner sur les bienfaits de ce muscle pour les femmes.

Je sais qu'elles peuvent parvenir à l'orgasme uniquement en contractant ce muscle. Ce que nous sommes, pauvres hommes, incapables de faire. En revanche, et heureusement, nous disposons d'un organe spécifique, la prostate, qui par simple attouchement nous procure des orgasmes à côté desquels les orgasmes traditionnels font (très) pâle figure.

Voir sur ce site l'article : Le grand secret

Comme tous les muscles, on peut entraîner le périnée.

Il existe maintenant des coaches en ce domaine. Sarkozy lui même y avait eu accès il y a quelques années. Pour le plus grand bonheur de Carla puisqu'elle est dithyrambique à propos de son mari, sur ce sujet précis. Et pourtant, elle en a vu d'autres. C'est dire l'importance que tout homme désireux de faire plaisir à sa compagne doit accorder à ce sujet.

Pour actionner ces muscles, c'est enfantin : c'est celui que l'on sollicite lorsqu'on s'arrête d'uriner.

Vous trouverez sur Internet, en tapant "muscle pubo coccygien" ou "Pc muscle", ou périnée, ou exercices de Kegel, quantité de textes et de vidéos vous expliquant en détail comment entraîner ce muscle.

En fait, c'est extrêmement simple. Le plus compliqué est d'y penser tous les jours. L'avantage est que l'on peut pratiquer cet exercice en faisant tout autre chose, et dans n'importe quel endroit.

Les avantages pour l'homme d'entraîner son pc muscle

Cela maintient et améliore l'érection, notamment chez les hommes âgés. C'était mon but et je l'ai atteint. Je peux quasiment bander à volonté, bien entendu dans des circonstances propices à la sexualité. Si vous vous plantez devant moi et m'intimez l'ordre de bander, ça ne marchera pas. En revanche, dès que je me trouve dans une ambiance sexuelle, j'aurais une érection.

Très important également, l'activation de ce muscle active la libido et augmente le plaisir de l'orgasme.

Je le répète souvent, si la fonction crée l'organe, l'absence de fonction tue l'organe, ou en tous cas l'anesthésie durablement. Si vous prenez l'habitude de travailler ce muscle vous constaterez, d'une part que vous serez excité sexuellement plus souvent, d'autre part que vos orgasmes seront plus intenses.

Pour ne pas oublier de travailler mon périnée j'ai pris l'habitude de le faire tous les jours, lors de mes exercices matinaux de gymnastique. C'est-à-dire que chaque fois que je pratique un mouvement quelconque, j'active, de manière synchronisée, mon pc muscle. C'est très simple et très efficace. Quand j'ai fini mes exercices, je suis…en pleine forme, à tous points de vue.

Supprime l'éjaculation précoce, ce qui ne peut qu'augmenter la durée et donc la qualité des rapports sexuels.

Je n'ai jamais eu ce problème, sauf bien entendu les premières fois où j'ai fait l'amour. Par la suite, j'ai tout de suite compris qu'en la matière, plus c'est long (en temps, pas en centimètres 😉) plus c'est bon ! Sans rien connaître à l'époque du pc muscle je me suis entraîné à combattre ce problème. Et quelle est la meilleure façon, en dehors de l'usage du pc muscle, de combattre l'éjaculation précoce ?

C'est, après la première éjaculation, au lieu de tourner le dos à sa partenaire et de ronfler, de recommencer à lui faire l'amour. Quand on est jeune cela ne pose aucun problème et je vous garantis qu'à la troisième ou quatrième fois vous n'éjaculez plus précocement ! J'allais jusqu'à me masturber systématiquement avant de me rendre à un rendez-vous galant ! Mes éjaculations précoces n'ont pas duré très longtemps.

Il va de soi que dans ces conditions les simulatrices et les orgasmiques précoces (ça existe aussi, mais c'est plutôt rare) ne sont pas ma tasse de thé.

A propos des simulatrices, elles peuvent simuler un quart d'heure, une demi heure maximum, mais certainement pas pendant des heures ! Evidemment, elles détestent les hommes dans mon genre et c'est réciproque. Elles nous qualifient de"peine-à-jouir" ! C'est dire à quel point point elles ne connaissent rien, et surtout ne veulent rien connaître de la sexualité en général, et de l'orgasme en particulier. Une "vraie" femme n'a rien contre l'orgasme, de préférence multiple, bien au contraire. A leur décharge, si j'ose dire, je dois reconnaître que le comportement de beaucoup d'hommes dans un lit n'a rien qui puisse favoriser la découverte du plaisir.

Autre avantage de l'usage immodéré du pc muscle, chez les personnes âgées, il permet de réduire les problèmes d'incontinence urinaire.

Et pas seulement, les problèmes d'incontinence mais aussi, les problèmes de mictions difficiles, également fréquents chez les hommes âgés. Lorsque j'ai eu des problèmes de prostate, il y a quelconques années, je me suis aperçu qu'en me servant de mon pc muscle pour bloquer ,puis débloquer la miction, j'améliorais notablement la qualité de mon flux urinaire.

Conclusion

S'il y a des muscles qu'il ne faut pas négliger, ce sont bien ceux du périnée. C'est facile, c'est gratuit, ça peut se faire n'importe où et à n'importe quel âge. De plus, les effets bénéfiques de ces exercices profitent aussi bien à l'homme qu'à la femme. Que demander de plus ?

Personnellement (je suis insatiable) j'y ajoute les joies de l'orgasme prostatique. Je puis vous assurer qu'après tout cela je suis chaque jour en pleine forme et de très belle humeur.

Avec en permanence la certitude très nette que je ne suis pas venu au monde pour rien.


Les exercices de Kegel


Jeudi 27 Juin 2019

Lu 297 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique | Archives | Environnement