WEB SIDE STORIES

« La vieillesse est un naufrage, si l'on refuse d'apprendre à nager » [G.D]



Les M.S.T (Maladies Sexuellement Transmissibles) font leur retour en force !

Le Syndicat national des dermatologues-vénéréologues s'alarme devant un nouveau problème de santé publique : les infections sexuellement transmissibles font leur retour en force. Les médecins lancent donc un site et une application pour tenter d'alerter les patients. Un article de topsanté.com.



Les M.S.T (Maladies Sexuellement Transmissibles) font leur retour en force !
Infections sexuellement transmissibles : elles ne cessent d'augmenter !

"Entre 2012 et 2014, les gonococcies (vulgairement appelées chaude-pisse) ont doublé en France et la syphilis a augmenté de 50 %" vient de déclarer au Monde François Bourdillon, directeur de la future agence Santé publique France (née de la fusion de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé et de l'Institut de veille sanitaire).

Pour tenter d'alerter les patients sur cette propagation des IST , le Syndicat national des dermatologues-vénéréologues (SNDV) a donc mis en place deux outils :

• une application gratuite MSTRisk, disponible sur l'App store et Google play, qui aborde les IST de manière très graphique et pédagogique par le biais des symptômes. A l'ouverture de l'application, l'utilisateur accède directement à une sélection de 12 symptômes caractéristiques des différentes infections (boutons, fièvre, brûlures...) et la sélection d'un symptôme renvoie directement à une présentation simplifiée des infections possibles et de leur dangerosité.

• un site MSTprevention.com qui présente, dans un langage accessible à tous, les différentes maladies, leur mode de transmission, les symptômes et les traitements.

Chacun de ces outils renvoie sur l'annuaire des dermatologues par localité.

Adresse MSTRisk

Le site :

N.D.L.R

Les M.S.T, ce n'est pas aussi grave, que le sida mais cela peut être très invalidant.

A mon humble avis, je ne suis pas médecin mais j'ai beaucoup copulé et je pratique encore, c'est avant tout, dans ce cas, une question...d'hygiène.

On dit souvent "sortez couverts" mais il faut aussi impérativement prendre des douches avant, et après l'amour ! A plus forte raison avec quelqu'un qu'on ne connait ni des lèvres, ni des dents, comme aurait dit Coluche. D'autant que la fellation et le cunnilingus étant passés, c'est le cas de le dire, dans les mœurs, beaucoup ne mettent le préservatif qu'à l'occasion de la pénétration. On peut le comprendre car les préliminaires avec préservatif ce n'est guère excitant mais cela expliquerait peut être ce retour en force inquiétant des M.S.T.

En ce qui me concerne je ne fais jamais l'amour sans prendre une douche avant. De préférence avec ma partenaire, c'est excellent pour faire connaissance. A cet égard, ayant beaucoup "pratiqué" à Saint Domingue, Madagascar, et en Thaïlande ces dernières années j'ai pu constater que dans ces pays l'hygiène intime est beaucoup plus systématiquement pratiquée que dans nos contrées, dites civilisées.

J'ai pour habitude de faire l'amour très longtemps, c'est à dire pendant des heures, et j'ai pu constater que les malgaches et les thaïlandaises notamment quittent souvent le lit pour aller se laver. C'est à dire assez souvent, puisque je n'apprécie rien autant que les multi-orgasmiques.

Ne voyez ici aucune vantardise ; c'est physiologique. Mes nombreuses expériences personnelles (je n'ai aucun mérite, depuis que je suis célibataire, je paie pour cela) si on fait l'amour à une femme longtemps, avec la manière, évidemment, elle devient, très souvent, multi-orgasmique.

Malheureusement pour les femmes, la plupart des hommes concluent les ébats après quelques minutes seulement, et s'endorment immédiatement, très fiers de leur gros pénis. Comme je l'ai dit souvent dans cette rubrique, le sexe, ce n'est pas une question de cm, c'est avant tout une question de temps, et d'un savoir-faire certain.

Bien entendu - j'entends de grosses voix s'élever- il faut un minimum de cm, et les hommes pourvus d'un gros sexe, du savoir-faire, et de la capacité de durer longtemps, seront toujours appréciés par les femmes. S'ils veulent bien arrêter de se focaliser sur la quantité, et s'intéresser à la qualité. Au demeurant, aux jeux de l'amour, même les micro-pénis ont leurs chances car comme disait Coluche, toujours lui, il n'y a pas de femmes frigides, il n'y a que de mauvaises langues. L'essentiel étant, pour les hommes comme pour les femmes, de ne pas penser qu'à son propre plaisir, mais aussi à celui de l'autre.

Je rappellerais, en terminant cet aparté, que l'hygiène intime, autant que le préservatif, sont très fortement recommandés si on veut profiter longtemps, et dans de bonnes conditions, des joies de la sexualité.


Après 20 ans de pratique intensive et à ce jour, et en dépit de mon goût avéré pour le cunnilingus, je n'ai jamais attrapé un seul bouton.

Dimanche 27 Mars 2016

Lu 2101 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique