WEB SIDE STORIES

« On l'appelait la pucelle car elle était vierge depuis son enfance » [perle lycéenne]



Chercher les vols d’avion sur Internet c’est bien, acheter les billets aux compagnies c’est mieux !

J’ai récemment subi une désagréable mésaventure sur Internet, que je vais me faire un plaisir de vous narrer. A toute chose malheur est bon, comme dit le proverbe.



Chercher les vols d’avion sur Internet c’est bien, acheter les billets aux compagnies c’est mieux !
Il y a un mois environ, un peu stressé par de gros problèmes de prostate (on est souvent puni par où on a péché) j’avais décidé, en catastrophe, d’aller me faire soigner en France.

Sur Google j’ai tonc tapé (il adore ça) “best price Bangkok Paris”. En retour, le site Edreams.fr me renvoya un offre plutôt alléchante en cette période fort touristique en Asie, à savoir :

Bangkok/Paris, aller et retour : 623 euros via Moscou et Aeroflot. Il est vrai qu’il y a beaucoup de touristes russes en ce moment à Koh Samui, en particulier.

Je confirme donc ma réservation, avec assurances (48 euros en sus) sur le site www.edreams.fr. J’avais effectivement iméprativement besoin d’une assurance, n’ayant aucune idée de ma date de retour à Samui. Je reçois alors une confirmation de ma réservation, en tout point conforme à ma requête.

48 heures plus tard je reçois mon billet électronique mais, surprise désagréable, l’assurance n’apparait plus du tout. Le prix effectif du billet est même inférieur au prix précédent, du montant de l’assurance.

Sentant venir le traquenard je m’empresse d’aviser Edreams, par email, du problème. Silence radio. Ce genre de compagnie est très rapide pour vous délivrer une réservation et un billet mais dès qu’il y a un problème, c’est le mutisme le plus total.

Après plusieurs emails sans réponse, excipant de l’erreur flagrante entre la confirmation de réservation et le billet electronique final, je décide d’annuler mon vol.J’en avise Edreams, et même la compagnie Aeroflot, toujours dans un silence assourdissant. A cet égard la compagnie Aeroflot n’a pas bonne presse, et je suis poli. Je puis vous confirmer que ce n’est pas une compagnie recommandable car elle n’a même pas daigné réponde à mon email, pourtant tout à fait urgent et explicite. Mieux vaut payer un peu plus cher et, de Bangkok en tous cas, opter pour les compagnies du Golfe, comme Emirates, ou Etiyad, dont les prestations, que j’ai pu tester lors de mon arrivée en Thaïlande, sont irréprochables.

J’ai encore envoyé quelques emails vengeurs à Edreams pour finalement apprendre que, s’agissant d’un vol low cost, le billet n’était ni modifiable, ni remboursable. Ok, mais pourquoi alors ne pas m’en avoir avisé dès le départ et m’avoir, au contraire, adressé une confirmation de réservation avec assurance ? Et avoir fait le mort lorsque j’ai décidé d’annuler mon vol ?

Parce qu'Edreams n'est qu'un marchand de billets, pour ne pas dire un marchand de soupe.

Au final j’ai pu obtenir seulement d’être remboursé des taxes d’aéroport, lesquelles s’élèvent tout de même à 250 euros sur un billet de 623 euros ! Le remboursement en revanche interviendra “dans un délai de 6 à 8 semaines”. Alors que ma carte a été débité dans les 24 heures ! A l'instar des banques, la vitesse des opérations est à géométrie éminemment variable.

La morale de cette histoire est pour moi la suivante : à l’avenir je continuerai à utiliser les moteurs de recherche de type Edreams, mais jamais, au grand jamais, je n’achèterai un billet par leur intermédiaire. Et je vous engage fortement à en faire autant.

Je m’adresserai directement à la compagnie d’aviation proposant le meilleur rapport qualité/prix, qui, Aeroflot mise à part, doit traiter ses clients de façon plus “commerciale” qu’Edreams et cies. De plus, les compagnies, Aeroflot, mise à part, ont de vrais S.A.V et des images de marque à préserver.

Ce dont les moteurs de recherche, comme Edreams et autres marchands de soupe, n’ont strictement rien à cirer.

P.S

Finalement je me suis fait soigner à Koh Samui, où une clinique d' urologie vient d'ouvir, au Bangkok Hospital, tous les samedi et dimanche (!) Mes tests de PSA sont normaux, ce qui 'a rassuré, et ils m'ont donné un super médicament qui a supprimé, du jour au lendemain, tous mes problèmes. Bien plus efficace que le Permixon, que j'utilisais depuis des années.

Certes, j'ai perdu 400 euros dans cette mésaventure mais j'en ai certainement économisé beaucoup plus dans l'avenir car d'une part je prendrai dorénavant mes billets chez les compagnies d'aviation, et d'autre part je me ferai soigner désormais en Thaïlande. Où je vous informe que les hôpitaux sont, du point de vue du confort et du service, au niveau d'un hôtel 5 étoiles. Ce qui, m'a t'on dit, est loin d'être le cas en France.

Les hospitalisations sont chères, pour la Thaïlande, mais Il suffit d'être bien assuré, ce qui est mon cas : Caisse des Français à l'Etranger (C.F.E) pour la sécu et Mutuelle Générale de l'Education Nationale (M.G.E.N, section extra métropolitaine) pour l'assurance complémentaire.

Mercredi 16 Mars 2011

Lu 2612 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique