;
WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était» [Paul Valéry]



Connaissez vous le point A ?

«Point A» ou «Deep spot», cette zone érogène vous promet, Mesdames, des orgasmes sans limites. Un article de Neonmag.fr.



Le point A (ou deep spot) c'est la zone en rose
Le point A (ou deep spot) c'est la zone en rose
On connaissait le point G, zone érogène censée être la clé de l’orgasme féminin.

Mais, on connaît moins le point A.

Située plus profondément dans le vagin, cette zone-ci promet des orgasmes intenses et multiples à qui sait l’apprivoiser.

Lire la suite de l'article ici

Regarder ici une vidéo Youtube sur les points A (il y en a deux !).


N.D.L.R

En me documentant sur ce point A, que je connaissais mal, j'ai découvert pourquoi certaines femmes éprouvent plus de plaisir avec les hommes pourvus de pénis d'une taille supérieure à la moyenne. Et, par la même occasion, pourquoi certaines femmes n'éprouvent aucun plaisir, voire souffrent pendant la pénétration, surtout quand elle est profonde.

Les hommes « sévèrement » membrés, en pénétrant profondément leur partenaire, vont plus loin que la zone en rose de la photo (les bords de l'utérus) et cela peut faire très mal à la femme.

Ils doivent donc prendre soin de pénétrer le plus en biais possible, et avec précaution. Il y a des positions qui favorisent cela ; la levrette, par exemple. En veillant à ce que le vagin soit surélevé, ou plus bas que leur pénis. Dans ce cas, ils parviennent à « caresser » le bord de l'utérus, ce qui en revanche est très agréable pour leur partenaire, car c'est une zone hyper sensible.

Dans tous les cas, ces hommes-là doivent être conscients qu'ils peuvent blesser leur partenaire. Ils doivent également comprendre qu'être pénétrées le plus profondément possible n'est pas l'ambition de la plupart des femmes. Puisque la plupart du temps, les pénétrations profondes s'avèrent pour elles une expérience très désagréable.

Bien entendu, la profondeur du vagin est, comme la longueur du pénis chez les hommes, éminemment variable selon les individus. Dans le Kamasutra (ce qui ne nous rajeunit pas), il est écrit depuis des siècles que la qualité d'un congrès (c'est plus mignon que coït) dépend essentiellement de ces deux paramètres : longueur du pénis et profondeur du vagin.

Les 64 positions du Kâmasûtra ont été imaginées justement pour prendre en compte le mieux possible ces deux paramètres afin de parvenir à une « union », si ce n'est parfaite, du moins le plus agréable possible.

Je rappelle au passage que toutes les femmes sont clitoridiennes et pas vaginales.

En effet, si les points G et A sont très sensibles et permettent plus facilement d'accéder à l'orgasme, c'est parce qu'ils sont tous particulièrement innervés par... le clitoris. Même les points les plus éloignés de l'entrée du vagin. Comme précisément le point A. Ou l'anus, mais c'est un autre sujet, souvent abordé dans cette rubrique.

Last, but not least, la nature est bien faite car la partie principale du clitoris (longtemps considérée comme la seule) se trouve ... à l'entrée du vagin !

Ce qui donne toutes leurs chances aux hommes disposant d'un petit pénis. Ils ne peuvent pas atteindre le fond du vagin, mais ils peuvent sans problème atteindre l'entrée du vagin. Et, il y a là de quoi s'occuper.

De plus, il existe tellement de façons de faire plaisir à une femme, si l'on prend la peine de s'informer, que, quelle que soit la taille de son pénis, il est toujours possible de s'entendre sexuellement avec sa partenaire.

Pour information, la taille moyenne du pénis est de 14 centimètres, en érection. Un pénis est qualifié de micropénis s'il ne dépasse pas 5 cm, en érection.

La profondeur moyenne du vagin est, quant à elle, de 15 cm. Ce qui permet ainsi à la moitié des hommes d'atteindre ce point A, situé à environ 12 cm. À condition, là encore, de mettre toutes les chances de leur côté en adoptant des positions qui favorisent la pénétration profonde.

Alors, comme les hommes de type « cheval » (selon le Kamasutra), ils ont tout intérêt, pour ce faire, à s'intéresser de près aux enseignements du Livre (Sutra) du Plaisir (Kama). Qui a quasiment tout prévu dans ce domaine.

N.B
Vous trouverez dans les multiples autres articles de la rubrique Sexualité de ce site des articles sur :

  • le point G féminin, découvert en 1950,
  • le clitoris, découvert encore plus tardivement,
  • et, le point P masculin, pour prostate, utilisé depuis les débuts de l'humanité, mais, découvert par les hommes hétérosexuels, depuis encore moins de temps.

Et, bien entendu, des centaines d'autres articles sur les multiples facettes de la sexualité humaine.

Bonne lecture







Vendredi 6 Janvier 2023

Lu 176 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires