WEB SIDE STORIES

« On l'appelait la pucelle car elle était vierge depuis son enfance » [perle lycéenne]



Nicolas Sarkozy décline sa «politique de civilisation» (Titre du Figaro du 08/01/08 )

Je résume : "- Casse toi, pauvre con ! "



Nicolas Sarkozy décline sa «politique de civilisation» (Titre du Figaro du 08/01/08 )
Sarkozy devrait éviter de dire des gros mots. Et là je ne fais pas allusion à l'incident du salon de l'agriculture, mais au titre du Figaro.

En effet, avec le recul, ce qui parait le plus grossier ce n'est pas l'insulte du salon de l'agriculture mais la récente référence de Sarkozy à une "politique de civilisation"

Avec ses Ray Ban, son portable jusque dans les salons du pape,ses montres bling bling et sa vulgarité révélée aux yeux de tous les français, notre président aura désormais bonne mine lorsqu'il parlera de politique de civilisation. Et bon courage à nos enseignants pour apprendre la civilité à nos enfants.

Dans la même situation, y a quelques années, son prédécesseur traité de "connard" a simplement répondu : "Enchanté, moi c'est Chirac !" C'était une autre époque. Chirac était au moins aussi vulgaire en privé que Sarkozy, mais au moins il savait se tenir en société.

Sarkozy a décidé de faire fi de l'hypocrisie, et de se montrer tel qu'il est. Et bien, Monsieur le Président, ne vous étonnez pas si la France aime de moins en moins ce que vous êtes.

N.B

Le Parisien vient de révéler que le titre de son édito d'aujourd'hui; "Sarkozy ; J'aurais mieux fait de ne pas lui répondre»" a été "rajouté" par l'Elysée et n'a jamais été prononcé par l'intéressé. Excellent raccourci des méthodes de communication de la présidence et de la servilité d'une certaine presse qui non seulement accepte de rajouter une phrase jamais prononcée mais en a rajoute une couche en en faisant son grand titre !

Et qui conclut enfin en annonçant pour le 27 février la version originale des paroles de Sarkozy. Comme cela ce journal fera deux fois les grands titres de la presse, avec une fausse information d'abord et une ignominie ensuite. La liberté de la presse est en train de s'user aussi vite que la popularité de notre président.

Mardi 26 Février 2008

Lu 2842 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique