WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«La publicité pousse les gens à ne pas se fier à leur jugement ; elle leur apprend à être stupides» [ Carl Sagan]



Marché des radars et ses magouilles

Favoritisme dans l'attribution des marchés publics, prise illégale d'intérêt, prestataire en situation de monopole. Les radars ont rapporté plus de 800 millions d'euros à l'Etat en 2018 !



Marché des radars et ses magouilles
Une enquête de Stéphanie Fontaine, Lizzie Treu, Jacques Duplessy et Antoine Champagne
Enquête sur le juteux marché des radars automatiques. Depuis leur installation sur les bords des routes au début des années 2000 à leur multiplication et leur diversification, les radars automatiques ne font pas l'unanimité auprès des usagers de la route, certains n'y voyant qu'une répression déshumanisée et un moyen pour l'Etat de remplir les caisses.

Mais la critique sur le système du contrôle-sanction automatisé ne devrait pas tant se faire sur la forme répressive que sur les coulisses de la naissance et de l'évolution des marchés publics des radars où les irrégularités sont récurrentes.

Dernièrement c'est l'attribution du marché des voitures radars privées, sans mise en concurrence, à la société Fareco en 2017 qui faisait grand bruit. L'association Anticor avait alors déposé plainte devant le Parquet National Financier pour délit de favoritisme.

L'histoire montre que c'est une véritable tendance pour les radars automatiques, Anticor ayant également déposé des plaintes pour prise illégale d'intérêt à l'encontre d'un ancien ministre ou encore pour favoritisme, déjà en 2014, suite à la publication d'un rapport de l'Inspection Générale de l'Administration, organe de surveillance du ministère de l'intérieur, mettant en évidence la relation de domination entre la société Atos et l'ANTAI. S'il avait poussé l'Intérieur à modifier l'attribution du marché, ce rapport était resté confidentiel quand tous ceux de ce type sont habituellement rendus publics...

Pendant plus d'un an, les journalistes de Reflets.info et du collectif Extra Muros ont enquêté sur ce très juteux marché qui fait non seulement le bonheur de l'Etat, mais aussi de certaines sociétés privées. L'enquête de Stéphanie Fontaine, Lizzie Treu, Jacques Duplessy et Antoine Champagne est retracée dans un long documentaire qui revient sur toutes les incohérences constatées, depuis l'attribution du premier marché à celle des voitures radars privées, avec les témoignages des élus, haut-fonctionnaires et anciens employés ou dirigeant des sociétés pointées du doigt.

N.B

L'ancien patron d'ATOS était... Thierry Breton, actuellement Commissaire Européen à ...la concurrence! Fermez le ban.

Cliquez ici pour voir le documentaire

Mercredi 22 Janvier 2020

Lu 154 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires