WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

« C'est dans le regard des gens de droite qu'on s'aperçoit qu'on est de gauche » [Guy Bedos]



La France et les caprices de Macron 1er

D'après un sondage paru ces derniers jours, plus de 60 % des Français soutiennent encore le mouvement contre la réforme des retraites.



Non ! Il court à notre perte !
Non ! Il court à notre perte !
Macron a donc perdu son pari, consistant à lancer sa réforme avant les fêtes de fin d'année (comme il avait lancé la réforme de la S.N.C.F avant les grandes vacances) en présumant que les grévistes ne grèveraient pas pendant les fêtes. Ou que les non grévistes, furieux de cette absence de trêve des confiseurs, forceraient par leur mécontentement les grévistes à arrêter leur mouvement.

Luc Ferry, ex et fugace ministre de l'Éducation, a dit récemment : "Les Français ont mis au pouvoir un gamin".

Macron va, une fois de plus, le démontrer.

En effet, le problème avec ce pari stupide, c'est qu'une fois perdu, Macron n'a plus aucun moyen de se rattraper.

Il ne peut plus faire de compromis : ses adversaires campent désormais dans le tout ou rien, et il ne peut plus céder s'il ne veut pas perdre le peu de crédibilité qu'il lui reste. Il est coincé. Il va bien sûr essayer de faire sauter le fusible Philippe, mais ça ne trompera personne. Car sous la 5ème République, il n'y a plus de fusible : c'est le président lui-même qui, soit ne fait rien, comme Chirac ou Hollande, soit prend tout sur lui, comme Sarkozy et Macron.

Et que fait un gamin lorsqu'il est coincé ?

Il boude et se replie sur lui-même, en attendant que la situation se résolve d'elle-même. Ce qui n'a aucune chance d'arriver, car en face de lui Macron à tout, sauf des gamins.

S'il veut la jouer à la Thatcher, cette charmante personne qui avait réussi à tenir un an contre les grévistes en Angleterre, pour finalement gagner au finish, il aura encore une fois tout faux. Car les Anglais ne sont pas les Français, en matière de grève comme dans bien d'autres domaines. Ils ont un sens civique beaucoup plus développé que celui des "Gaulois réfractaires". Ils ont inventé un mot inconnu des Français "fair-play" et sont capables de faire de la queue pendant des heures sans jamais tenter de resquiller.

Ce qui risque fort de se passer, c'est qu'après un certain temps d'entêtement de Macron dans son caprice, ceux qui sont derrière lui depuis le début, à savoir les multinationales, qui perdent de l'argent depuis déjà plus d'un mois, vont tout mettre en œuvre pour le débarquer. Et même s'il trépigne et se roule par terre, sans ses soutiens, et contre tous les Français, il sera obligé de céder aux grévistes dans un premier temps, pour ensuite démissionner ou être démissionné. Ironie du sort, "l'impeachment" existe désormais dans la constitution française, grâce à... François Hollande.

Des élections seront organisées et comme il n'y a personne en face, le Front National (je sais qu'il a changé de nom, mais je ne m'y ferai jamais) n'aura qu'à se baisser pour ramasser le pouvoir.

Dans ce cas, les désagréments que les Français subissent en ce moment ne seront rien à côté de ce qui les attend. Et le très mal nommé "Rassemblement National" démontrera que sa nouvelle appellation ne voulait strictement rien dire.

Dans tous les cas de figure, les Français n'oublieront pas les « fêtes » de la fin de l'année 2019, ni les caprices de l'enfant qu'ils ont fait roi, et se chargeront de le faire savoir dans les urnes.

Macron est mort ! Effaçons au plus vite cette tâche de notre histoire.

Dimanche 5 Janvier 2020

Lu 231 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Coronavirus | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires