WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

« L'avenir n'est plus ce qu'il était » [Pierre Dac]



LINKY l'attrape nigaud + la voiture électrique = pièges à cons !

S'il est difficile d'échapper au compteur Linky, il est encore possible en revanche d'éviter d'acheter une voiture électrique. On vous rebat les oreilles avec les arguments pour. Écoutez les arguments contre. Qui ne sont pas de moi mais d'une personne sur Internet qui connait bien le problème apparemment mais qui ne dit pas son nom pour des raisons évidentes de sécurité de son emploi. La vie n'est certainement pas rose pour les lanceurs d'alertes et tout le monde n'a pas le courage de Snowden et des autres.



Elle n'est pas propre, et elle sera très chère
Elle n'est pas propre, et elle sera très chère
Effectivement, pour le compteur « Linky » la fameuse ligne libre pour l'instant est prévue pour les voitures électriques dont les tarifs seront nettement supérieurs.

Les éoliennes, c'est un beau piège à « cons » et les voitures hybrides rechargeables c'est pareil (les revues automobiles commencent à en parler)

Réfléchissez bien avant de commander une voiture électrique.
Une voiture électrique est tout simplement ruineuse, et c'est même bien pire que cela !

Non seulement le coût de la recharge sur les bornes des différents réseaux (Ionity et les autres) sera BEAUCOUP plus chère que maintenant, mais ce sera la même chose pour les bornes de recharge « privées », chez soi ou dans les copropriétés !

Et tout cela est évident ! Car, ce dont les politiques se sont bien gardé de nous parler, c'est la manière par laquelle ils comptent récupérer les milliards des taxes TIPP, puisqu'il faudra bien compenser pour l'États la perte de la taxe sur l'essence et le diesel (37 à 40 milliards d'euros par an).

Mais « gouverner c'est prévoir », et tout est prévu, étudié et annoncé dans les milieux de l'énergie !

Ce n'est pas comme les masques,  mais ça avance masqué !

La taxe « TIPP » sur les Produits Pétroliers a changé de nom : elle est devenue taxe intérieure de consommation sur les Produits Énergétiques (TICPE) : pas idiot en soi, car c'est bien l'énergie qu'il faut économiser et la nuance a son importance !

Le fameux compteur Linky, qu'on nous a imposé n'est pas seulement destiné, comme il est dit officiellement, à faire du télé-relevé des consommations, mais aussi à mieux contrôler et identifier la consommation d'électricité.

Son « Index Inactif 5 » inutilisé actuellement (parmi d'autres), sera capable d'identifier à quel « objet roulant » il fournit son énergie par la prise spécifique ou par la durée de la charge des batteries sur une prise standard, pour appliquer automatiquement un tarif « adapté » !

Les naïfs du véhicule électrique qui croient qu'ils vont continuer à payer 2€ leur plein d'électrique vont déchanter !
Même en se branchant sur une prise classique 240V / 16A, la charge durant près de 12h, le compteur Linky saura la détecter et il sera difficile d'échapper à la taxation spéciale de l'énergie.

D'ailleurs les futurs véhicules électriques ne permettront sans doute plus l'utilisation de prises classiques.

Il semblerait même que des tarifs soient déjà prévus : sur cet Index Inactif 5, le kWh ne coûterait pas 0.79€ comme le kWh sur bornes publiques aujourd'hui, mais 1.35€ !

Comme une petite voiture électrique, genre Zoé, consomme environ 20 kWh aux 100 km, c'est 27€ les 100km que cela coûterait, soit l'équivalent de…18L d'essence aux 100km ! Avec 27€ une Clio essence (5 à 6 litres / 100km) fait plus de 300km… Intéressant système, n'est-ce pas ?

Peut-être que ces informations sont alarmistes, mais même à 0.80€ le kWh, tarif actuel dans certains réseaux, à 20kWh/100km c'est encore 16€/100km, soit l'équivalent de plus de 10 litres d'essence…

C'est trop cher ! Le contribuable descendra dans la rue ! Qu'à cela ne tienne, on pourra immédiatement appliquer une petite baisse sur ce prix, et sans frais, applicable « informatiquement », du jour au lendemain au fin fond de la France, et le contribuable dira merci !

Ah,vive le monde digital, une bénédiction pour les impôts !

Ce qui est sûr, c'est que, quel que soit le montant de ces taxes, on peut être certain qu'elles seront fixées au maximum tolérable, qu'elles ne conduiront pas à un coût d'utilisation moindre que ce qu'accepte pour rouler le contribuable aujourd'hui, et que l'automobiliste n'a pas fini de se faire saigner. D'autant qu'elles seront ajustables à volonté !

Autre exemple, ils pourraient appliquer un tarif différent pour un véhicule hybride rechargeable, reconnu par le Linky et nettement moins écolo qu'une électrique, donc le taxer plus fortement au kWh !

Et on ne parle là que de l'énergie utilisée en roulage. Aujourd'hui, il faut 3 à 4 fois plus d'énergie pour fabriquer un véhicule électrique et ses batteries, qu'un véhicule thermique. C'est ça le progrès ? Pour les bobos parisiens, peut-être…

N'oublions pas non plus les temps d'attente et autres contraintes : refroidissement de la batterie avant la charge, trouver une borne libre en état de fonctionnement, posséder une carte d'abonnement compatible avec la borne, durée de la charge, problèmes de batterie en hiver, etc.

La voiture électrique, un piège à cons !





Mercredi 24 Mars 2021

Lu 354 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires