WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était» [Paul Valéry]



De la compatibilité entre le vagin et le pénis !

Ce sujet, ô combien important, permet de comprendre beaucoup de choses dans nos ressentis et notre sexualité. Cela devrait, à mon sens, être expliqué au départ de la vie sexuelle de tous les adolescents ou jeunes adultes et être beaucoup plus vulgarisé que ça ne l’est actuellement.



Le Kamasutra pour les nuls
Le Kamasutra pour les nuls
Un excellent article du site nouveauxplaisirs.fr qui nous rappelle, s'il en était besoin, que la sexualité se pratique le plus souvent à deux. On peut aussi être plus que deux, ou moins que deux, mais c'est un autre sujet.

Il nous explique également ce que le Kamasutra savait déjà au 4ᵉ siècle en Inde, les pénis sont tous différents. Ce que tout le monde sait, mais les vagins aussi, ce qui est moins connu.

Le Kamasutra a étudié très précissement tous les types de rapports sexuels en fonction des cas de figure possibles concernant les différents types vagins et pénis.

Pour résumer, si le vagin de la dame est beaucoup moins grand que le pénis du monsieur, ça va faire mal à la dame… et aussi au monsieur. Dans le cas contraire, le monsieur ne va rien sentir... et la dame non plus.

Dans les deux cas, le rapport sexuel (le congrès pour le Kamasutra) va rapidement se transformer en corvée.

Comme il est dit dans le Kamasutra, les meilleures « unions » ce sera quand le vagin et le pénis seront comparables en termes de longueur.

Bien entendu, il y a toujours des exceptions.

À savoir des dames qui aiment souffrir ; c'est plutôt rare quand même, et des messieurs qui ne se préoccupent nullement de ce genre de détails. Pour eux, l'essentiel est de participer et seule leur éjaculation finale les préoccupent ; c'est beaucoup plus fréquent. En revanche, s'ils tombent un jour sur une partenaire bien adaptée à eux, selon ces critères, ils auront du mal à s'en relever.

Tant il est vrai que les orgasmes masculins, comme les orgasmes féminins, peuvent se révéler très différents en intensité. Ce que les femmes en général peinent à appréhender, alors qu'elles connaissent exactement le même problème avec leurs orgasmes.

Quant aux hommes, comme la plupart ne connaissent que peu de femmes dans leur vie, ils auront du mal à faire la différence. De plus, ils ont une fâcheuse tendance à considérer que seule la longueur de leur sexe importe. Madame ne peut avoir, selon eux, que peu d'influence sur la qualité du "congrès". Ce qui est notoirement faux, évidemment.

Le lien vers l'article du site nouveauxplaisirs.fr


Samedi 10 Septembre 2022

Lu 115 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires