WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

« C'est dans le regard des gens de droite qu'on s'aperçoit qu'on est de gauche » [Guy Bedos]



Balade à Cordoue

Je suis allé passer trois jours à Cordoue, magnifique vile d'Andalousie, à 2,5 heures de chez moi, par l'autoroute. J'en ai ramené un excellent souvenir et quelques photos, prises avec mon smartphone Huawei P30 (un régal pour la photo, entre autres)



Balade à Cordoue
Quelques enseignements de cette visite

Les parkings payants en Espagne
En Espagne, comme partout ailleurs dans le monde, quand vous êtes touriste en voiture, c'est la galère. Dans les grandes villes et même parfois les petites, pas de place pour se garer. On peut trouver des hôtels avec parking en centre-ville mais ce n'est pas dans mes prix.

Il reste la solution des parkings payants, nombreux en Espagne et moins chers qu'en France,mais quand même. Il m'est arrivé, à Grenade lorsque je vais skier dans la Sierra Nevada (à 40 km) de payer plus cher mon parking que mon hôtel !

J'ai découvert deux applications Android intéressantes qui permettent de réserver et de payer sa place de parking à l'avance. La meilleure pour moi est Telpark, qui permet en plus la reconnaissance automatique de la plaque d'immatriculation du véhicule. Ce qui permet d'entrer et de sortir du parking sans avoir à sortir du véhicule, et sans avoir à se préoccuper du ticket. L'autre application est Parclick qui est plus complète en ce qui concerne le nombre de parkings mais ne connaît pas la reconnaissance de la plaque.

En revanche, en ce qui concerne les parkings eux-mêmes il m'est arrivé une mésaventure.

Un des parkings que j'ai utilisé, avec Parclick, le Parking 2 de Cordoba (à éviter) à tout automatisé (sauf la reconnaissance de la plaque) Ce qui fait qu'il n'y a personne dans le bureau situé à la sortie du parking. Lorsque je suis arrivé, la borne a été incapable de me délivrer un ticket. Avec la sonnette de secours j'ai appelé et une personne est venue ouvrir la barrière. Sans me donner de ticket. Après avoir garé ma voiture je suis allé au bureau pour faire valider mon entrée. Personne ! Comme j'étais pressé je suis parti à mon rendez-vous pour une visite à vélo de la ville.

Lorsque j'ai voulu repartir, en l'absence de ticket, je me suis rendu une nouvelle fois au bureau : personne ! J'ai appelé à une borne, la personne non seulement ne parlait ni l'anglais, ni le français (je ne parle pas encore l'espagnol) mais s'est carrément fâchée et a coupé la communication. Bien fâché moi aussi, et fort de ma bonne foi (j'avais la preuve d'un paiement par Parclick, j'ai pris ma voiture dans l'intention de bloquer la sortie jusqu'à ce que quelqu'un vienne m'ouvrir. Miracle, la barrière s'est ouverte, pour se refermer tout de suite, mais j'ai eu le temps passer. Ouf !

Moralité : Jamais je ne reviendrai dans ce parking.

Par ailleurs, la reconnaissance automatique c'est vraiment pratique. En revanche, il vaut mieux qu'elle ne soit pas en panne. Se retrouver dans un parking sans ticket, avec des personnels qui la plupart du temps ne parlent que l'espagnol, bonjour le piège à rats !

Une belle découverte
Cordoue est pour moi la première ville où, à l'occasion de mes nombreux déplacements à pi,ed j'ai découvert la navigation pédestre en 3D. Génial !

La réalité augmentée et Google Maps
En l'absence de 3D, la plupart du temps , j'utilise une application de réalité augmentée de Google : ARCore. Elle ne fonctionne malheureusement que sur les smartphones de haut de gamme (comme mon Huawei P 30)

Augmented Reality (AR)
en matière de navigation pédestre, c'est génial !

Une nouvelle icône apparaît, en bas à gauche de l'écran de Google Maps (voir l'image ci-dessous).

En temps normal, vous n'en avez pas besoin d'autant qu'elle fonctionne à l'aide de la caméra de votre smartphone, et qu'il vaut mieux ne pas se balader en regardant votre écran, pointé vers la route à suivre. En revanche, dès que vous hésitez sur une direction à prendre, ce qui arrive souvent en ville, vous pointez votre smartphone et Maps vous indique par une flèche la direction à prendre. Génial.

Le principe est de pointer le smartphone vers points caractéristique de votre périple (panneau de circulation, monument etc.) qui permettront au logiciel de savoir où vous êtes exactement. Je me demande bien pourquoi cela n’a pas généralisé plus vite : s’il y a un domaine où l'AR est géniale, c’est bien dans celui-là. Maps a été très longtemps incapable de seulement orienter la carte en fonction de notre position. Ce que faisait Here Wego bien avant Google Maps. De la même façon, j'utilisais Here à la place Maps en voiture, et pour les mêmes raisons ; la carte ne s'affichait pas correctement par rapport à mes déplacements.

Désormais, ça marche nickel. Néanmoins, quand je fais un grand voyage je n’oublie pas de télécharger Here avec la carte qui m'intéresse. Lorsqu’il n’y a plus de connexion, c’est bien pratique.

Les joies d'Airbnb

J’ai utilisé cette fois Airbnb au lieu de Booking.com pour trouver un hébergement, à 30 km de Cordoue, pour seulement 30 euros les deux nuit (contre 50 euros la nuit chez booking.com). J’ai même utilisé Airbnb pour réserver ma place pour la balade à vélo dans la ville. Malheureusement, une heure avant l’heure prévue, j’ai été informé que ma balade avait été annulée ! Comme j’étais logé à 30 km de Cordoue (mais pour seulement 15 euros la nuit) je n'ai pas apprécié du tout.

Le problème avec Airbnb, c’est qu’il est la plupart du temps impossible de joindre directement son loueur ou en l’occurrence la guide responsable de ma balade à vélo. Pour la raison que Airbnb veut impérativement avoir connaissance de tout ce qui peut de passer en le loueur pu le service et le client. Je le comprend, mais de ce fait Airbnb est beaucoup moins réactif que la personne elle-même, et cela peut être très gênant.

Comme pour une annulation au dernier moment ou, cas fréquent sur Airbnb, lorsque vous n’arrivez pas à trouver l’appartement de location et que le propriétaire n’est pas là pour vous accueillir (ce qui est plutôt rare). Si en plus, vous ne trouvez pas de place pour garer votre voiture, c’est joyeux. C’est ce qui m'est arrivé à Cordoue, car le numéro de rue indiqué par Airbnb n’était pas le bon. Et Google Maps s’obstinait à me montrer un emplacement avec un numéro 18, qui n’a jamais existé. L’appartement était au 12 (!) et le propriétaire n’arrive pas à faire rectifier cette erreur par Airbnb (qui déteste les erreurs).

Je commence à avoir l’habitude de ce genre de désagréments divers et variés et je m’arrange pour toujours être largement en avance. Plus un plan B, avec les coordonnées d'un hôtel proche, prêt à être déclenché en cas de gros problème.

Il n’y a pas si longtemps, il n’y avait pas de GPS, pas d’Airbnb, et pour le tourisme on dépendait entièrement des syndicats d’initiative, alors, je fais avec 😏

Au final je suis enchanté par mon séjour à Cordoue et j’y reviendrai certainement, mais pour plus longtemps.

Cliquez sur ce lien pour voir les photos sur Google Photos.
En cliquant sur l'icône i, en bas à droite de la photo, on obtient plus de renseignements sur cette photo. Y compris les coordonnées GPS !


L'cône AR (en bas à gauche de l'écran Maps)
L'cône AR (en bas à gauche de l'écran Maps)

Dimanche 8 Décembre 2019

Lu 206 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Coronavirus | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires