;
WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était» [Paul Valéry]



Le "chemsex", ou le sexe assisté par la chimie.

Le chemsex pour « chemical sex » est le fait de combiner partie de jambes en l’air et prise de drogues. Attribuée auparavant au milieu homosexuel, cette pratique s’est peu à peu démocratisée chez les hétéros et notamment chez les jeunes, entrainant certaines conduites à risques. Une émission de France Inter



Le "chemsex", ou  le sexe assisté par la chimie.



N.D.L.R

Je partage cette émission certainement pas pour faire la promotion du « chemsex », mais, bien au contraire, pour alerter sur ses dangers.

Il se trouve que le « chemsex », autrefois limité aux homosexuels, se répand rapidement parmi les hétérosexuels. Selon des chiffres récents, un quart de la population hétérosexuelle serait déjà touché.

Utiliser la chimie, vendue de surcroît par des commerçants très peu soucieux de votre santé, pour améliorer ses performances sexuelles c'est, comme avec les drogues (dures ou pas) courir le risque de tomber dans l'addiction.

Risque multiplié par le fait que si vous souhaitez utiliser la chimie c'est que vous avez déjà un petit (ou gros) problème avec le sexe.

En effet, vouloir améliorer ses « performances » dans ce domaine très particulier est tout à fait compréhensible. En effet, si le sexe est l'aboutissement ultime de l'amour, il nécessite toutefois certaines connaissances et même des techniques qui ne sont pas si évidentes qu'elles le paraissent.

Aujourd'hui, contrairement à un passé pas si lointain, avec toute la littérature qui existe sur le sexe et tout ce que l'on peut trouver sur Internet, en dehors du porno, très mauvais conseiller en la matière, il est facile désormais de s'informer précisément sur toutes sortes de questions relatives au sexe.

En revanche, je déconseille fortement de s'engager à la place dans le facile raccourci de la chimie.

Pour la simple raison que si la chimie est effectivement très efficace pour booster votre libido et celle de votre partenaire, si elle ou lui en est parfaitement d'accord, comme avec les autres drogues, il est très facile de tomber dans l'addiction.

Mais, il faudra énormément de volonté pour résister à la tentation du "toujours plus'".

Et, très vraisemblablement, la volonté n'étant pas la caractéristique principale de ceux qui utilisent ces raccourcis chimiques pour s'envoyer en l'air, il y aura beaucoup plus de risques de tomber dans l'addiction que de maîtriser l'utilisation de ces très dangereux adjuvants chimiques.

Personnellement, j'ai beaucoup pratiqué le sexe depuis 25 ans que je suis célibataire (j'en ai 75) mais, le seul produit dopant que je me suis autorisé, a été le Viagra.

Produit lui aussi chimique, lui aussi très efficace, mais non addictif et destiné à mon seul usage. Donc, sans problème de consentement. Et, sans autre effet négatif, si l'on n'est pas sujet aux problèmes cardiaques, que quelques brulures d'estomac, et seulement en cas d'utilisation vraiment intensive.

Quant aux conséquences de mon utilisation de cette substance sur mes partenaires, je n'ai jamais eu de plaintes. Juste quelques râles 😏

Une précision s'impose toutefois : pour un homme, utiliser du Viagra sans une bonne connaissance de la sexualité féminine peut très rapidement aboutir à un rejet sans discussion de votre partenaire.

Tant il est vrai que pour un rapport sexuel réussi, un pénis infatigable constitue certes une condition nécessaire, mais, dans la plupart des cas, absolument pas suffisante.



Cliquez que ce lien pour écouter l'émission de France Inter

Mardi 11 Octobre 2022

Lu 211 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires