WEB SIDE STORIES

« On l'appelait la pucelle car elle était vierge depuis son enfance » [perle lycéenne]



Le Bal des faux culs



Le Bal des faux culs

Selon un récent sondage presque la moitié du corps électoral n’a pas encore tranché. Et ceci, en dépit d’une campagne qui occupe la majeure partie du PAF depuis plusieurs mois. Pourquoi cette grande indécision ? A mon sens, en raison essentiellement du manque de véritable choix proposé aux électeurs d’une part, des contradictions des électeurs, d’autre part.

En effet, nous avons un candidat, franchement de droite, qui refuse cette appellation et qui, après avoir sévi, le mot est faible, en qualité de ministre de la police du gouvernement le plus à droite de l’histoire moderne de notre pays, en appelle aux mânes de Jaurès ( !)

En face une candidate, désignée par le parti socialiste, mais qui n’a de cesse de marquer sa rupture avec son parti et avec les figures majeures (éléphantesques) de ce parti. Et qui emprunte sans vergogne des thèmes généralement estampillées de droite, à savoir le travail, la famille et la patrie. Le tout sur l’air de la Marseillaise !
Enfin un troisième candidat qui s’affirme ni de droite ni de gauche, bien au contraire !

Pendant ce temps les vrais problèmes de notre pays à savoir le chômage, la mondialisation, la pérennisation ou l’abandon du système français, les mesures urgentes contre le réchauffement climatique etc. ne sont pas évoqués par les principaux candidats, car justement ils ne manqueraient pas de contribuer à dévoiler leurs véritables intentions. Ce qui n’est pas le but du jeu.
Face à ces candidats qui avancent masqués les électeurs auraient tort d’oublier qu’eux-mêmes, les français, ne sont pas très nets. En effet, le français de 2007 a le cœur plutôt à gauche mais le portefeuille nettement à droite, il est contre la mondialisation mais il arbore sans honte des chaussures de sport haut de gamme fabriquées par des enfants chinois qui marcheront toujours pieds nus, il est contre la pollution mais il prend sa voiture pour faire deux cent mètres, il méprise ouvertement les hommes politiques corrompus mais avoue en cachette que Tapie c’est quand même un sacré bonhomme, il réclame en toute occasion l’intervention de l’Etat mais il a fait de la fraude fiscale un sport national.

Au demeurant, il me semble que nous avons finalement les hommes et les femmes politiques que nous méritons. Il n’y a pas de débat ? Certes, mais il n’y aura un véritable débat que lorsque les français accepterons de se regarder en face et de discuter, enfin, des vrais problèmes. Apparemment ce n’est pas pour aujourd’hui.

En attendant le bal des faux culs bat son plein, le cirque médiatique fait rouler ses tambours, les publicitaires jubilent, Mme Parisot ne sait plus si elle est présidente de l’Ifop ou Pdg du Medef, Tf1 et TF2 jettent des français moyens en pâture aux requins de la politique, ça coûte moins cher que des journalistes et ça pose moins de questions gênantes.

Pendant ce temps la France d’en bas, l’oubliée du bal, celle qui ne se fait aucune illusion sur les retombées des prochaines élections, celle qui vit en deçà du seuil de pauvreté avec un demi Smic par mois, celle qui ne manque rien du luxe indécent des nantis mais qui n’a pas le droit d’y toucher, gronde de plus en plus fort.

Il y a fort à parier que lorsque les lumières du bal seront éteintes cette France là n’aura ni les moyens ni l’envie de faire la fête, et que mesdames et messieurs les faux culs (les élus et leurs électeurs) auront du souci à se faire. Danser sur un volcan c’est fun, mais nous sommes bien placés ici, à la Réunion, pour savoir que parfois le volcan « y pète ! »


Mercredi 11 Avril 2007

Lu 3968 fois


1.Posté par tafarel le 11/04/2007 18:45
Bel article
mais le 22 avril, il faudra bien faire un choix...
après le bal des faux culs
à quand un article sur votre vision des enseignants....et vos souvenirs ?
profitez bien de vos jours de liberté.....

cordialement




Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique